AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Nerys Frent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Nerys Frent   15.10.11 18:36

Prénom & nom


▬ Surnoms : Principalement Néné (pas très valorisant..), ou sinon Mermaid, Sirène en anglais (Nerys à l'envers donne Syren). Ses parents adoptifs l'appellent "leur petit Chinchidou".
▬ Sexe : Féminin
▬ Âge : 18 ans
▬ Profession : Team Rocket (selon la qualité de ma présentation, j'estime que c'est à vous, modérateurs, de juger à quel rang je dois appartenir)
▬ Région : Unys
▬ Genre de Pokémon souhaité : N'importe lequel me conviendrait, peut-être un Pokemon de type Ténèbres.. Après si vous jugez bon de me confier un Pokemon chromatique, après tout, pourquoi pas ? ^^


Apparence physique


Comment reconnaître Nerys si vous veniez à la croiser sur la route ? Au premier abord, elle semble est une personne plutôt basique, commune, passe-partout. Cependant, si vous regardez attentivement, vous verrez qu'en réalité, Nerys est une jeune femme unique en son genre. Tout d'abord par sa taille : elle mesure environ 1m80, une taille assez rare chez une jeune fille de 18 ans. Sa silhouette, élancée et athlétique, la grandit davantage, si bien qu'on dirait une géante. Ses cheveux sont ensuite une particularité étonnante : ils sont verts. Mais attention, il ne sont pas verts comme un poivron qui n'a pas encore atteint la maturité. Leur couleur est aussi intense que l'herbe longtemps arrosée par l'eau de pluie, aussi brillante que des émeraudes. Leur douceur n'a pour égal que la soie, mais pas n'importe laquelle, la soie travaillée avec patience, et amour. Ils glissent le long de son dos, comme une cascade sauvage et pure, jusqu'au creux de ses reins. Une frange masque son front délibérément, afin de cacher une grand cicatrice horizontale, s'étendant sur toute sa largeur. Son visage, doux et inspirant la bienveillance, a toujours l'air étonné. Ses grand yeux y sont pour quelque chose. En effet, ses deux émeraudes sont toujours grands ouverts, donnant l'impression d'être écarquillés, exorbités. Cette caractéristique lui donne souvent un air plutôt comique, accentué lorsque Nerys est vraiment étonnée, où le moment est, immanquablement, exagéré. Son petit nez fin et sa petite bouche, quasiment toujours fermée, lui donnent un côté enfantin et innocent. Selon sa morphologie, tout est de forme arrondie chez elle, à commencer par les épaules. En effet, celles-ci lui donnent la sensualité d'une jeune femme, d'autant plus que Nerys ne se gêne jamais pour en laisser une nue. Ses longs bras se terminent par des poignets fins et des petites mains délicates aux longs doigts presque crochus. Son poignet droit porte toujours sa montre violette, car l'heure est, pour elle, la seule chose indispensable à connaître en permanence, et son poignet gauche porte des bracelets en or, ressemblant à des chaînes, comme pour se souvenir d'un mauvais souvenir. D'un point de vue vestimentaire, Nerys, peu exigeante, s'habille de manière assez simple. Elle porte un polo noir sous son chemisier blanc ; sans cela, ce dernier laisserait entrevoir presque la totalité de ses seins, et malgré tout, la jeune femme a une pudeur. Son mini-short, de la même couleur que le bois des arbres, s'arrête en haut de ses cuisses. Une chaîne en métal, attachée à sa ceinture, lui donne un genre, d'autant plus que celle-ci possède une sorte de cube jaune et noir, qui tape sa jambe lorsqu'elle marche vite ou qu'elle court. Le reste de ses jambes est nu jusqu'en haut de ses genoux. Nerys porte toujours des hautes chaussettes noires, non seulement pour éviter d'avoir froid, mais aussi pour ne pas se blesser lorsqu'elle marche dans la forêt, au milieu des ronces et des orties. Elle porte des petites chaussures à talons vertes : on pourrait croire qu'elle la gênent pour marcher et voyager, mais en réalité, elle se sent plus au confort dans ses talons aiguilles que dans des baskets ou des chaussures de randonnée.


Mentalité/Caractère


Si le physique de Nerys peut vous faire penser que c'est une jeune fille sage comme une image et qu'elle ne dit jamais rien par timidité, vous avez entièrement tort ! C'est un véritable caractère, aussi étonnant que cela puisse paraître. Nerys est avant tout une jeune femme très extravertie, même si, au premier abord, elle peut sembler tout timide. Elle est toujours prête à parler aux gens, même ceux qu'elle ne connaît pas, juste comme ça, pour faire la conversation. Elle ne cache jamais ce qu'elle pense : Nerys est une «grande gueule», comme on dit communément. Si une situation ne lui plaît pas, elle le dira toujours, même si ce n'est pas forcément avec poésie et finesse ; en général les jurons remplacent tout autre locution, du coup, elle devient incroyablement vulgaire, et cela lui suffit en principe pour obtenir ce qu'elle veut. De même, si par exemple une amie a une coupe de cheveux qui ne la met pas en valeur, ou si elle met un pantalon qui la boudine trop, Nerys n'hésitera jamais pour le lui dire ; elle part du principe que si ce n'est pas elle qui dit les choses à des amies, personne d'autre ne le fera. Certes, cette attention est fort louable, direz-vous, seulement le «Tu sais.. Je trouve que ce pantalon ne met pas tes formes en valeur, il te faudrait plutôt quelque chose comme ça..» se transforme généralement en «C'est moche, ton pantalon. Enlève-moi ça !».. Pourtant, elle ne dit jamais ça dans le but d'être méchante, mais pour aider, c'est juste qu'elle ne trouve pas les mots. D'ailleurs, à ce sujet, lorsque l'on établit une conversation sensible avec elle qui nécessite débat, argumentations, etc., elle soutiendra toujours qu'elle a raison, même si elle sait pertinemment qu'elle a tort. Nerys est de mauvaise foi, et têtue comme une mule. Si vous êtes un inconnu et que vous la voyez poser son regard sur vous et vous détailler de haut en bas plusieurs fois d'affilée, vous trouverez non seulement ceci impoli, mais en plus très arrogant ; ceci est vrai, Nerys ne peut jamais s'empêcher de commenter le physique des gens qui passent, la voix d'un tel, les chaussures d'un autre.. Elle le fait souvent avec beaucoup de dédain, presque du mépris pour la personne. Les gens pensent souvent qu'elle est victime d'un complexe d'infériorité, c'est-à-dire qu'elle méprise les autres de manière à se convaincre qu'elle est la meilleure en même temps qu'elle se méprise elle-même. Ceci est contradictoire, mais il y a du vrai là-dedans, est ceci est particulièrement lié à son passé, et ce comportement est apparu au début de son adolescence, quand l'idéalisation des parents et l'innocence laissent place à la rébellion et ce qui va avec. Nerys n'aime pas vraiment le contact avec les humains, même si elle se montre à l'écoute et compréhensive avec les gens qu'elle aime, notamment ses parents adoptifs, ses amies, mais surtout les Pokemon. Elle a un rapport avec eux très complexe, que personne n'a jamais compris. Tout ceci est plus ou moins une carapace, car en réalité, Nerys est souvent d'humeur mélancolique quand elle se pose des questions sur ses véritables parents, des questions auxquelles personne ne peut répondre, même pas ceux qui l'ont adoptée. Elle se voue donc à une quête d'elle-même, qui la pousse à faire des choses impensables. Elle s'est déjà battue jusqu'au sang avec une petite fille de sa classe parce que celle-ci avait mal regardée la mascotte de l'école ! Nerys est aussi une fille incroyablement stressée et nerveuse, ce qui lui vaut certains soucis de santé assez importants parfois. Mais malgré tout, dans le fond, ce n'est pas une fille mauvaise, elle a un cœur, mais elle n'a jamais appris à s'en servir correctement avec les autres.


Histoire


Un regard, un sourire. De si petites choses peuvent changer une vie à jamais.. C'est ce qui est arrivé à une jeune femme, qui s'affaire à faire les boutiques à Doublonville. On ne voit pas son visage, et pourtant elle est belle et fraîche, pleine de vie. Un charmant jeune homme la regarde intensément, avec insistance, comme s'il attendait quelque chose d'elle. Elle le regarde, lui rend son sourire, rougit timidement d'être l'objet de tant d'attentions. Elle le trouve très beau, il la trouve très belle. C'est donc tout naturellement qu'il va la voir, lui parler, entendre le son de sa voix qui doit être aussi harmonieux que sa beauté fatale. Ils boivent un verre, rient, finissent par se tenir la main, presque sans y penser, comme de jeunes amoureux passionnés. Ils s'embrassent, tendrement. Les passants ne font pas attention à eux, ils trouvent ça normal, eux non. Elle a la tête qui tourne, sent son cœur chavirer, elle a reçu une décharge électrique au contact des lèvres parfumées de ce parfait inconnu ; elle est tombée amoureuse, sans prévenir. Elle lui avoue son amour, lui aussi. A plusieurs reprises il va lui prouver son amour, elle aussi en se livrant à lui. Un jour, un soit disant heureux événement arrive : elle est enceinte. Elle se sent bien, elle est certaine qu'il va trouver ça merveilleux de découvrir qu'il va avoir un enfant. Elle le lui dit, comme la chose la plus simple du monde. Son teint vire au cramoisi, puis au pourpre. Il se sent mal, il ne veut pas avoir d'enfant, le lui dit. Elle lui avoue que c'est trop tard, le mal est fait. Il ouvre la porte, sort de la maison, et ne revient plus jamais. Il s'en va comme ça, sans dire le moindre mot, comme une tombe. Elle pensait qu'ils allaient être heureux, mais comment être heureuse et s'occuper d'un enfant lorsque le papa est parti ? C'est ainsi qu'elle a mis au monde une petite fille qu'elle a décidé d'appeler Nerys. Nerys Frent, son nom de jeune fille, considérant qu'elle a eu cette enfant toute seule. Elle fatigue, elle n'arrive pas à s'occuper de sa fille, que faire ? L'abandonner ? Il n'en est pas question ! La confier à quelqu'un ? Cette solution lui semble être la meilleure. Mais où ? L'église ? L'orphelinat ? Comment envoyer un enfant à l'orphelinat tout en masquant que vous êtes sa mère ? C'est donc à contrecœur que la maman décide de couper une partie du front de cette petite. L'enfant pleure, la mère aussi, elle s'en veut de faire une chose aussi horrible et aussi égoïste. Elle pose un grand voile sur sa tête, et sort sous la pluie, en direction de l'orphelinat, où elle pense que sa fille sera bien, où elle trouvera une bonne famille. «Elle s'appelle Nerys, dit-elle. C'est marqué sur son petit bracelet.» Elle ne peut dire que ça, la gorge serrée à l'idée d'abandonner sa petite fille. Toutefois, sur le chemin du retour, elle se jure qu'elle la retrouvera, elle a glissé une petite photo d'elle dans le drap qui protégeait son enfant.




«Rend-moi ça !» La petite fille d'environ 4 ans criait cette phrase dans tout l'orphelinat, s'adressant à une camarade qui lui avait volé un jouet. Elle pleurait à chaudes larmes, tout en espérant que la dame de l'autre côté de la pièce arrêtât la méchante petite devant elle, ce qu'elle fit. La dame, que Nerys appelait «Mami», lui rendit son jouet et lui expliqua que quelqu'un voulait la voir. Qui était-ce ? Un papa et une maman ? Malgré toutes ses petites copines, l'enfant le souhaitait du fond du cœur. Elle vit un grand monsieur et une madame, plus petite. Ils avaient l'air gentil, et souriaient vers sa direction. «Bonjour Nerys !» La dame avait des cheveux verts, comme les siens, et le monsieur était coiffé d'un chapeau. Nerys alla les voir, tout naturellement, en faisant de grands signes. De par son signe distinctif capillaire, elle en avait conclu que cette dame était sa maman, bien qu'elle ne l'était pas. Ils la prirent dans leurs bras, la chatouillaient, lui pinçaient les joues.. Tout semblait porter à croire qu'ils étaient faits pour s'aimer tous les trois. Le soir même, Nerys était dans sa nouvelle maison, avec sa nouvelle famille.




A 10 ans, il est normal d'aller à l'école, n'est-ce pas ? Avec la boule au ventre, un peu moins. Depuis quelques temps, Nerys se sentait mal rien qu'à l'idée d'y aller. Tìo et Tìa (c'est ainsi qu'elle avait appelé ses parents adoptifs) ne comprenaient pas pourquoi, cherchant à tout prix à l'aider. La fillette finir par avouer qu'elle n'avait aucune copine avec qui jouer, et que cela la rendait nerveuse. Ses aïeux la regardaient, ne sachant que dire. C'est alors que Tìa lui dit «Ce que tu ne peux avoir des hommes, tu peux l'avoir des Pokémon.» tout en lui séchant ses larmes. Nerys ne comprit pas tout de suite, mais le lendemain, elle avait essayé de caresser le Miaouss de l'école, la mascotte en quelque sorte. Les autres petits n'arrivaient pas à l'approcher, alors qu'avec elle, il se laissait même caresser, et quand elle lui parlait, il lui répondait ! Le chaton était devenu son ami. A chaque fois elle prenait du plaisir à retourner à l'école pour voir son copain miaulant, et dès qu'elle rentrait à la maison, elle racontait à ses parents adoptifs ce qu'ils s'étaient dit. Tous les deux l'encourageaient à continuer dans cette voie : ils recueillaient des Pokémon abandonnés par leurs dresseurs, et il n'auraient pas supporté que leur petite fasse pareil. Nerys se liait avec eux d'une manière particulière, elle leur parlait, de ses copains, et en échange, eux lui parlaient des méchants dresseurs qui les avaient abandonnés et de la gentillesse de Tìo et de Tìa pour les recueillir. Nerys se rendit alors compte que les hommes n'étaient pas tous bons, qu'il y en avait qui étaient méchants, cruels et sans aucune valeur. Elle finit par se renfermer sur elle-même, se vouant uniquement aux Pokémon. Elle finit par en faire un fait général et lorsqu'elle eut 16 ans, elle décida de devenir à l'avenir un membre de la Team Rocket, afin de sauver les Pokémon de leurs maîtres. Pour elle, cela devenait inadmissible et insupportable que des gens puissent faire ça à des petites bêtes si parfaites. Lorsqu'elle annonça la nouvelle à Tìo et Tìa, ceux-ci étaient tout d'abord étonnés de voir qu'elle était si déterminée à arriver à ses fins. Ensuite, ils s'inquiétaient, était-elle vraiment prête ? Y avait-elle bien réfléchi ? Puis, finalement, ils se dirent qu'il valait mieux cela plutôt qu'elle devienne méchante et qu'elle fasse pareil que tous ces autres dresseurs. Alors ils la laissèrent faire. C'est aujourd'hui, à 18 ans, qu'elle décide de partir à l'aventure, en quête de Pokémon à attraper et à libérer.


Starter


▬ Surnom : Mimine (original pour un chat, n'est-ce pas ?)
▬ Race : Chacripan
▬ Sexe : Femelle
▬ Le dresseur l'apprécie-t-il : Évidemment !
▬ Particularités (s'il en a) : Aucune en particulier
• Têtue, comme Nerys • Attentive à ce qui se passe autour d'elle • Arrogante • Affectueuse • Très intelligente


Pseudonyme


▬ Prénom / Surnom : Synystra (je vous rassure, ceci n'est pas mon vrai prénom ^^)
▬ Sexe : Féminin
▬ Âge : 17 ans
▬ Personnage sur l'avatar : Aucune idée, je l'ai trouvé sur deviantART (MeTaa3). En réalité c'est censé être N au féminin, et la trouvant jolie et vraiment bien faite, je l'ai prise.
▬ Un commentaire? J'ai hâte de commencer, ce forum a l'air génial ! :)

Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Nerys Frent   15.10.11 18:44

Bienvenuuuuue ♥ Première réaction en voyant l'avatar : "MAIS C'EST N." (et William qui fait "La salade verte?") Enfin un peu de féminité dans la Team Rocket, j'aime beaucoup l'image que tu as utilisée en plus. J'ai hâte de lire ta présentation, alors bonne chance pour la continuation c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champion



Feuille de personnage
Pokédollards: 4200 $P
Points: 458 Poképoints
Equipe:
Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Nerys Frent   15.10.11 18:47

Esfir L. Cault a écrit:
Bienvenuuuuue ♥ Première réaction en voyant l'avatar : "MAIS C'EST N." (et William qui fait "La salade verte?") Enfin un peu de féminité dans la Team Rocket, j'aime beaucoup l'image que tu as utilisée en plus. J'ai hâte de lire ta présentation, alors bonne chance pour la continuation c:
Nous les champions, il nous appelle plante verte donc une salade c'est mieux qu'une plante e_e.
Mais bon bienvenue, et le petit surnom, le dit pas à Daichi.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nerys Frent   16.10.11 11:26

Pas facile de te faire ta sélection, pas facile du tout même ! Mais bon, j'y suis arrivé plus ou moins à peu prêt bien (ou pas) alors voilà ce que je te propose :
Fantominus
Limagma
Granipiot

Moufouette
Scrutella
Venipatte

Coquiperl
Solaroc
Chacripan

Au niveau de la fiche, rien à redire, le personnage est attachant, les tournures de phrase sont dignes d'une Terminal L, bon, il y a quelques fautes mais rien de bien grave donc je vais pas t'embêter avec ça. Je te laisse choisir le starter et je te donne tes stats. La validation viendra en même temps que les stats ! ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nerys Frent   16.10.11 11:43

Voilà, fiche terminée ! :kao_smile:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Nerys Frent   16.10.11 13:50

Très bien, alors je te valide avec le grade de Lieutenant, je trouve que tu le mérite, j'ai beaucoup aimé ta fiche alors je suis généreux, je pense que tu le mérite ! Et ce à Unys
Voilà les stats de ton Pokemon :


Mimine
Chacripan


Niveau 5
Vitesse : 53
Défense : 47
Attaque : 50

Attaques
-Griffe
-Rugissement

Inventaire
-2 potions
-3 Pokeball
-3000P$

N'oublie pas de faire ton Pokématos et ta fiche de relation, et bon RP à toi ! ;)

Edit : Je viens de me rendre compte que j'avais dit "je trouve que tu le mérite" deux fois à 14h45, preuve que je me relie pas xD
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nerys Frent   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nerys Frent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-