AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Jude Westwood, éleveur [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Jude Westwood, éleveur [En cours]   09.02.12 22:39

Jude Westwood


▬ Surnoms : Aucun pour le moment, il trouve déjà son prénom assez court que pour le raccourcir encore.
▬ Sexe :
▬ Âge : 19 ans.
▬ Profession : Éleveur.
▬ Région : Kanto.
▬ Genre de Pokémon souhaité : Soit un Pokémon en complète opposition avec le caractère de Jude, qui en aurait limite marre d’avoir un dresseur aussi bête mais qui l’aimerait malgré son dédain, soit un Pokémon dans le même style: déjanté, tête en l’air et surexcité (de préférence dans les deux premières générations, vous serez mes nouveaux meilleurs amis ♥)


Apparence physique


« Jude ? Le p’tit gars qui habite près de la route 6 ? Oooh oui, je le connais. Je le connais même très bien. Oh pas que ce soit un méchant garçon, loin de là, mais je n’ai jamais réussi à vraiment le cerner. Ca m’agace, vraiment. Et puis vous savez, pour une personne de mon âge, ce genre de petit est très perturbant. Il a toujours cet air sérieux peint sur le visage alors qu’il a l’âge mental d’un enfant de cinq ans. Oui, de cinq ans, tout à fait ! Avec sa démarche maladroite et empressée, comme s’il avait constamment hâte d’arriver à sa destination plus vite qu’il ne le faudrait, on dirait vraiment un gosse. Qui pourrait imaginer que cette grande perche a 19 ans, hein ? Je vous le demande ! D’ailleurs quelle taille fait-il, ce petit ? Germaine ? La taille, oui. Du fils Westwood, près de la route 6 ! Germaine, fait un petit effort de mémoire ! 1m79, dis-tu ? Tu as l’œil, Germaine, vraiment tu as l’œil. Vous savez, nous n’avons plus grand-chose à faire de nos vieux jours que de parler des jeunes de la ville, c’est comme si nous les connaissions depuis toujours tellement on radote à leur sujet ! Et puis, ça rythme nos journées de voir tant d’énergie émaner de quelqu’un, ça met du baume au cœur.

Oh par contre ne parlons pas de son look débraillé, cela nous prendrait des heures ! Les jeunes de nos jours, avec leurs longs cheveux de délinquants ! Y’a plus d’jeunesse, Germaine, plus d’j… Comment ça « Ils ne sont pas si longs que ça » ? Est-ce que de notre temps on laissait les jeunes hommes avoir les cheveux jusqu’au bas de leur nuque, franchement ? Oui, Germaine, même s’ils sont soyeux, ce n’est pas une chose qui se fait ! Et puis on dirait toujours qu’il prépare un mauvais coup… Ce petit visage malicieux, caché par ses quelques mèches brunes lui tombent devant les yeux… Ma mère m’a toujours dit que les garçons au visage pointu et au petit nez fin étaient fort peu recommandables, même s’ils avaient l’air gentil de prime abord. Du moins c’est-ce qu’il se disait à Irisia il y a quelques années… Et puis cette pâleur, Germain, cette pâleur ! A-t-on déjà vu pareil teinte de peau ici, à Carmin-sur-Mer ? On le croirait directement sorti de Lavanville, ce petiot ! Blanc comme un linge, comme un mort, comme un cadavre ! Et pourtant il est sans cesse en train de fouiner sur les quais, l’on ne va tout de même pas me dire qu’il n’y a pas de soleil sur les quais pour raviver un peu son teint blafard !
 »

Madame Allyster réajusta son châle mauve à motifs Corayon sur ses épaules avec un air dédaigneux. Après une courte pause, alors que son regard était perdu par la fenêtre, son visage se radoucit et elle reprit la parole:

« Mais il a les yeux de sa mère, c’est indéniable. Un bleu clair accordé avec de tels cheveux chocolat, c’est fort peu commun... Même s’il est assez bien bâti, comme tout jeune homme de son âge, ses traits sont forts féminins tout de même. Même sa silhouette peut parfois prêter à confusion… Oui Germaine, peut-être pas à ce point-là mais tout de même… Il est fort svelte, ne trouves-tu pas ? Heureusement qu’il met de grosses vestes noires pour se viriliser un tantinet sinon l’on pourrait croire qu’il veut nous aguicher tous les marins qui passent le port ! Et puis il porte toujours cette chemise blanche à moitié dans et hors de son pantalon… Mais il se prend pour la Reine de Nénucrique ou quoi ?

D’un autre côté, il passe tellement son temps à courir partout qu’il ne faut pas s’étonner qu’il ne souffre pas d’embonpoint ! Je me demande s’il a un jour pris le temps de s’arrêter quelque part, de se poser et de ne réfléchir à rien. Souvent, quand on lui parle, il a l’air absent et s’excuse bien vite pour repartir à l’aventure près de la plage où des grottes… Impossible de maintenir l’attention de ce petit plus de trente secondes et le pire c’est que cette perte d’intérêt se ressent dans tout son corps. C’est un peu frustrant pour les gens qui ont une conversation avec lui, ça je peux vous l’assurer. Tout d’abord, ses yeux s’agrandissent, son regard part vers le ciel, ses pieds commencent à palper le sol, ses jambes ne tiennent pas en place, ses mains ont tendance à s’occuper l’une de l’autre et il a cette drôle de danse… Son buste tout entier se balance de droite à gauche, comme s’il combattait un démon intérieur pour ne pas exploser et partir en hurlant qu’il est le maître du monde. Non, vraiment, ce petit est étrangement rafraichissant.
»
-Adélaïde Allyster, 86 ans, habitante de Carmin-sur-Mer.

Le portrait dépeint par notre chère madame Allyster, qui est jusqu’à ce jour la plus vieille dame résidant à Carmin-sur-Mer, du jeune éleveur n’est qu’un point de vue parmi tant d’autres. Alors qu’elle le voit à la limite du machiavélisme (« Un jeune homme qui a l’air constamment aussi bête ne peut pas vraiment l’être, il prépare quelque chose, il est plus fourbe qu’il en a l’air ! » nous a-t-elle confié un peu plus tôt), notre jeune homme n’a pas un poil de méchanceté caché derrière son épaisse chevelure brune.

S’il a parfois l’air amorphe et qu’il ne sourit pas, c’est simplement parce qu’il est plongé dans ses pensées, rien de plus. Dès qu’il émerge, un charmant sourire vient s’accrocher à ses lèvres fines, redonnant à son visage un ton quelque peu enfantin, voir même naïf. Bien qu’étant un garçon correspondant aux standards de son âge, il a beaucoup hérité de la physionomie de sa mère, bien plus que de celle de son père. Des traits délicats, jeunes, séduisants dans un visage pointu aux pommettes hautes surmontées de deux yeux d’un bleu topaze, océanique, le tout accompagné d’un petit nez légèrement retroussé. Ses cheveux de couleur chocolat sont fins et lui tombent jusqu’au creux de la nuque, éparpillant sur son front quelques mèches éparses qui lui tombent souvent dans les yeux.

Vu qu’il passe le plus clair de son temps à flâner et qu’il ne cherche d’ennui à personne, Jude n’est pas une personne taillée pour le combat. En fait, s’il se retrouvait face à quelqu’un qui voudrait se frotter à lui, sa meilleure attaque serait de prendre ses jambes à son cou et de courir jusqu’à un lieu sauf. Étant donné qu’il ne pèse pas très lourd, sa vitesse de course est assez rapide et il a la chance d’avoir une bonne endurance. Il faut dire qu’à force de n’avoir jamais su tenir en place depuis le temps où il a appris à marcher, cela ne pouvait que lui être bénéfique d’une façon où d’une autre. Son corps n’est donc pas vraiment musclé, ce qui lui donne certes un petit air rachitique (ou d’anchois anorexique pour paraphraser ses amis) mais ne le désavantage pas physiquement pour autant. Ses bras sont assez longs et fins, ses doigts filiformes où scintillent parfois quelques fines bagues, son torse sans grande prétention où se repèrent encore quelques cicatrices dues à la catastrophe qu’à subit Kanto il y a deux ans.

Au niveau de son style d’habillement, Jude est très simple. Il aime porter des couleurs sobres comme le noir, le blanc, le gris, optant parfois pour une teinte de rouge à de rares occasions. Il aime les vêtements chauds, assez ample pour lui laisser une bonne liberté de mouvement et panique très vite quand sa tête reste coincée dans le col de ses t-shirts.


Mentalité/Caractère


COMING SOON \o/


Histoire


Chapitre I - Wait and sea.


Ses petits yeux plissés par le soleil couchant, Jude observait avec une certaine fascination cette ligne distincte qui définissait la séparation entre le ciel et la mer. Depuis qu’il était tout petit (enfin, du moins plus petit qu’il ne l’était maintenant), le jeune garçon avait toujours été captivé par l’horizon fantastique que lui offrait sa vie à Carmin-sur-Mer. Certes, le port était entouré en majeur partie de terres mais il y avait cet endroit si particulier, en dessous du Bourg Palette, où plus aucun obstacle ne venait gâcher cette magnifique étendue d’eau salée. Et c’était à cet endroit précis que le soleil se couchait chaque soir, lui donnant un sempiternel rendez-vous pour venir observer toute sa magnificence.

Dans sa tête d’enfant de six ans, le halo orangé qui émanait de cet endroit remplissait sa tête de questions: Qu’y avait-il au-delà de cette lumière ? Y avait-il quelqu’un qui avait déjà été aussi loin pour le savoir ? Y avait-il des Pokémons dont personne n’avait encore entendu parlé ? Mais surtout, la question qui lui taraudait le plus l’esprit, qu’allait-il manger pour le souper ? Son ventre grondant le ramena brutalement à la réalité, le faisant sursauter bêtement. Comme à son éternelle habitude, Jude ne savait pas combien de temps il était resté là, immobile, à observer le ciel s’assombrir de plus en plus, accroché fermement à la balustrade qui l’empêchait de tomber dans l’eau fraîche de la ville portuaire. Son père allait encore le gronder s’il rentrait une nouvelle fois trop tard.

Ce n’est qu’au moment où il s’apprêtait à tourner les talons et à courir vers sa maison et, par extension, son repas que Jude remarqua quelque chose d’inhabituel. Là-bas, loin vers l’horizon, se dessinait une forme dans le peu de lumière qui se reflétait encore sur la surface de la mer. Une longue silhouette filiforme dotée d’une petite corne ainsi que de deux excroissances semblables à de petites ailes sur ce qui semblait être sa tête se tenait au milieu de la scène, entourée d’une aura blanche. De là où il était, Jude n’arrivait pas à distinguer de quoi il s’agissait exactement.

Alors que Jude fouillait dans sa petite mémoire si cette silhouette pouvait appartenir à un Pokémon qu’il connaissait, la créature commença à se mouvoir, formant des cercles à quelques centimètres de l’eau. La lumière éclatante qui l’entourait devint plus fort et s’éteignit soudainement après quelques secondes à peine. Perplexe, le jeune garçon se pencha au-dessus de la barrière sur laquelle il était appuyé et chercha la créature des yeux à travers l‘obscurité. Il eut juste le temps de la voir plonger dans l’eau avant qu’une averse ne lui tombe dessus sans aucun signe avant coureur. La mer commença à se déchaîner, les vagues qui frappaient le bord des terres devenaient plus violentes et éclaboussaient sans vergogne les rives autrefois sèches.

Littéralement choqué par ce brusque changement de temps et terrifié par ce qu’il venait de voir, Jude pris ses jambes à son cou et couru le plus vite possible en direction de sa maison, se protégeant la tête de ses mains. Il ne comprenait pas ce qu’il venait de ce passer mais ce Pokémon avait l’air d’en être la cause. Autour de lui, les quelques personnes qui traînaient encore dans les rues de la ville partaient se réfugier à l’abri pour éviter d’être totalement trempés. Ce n’est qu’une fois la porte de chez lui refermée que Jude put reprendre son souffle.

« Jude ? »

La silhouette de sa mère, un tablier noué autour de sa taille et une louche à la main, apparu sur le pas de la porte de la cuisine. Sans attendre un instant, Jude se jeta sur sa mère et un flot continu de paroles sorti de sa bouche:

« Maman ! Maman ! C’est pas ma faute tu sais ! J’ai pas fait pleuvoir ! C’était un Pokémon ! Je l’ai vu à l’horizon ! C’est pas ma faute s’il pleut si fort et si je suis tout mouillé ! J’ai tout fait comme d’habitude et puis pouf ! un grand Pokémon est apparu au loin ! Il brillait, maman, il brillait ! Puis tout à coup il a plongé dans la mer et il a commencé à pleuvoir ! Maman, on est en été, il devrait pas pleuvoir ! C’est pas normal ! Mais c’est pas ma faute maman, c’est celle du Pokémon ! Plus tard, quand j’aurai l’âge d’avoir un Pokémon, j’en veux un qui a le pouvoir de déclencher une grosse tempête comme ça ! Comme ça il me protégera bien plus que tous les autres et je l’aimerai jusqu’à la fin de mes jours, plus haut encore que la montagne d’Argenta ! »

Alors que Jude essayait de reprendre son souffle, sa mère tenta de calmer son élan de motivation. Mais c’était inutile, Jude n’écoutait déjà plus. À quelques mètres de lui, l’odeur lui chatouillant doucement les narines, le souper trônait sur la table de la cuisine sur un magnifique plateau d’argent. Après avoir engloutit sa première bouchée - et avoir sali toute la cuisine avec ses chaussures pleines de boues -, le jeune garçon oublia vite toute cette histoire de temps et de Pokémon mystérieux. Du moins, pour le moment.

Chapitre II - The Heretic Anthem


« Alors, Jude, qu’est-ce que tu veux faire plus tard ? Tu as 11 ans maintenant, il serait grand temps de se mettre en route ! »

A la question de son grand-père, Jude leva les yeux de la figurine Kokiyas avec laquelle il était en train de jouer et le fixa avec une incompréhension encore toute enfantine. La bouche légèrement entrouverte, il ne savait vraiment pas quoi répondre à une telle question. Il était vrai que bon nombre de ses camarades avaient reçu leur premier Pokémon cette année et étaient partis à l’aventure. Mais pour Jude, ce genre de vie ne le tentait pas. Oh il y avait longuement pensé, ce n’était pas comme si l’idée de partir sur les routes avec un Pokémon ne lui avait pas effleuré l’esprit mais il devait avouer que sa petite vie paisible à Carmin-sur-Mer lui plaisait trop pour avoir envie de la changer pour le moment. Et, même s’il paraissait sans peur et totalement naïf, Jude n’était tout simplement pas près à commencer son périple à son âge.

« Papa, s’il-te-plaît. Jude ira à son rythme, tout le monde ne rêve pas de devenir dresseur Pokémon et de partir de la maison pour parcourir la région dès ses 11 ans. »

Jude adressa un grand sourire à son père en guise de remerciement. Le grand-père du jeune garçon était souvent très conventionnel, ce qui contrastait fort avec le comportement plus laxiste de son père. Parfois, les visites se terminaient en disputes familiales et l’on entendait plus parler de lui pendant des semaines avant qu’il ne revienne comme si rien ne s’était passé. Et le jeune garçon avait l’impression que cette fois-ci n’allait pas échapper à la règle.

« Il y a une très bonne école de dresseurs à Jadielle, cela ne te ferait pas de mal d’y aller », continua Aristide Westwood comme si personne ne l’avait interrompu. « Tous les jeunes gens qui sortent de là-bas sont garantis de remporter les huit badges de la région et, qui sait, peut-être de devenir le futur maître de la Ligue. »
« Je ne veux pas devenir dresseur. »

A la grande surprise de Jude, cette phrase était sortie toute seule. Il avait même l’impression de ne jamais l’avoir prononcée. Après tout, quel enfant de 11 ans normalement constitué de la région de Kanto ne se promettait pas à une grande et brillante carrière de dresseur Pokémon ? Jude, en tout cas, n’était pas de ceux-là.

Ce qu’il voulait lui, ce n’était pas de faire combattre ses Pokémons jusqu’à l’épuisement. Il voulait leur donner une vie paisible, les rendre heureux, les étudier tout en douceur et observer leur comportement. Bien sûr, il participerait sans doute à des combats et quitterait le cocons chaud de sa maison à Carmin-sur-Mer, rien que pour attraper de nouveaux Pokémon et partir à la recherche des plus rares, mais il ne voulait pas suivre le canevas préétabli des arènes. Les nombreux dresseurs et leurs Pokémons à l’article de la mort qui étaient sortis de l’arène du Major Bob durant son enfance lui avaient donné une assez mauvaise image de la chose. Mais Jude, malgré son jeune âge, était conscient qu’une telle existence ne lui paierait pas un toit sous lequel s’occuper de ses Pokémons.

« Je ne veux pas faire les arènes, ni même la Ligue Pokémon. Je veux devenir éleveur, m’occuper de mes Pokémons et de ceux que les autres me confieraient. Je voudrais les étudier de par moi-même et tous les attraper pour les rendre les plus heureux possible. Quand j’aurais ma propre pension et que je pourrais la laisser à d’autres personnes et je parcourrais les régions à la recherche de nouveaux Pokémons, de plus en plus inconnu, de plus en plus rares. Voilà. »

Le regard de son grand-père en disait long sur ce qu’il pensait des ambitions de son petit-fils. Après avoir repris une longue gorgée de thé, déglutit avec bruit dans le silence pesant de la pièce et reposé sa tasse sur la table du salon, il reprit la parole:

« Tu ressembles un peu trop à ton père pour ton propre bien, jeune homme. »

Chapitre III - Everything Ends


Sous la table, serrant dans ses bras son petit cousin en larmes, le cœur de Jude s’apprêtait à lâcher. Du coin de l’œil, il observait sa mère, le visage déformé par la peur, tenter de rassembler toute la famille pour que tout le monde soit à l’abri. Les évènements avaient commencés quelques minutes plus tôt et déjà la panique s’emparait du cœur de la ville de Céladopole. Ce qui avait été au départ une simple visite de courtoisie chez sa tante Ariana c’était transformé en véritable cauchemar dès les premières secousses. Jamais la nature ne c’était déchaînée de cette manière dans toute l’histoire de Kanto. Les cadres accrochés aux murs étaient tombés et répandaient leurs éclats de verre un peu partout dans la maison, déchirant les photos souriantes qu’ils contenaient autrefois. La télévision qu’ils regardaient quelques instants auparavant était à terre, complètement explosée et grouillante d’électricité.

« Jude, ton père ? Où est ton père ? »

Cette phrase résonna longuement dans la tête du jeune homme, répandant de désagréables frissons d'appréhension le long de sa colonne vertébrale. 17 ans était un âge trop jeune pour perdre son père. Sans plus attendre, comme tiré par une force invisible, Jude bondit de sous la table où il s'était réfugié - non sans s'y cogner la tête - et sortit en trombe de la maison de sa tante sous les cris de sa mère. Ce qu'il vu alors le stoppa net.

Des dizaines et des dizaines de personnes hurlaient et couraient dans tous les sens, se protégeant la tête de peur de se faire assommer par l’on ne savait quoi. Certaines maisons, celles près de la grand place de la ville et de la piste cyclable, étaient déjà en ruines, totalement effondrées à cause du tremblement de terre qui faisait rage. Le centre commercial tenait encore debout mais était sur le point de suivre le même schéma. Jude se rappela alors de la raison de l’absence de son père. Partir acheter les premières Pokéballs de son fils n’était pas la meilleure des idées en de pareilles conditions. Quelques larmes montèrent aux yeux de Jude, menaçant de se déverser sur ses joues rosies par la peur.

Pendant qu’il courrait en direction du centre commercial, une traînée de sueurs froides commençait à tremper son corps. Le vent était violent et salé, preuve que la mer, non loin de là, se déchaînant elle aussi. De tout son corps, de tout son être, le jeune habitant de Carmin-sur-Mer priait les divinités Pokémons pour que son père soit encore en vie. La poussière des bâtisses effondrées commençaient à voler dans l’air, rendant la vision plus difficile au fur et à mesure que Jude avançait.

« Papa ! » appela-t-il de toutes ses forces. « Pap… »

Jude toussa à cause du nuage de poussière qu’il venait d’ingurgiter. Les particules lui irritait de plus en plus le gorge mais il n’abandonna pas pour autant. Il entendait des cris mais ne voyait plus personne. Pokémon et humains confondu lançaient des appels au secours, formant un brouhaha constant. Et puis, le temps s’arrêta.

Un énorme bruit sourd fit trembler tout Céladopole. Le silence s’installa pendant quelques infimes secondes, le temps que tout le monde se rende compte de la gravité de la situation. Puis les cris recommencèrent à fuser de partout, faisant tourner la tête de Jude. Il ne savait plus quoi faire, il ne savait plus où aller, il ne savait pas s’il allait survivre. Alors qu’il allait abandonner, se résignant à son triste sort et toussant encore, le nuage de poussière autour de lui se dissipa. Ce n’est que lorsqu’une main l’agrippa par le col de sa veste qu’il compris pourquoi: sur le dos d’un Rapasdepic plus grand que la normale, son père se tenait, intact, le regard décidé et apeuré.

Chapitre IV - Left Behind


« Lacets: check. Sac de survie: check. Vêtements de rechange: check. Oreiller et sac de couchage pour les nuits dans la forêt: check. Pokedex: check. Nécessaire de toilette… Naaan, j’suis un warrior, je me trouverai un lac pour ça. »

Et c’est sur ces paroles pleines de bon sens que Jude quitta sa chambre, non sans un regard quelque peu nostalgique, avant de refermer la porte pour la dernière fois avant un bon bout de temps. Ses vieilles consoles de jeux vidéo, ses peluches représentant ses Pokémons préférés, sa collection de figurines et de cartes à jouer… Tout cela allait lui manquer mais il fallait avouer que son sac de voyage était déjà fort rempli, pas la peine d’emporter son Airmure en peluche géant avec lui en plus de tout le reste.

D’un pas sautillant de bonne humeur, Jude descendit les escaliers et se figea sur la dernière marche. Une grosse banderole orange avec son nom et quelques encouragements ornait le salon sous laquelle toute sa famille s’était réunie. La majorité des femmes pleuraient sur l’épaule de leur mari respectif, eux-mêmes fiers qu’un nouveau membre de la famille parte à l’aventure. Excessivement gêné, et après que la salve d’applaudissement lui étant destiné se soit calmé, il prit la parole:

« Euh… c’est… C’est très gentil à vous mais il ne fallait pas… vraiment, il ne… fallait pas… Non. Du tout. »
« Oh Jude, ‘fait pas ta timide ma poule ! C’est un grand jour, aujourd’hui ! Tu es le premier de la famille à partir après… eh bien… après la catastrophe… Ça doit être grisant, non ? »

Le jeune garçon sourit légèrement à son oncle, principalement à cause du surnom idiot par lequel il venait de l’appeler. Bien qu’aucun membre de sa famille n’avait été tué dans les évènements qui avaient touché les régions deux ans auparavant, un sentiment de terreur était resté dans l’air. Depuis lors, très peu de personnes étaient parties sur les routes. La majorité des familles essayaient de rester ensemble, unies, de peur que tout ne recommence. Beaucoup avaient passé leur temps à reconstruire ce qui avait été détruit, accueillant chez eux voisins et amis qui avaient perdu leur logement. Jude glissa un petit regard vers sa tante Ariana et son mari chez lesquels il avait vécu la catastrophe en direct, à Céladopole. Depuis lors, lui-même avait aidé un peu partout où il le pouvait, retardant son départ. Mais maintenant, il était grand temps pour lui de partir.

Après avoir reçu des recommandations sur tout et n’importe quoi (et surtout sur n’importe quoi d’ailleurs) de chaque membre respectif de sa famille, le futur éleveur s’arrêta devant ses parents, un grand sourire impatient accroché aux lèvres. De la poche de sa veste, son père sorti une petite Pokéball toute neuve, luisante sous le faible soleil qui passait par la fenêtre. Après une courte hésitation, c’est avec une main tremblante, pleine d’excitation, que Jude prit la balle dans sa main droite. Sous le regard attentif de tout le monde, il la lança sur le sol. Son cœur semblait ne plus vouloir battre alors que la lumière blanche autour de son tout premier Pokémon commençait à disparaître.


Starter


▬ Surnom :
▬ Race :
▬ Sexe :
▬ Le dresseur l'apprécie-t-il :
▬ Particularités (s'il en a) :
COMING SOON \o/


Arthanys


▬ Prénom / Surnom : Nath-ATCHAAAAA !
▬ Sexe : Féminin, jusqu’à preuve du contraire (prouvez-moi le contraire, aaaaah /o/)
▬ Âge : 19 ans (c’est bien la première fois que mon perso et moi on a le même âge… C’est parce que 19 ans c’est trop chouette \o/)
▬ Personnage sur l'avatar : Seth (Devour You) © Daenarys (DeviantArt)
▬ Comment l'as tu découvert ? Google est mon amiii /o/
▬ Autre Compte : No one, Sir \o/
▬ Un commentaire ? OMAGAD, j’aime tellement la bannière de ce forum que j’en ai fait tombé ma touillette et que mon pantalon a explosé \o/ Sinon… Adoptez une roche, c’est la loi ! Ò0Ó/ (Je fais jamais d’aussi longues tartines pour l’histoire… Je suis désolée )

Revenir en haut Aller en bas
dieu (des losers) - modérateur
dieu (des losers) - modérateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 1160 $P
Points: 457
Equipe:
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Jude Westwood, éleveur [En cours]   09.02.12 23:36

Bonjour et bienvenue, c'est le mec le plus cool et sympa (et modeste) qui s'occupes de ta fiche. :D
Donc comme tu a dû le lire dans le règlement (parce que tu as lu le règlement bien sûr. :D) je pourrai te donner ta liste de starter quand tu aura fais ta description mentale. Bonne continuation à toi et bonne chance. :)
Faudra aussi m'expliquer le coup du pantalon qui explose. :|

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Jude Westwood, éleveur [En cours]   19.02.12 12:44

UP ?

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Jude Westwood, éleveur [En cours]   26.02.12 19:57

Désolée d'avoir pris du temps pour vous répondre mais j'ai eu deux-trois petits soucis de santé ces derniers temps et je dois dire que ma présentation m'est un peu sortie de l'esprit ^-^'

La description mentale de mon personnage est en cours de rédaction, il faut encore que je la termine et qu'elle me convienne, donc serait-il possible d'avoir un petit délai pour finir ma fiche ? Je ne sais pas combien de temps il me reste mais cette semaine promet d'être chargée niveau cours donc est-ce que je pourrais avoir jusqu'au... disons jusqu'au dimanche 11 mars au plus tard ? Si ma fiche encombre la section, vous pouvez la supprimer sans souci, je vais copier le html du message et reposterai le tout un fois terminé ^-^ (J'ai été admin aussi à une époque et je ne supportais pas de voir des présentations inachevées s'entasser dans ma jolie section de présentation, alors je peux tout à fait comprendre xD)

Pour répondre à Daichi, j'ai bien lu le règlement et je dois avouer que je commence toujours mes présentations par ce que les admins ont le moins besoin, ça doit être une manie chez moi xD Le coup du pantalon qui explose, c'est... comment dire... un excès de tropbientitude. Comme d'aller voir un Star Wars au cinéma, en somme xD Et merci beaucoup pour les encouragements, je vais essayer de finir tout cela au plus vite, dans la mesure de mes possibilités è_é/
Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: Jude Westwood, éleveur [En cours]   26.02.12 21:04

Pour le délai, du moment que tu préviens il n'y a pas de souci, on t'en donne un ! Et enfin quelqu'un qui comprends notre manie de tout envoyer à la corbeille, buuuh c'est un moment historique ;www;
Donc je vais te laisser deux semaines de plus pour que tu termines ta fiche, de toute manière rien n'est perdu alors il te suffira de contacter un des admins pour que ta fiche se retrouve à nouveau dans celles en cours. Bonne chance pour ce que tu as à faire c:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chef de la Team Rocket ♔
Chef de la Team Rocket ♔

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 1200 P$
Points: 443
Equipe:
Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: Jude Westwood, éleveur [En cours]   14.03.12 19:50

Je veux pas être la méchante de l'histoire. Mais on est le 14, quelqu'un s'occupe de ça ?

__________________________

VICTORY TEAM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jude Westwood, éleveur [En cours]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jude Westwood, éleveur [En cours]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-