AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 I was made for loving you baby!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: I was made for loving you baby!   23.02.12 2:07

Chuck Buttler


▬ Surnoms : Avoine, Chucky, Ceinture, Rapace...
▬ Sexe : Oui, pourquoi pas! Masculin
▬ Âge : 21 ans
▬ Profession : Commandant de la Team Rocket
▬ Région : Hoenn
▬ Genre de Pokémon souhaité : Je suis curieux de voir ceux qui me seront proposés en conséquence du mental de mon personnage! Quoi que j'aime les pokemons avec de la personnalité.


Apparence physique


Cher Chuck. Il a hérité de son père un trait assez extraordinaire: des cheveux blancs! À vingt et une chandelles, le jeune homme a la tête complètement blanche, et ce depuis sa naissance. Non, il n'est pas né avec cette incroyable chevelure ébouriffée. Quelle idée. Mais il l'avait dès son enfance. Pourtant il n'est pas albinos, même s'il en a presque toutes les caractéristiques. Personne ne sait pourquoi certaines personnes naissent aussi bizarres. Et dans sa famille, c'est très fréquent. Aussi, ses yeux sont d'un brun noisette où l'on peut voir danser des éclats rougeâtres. Mais on est très loin du rouge hémoglobine qui le classerait cruellement dans la catégorie des désadaptés esthétiques. Sa peau est aussi beige que... que la couleur beige. Ouais, à bas les métaphores et comparaisons interminables. Sa peau, elle est beige et c'est tout ce qu'il y a à dire là-dessus. Il porte sur le côté extérieur de son oreille droite un piercing en argent qu'il a dérobé à un type un jour quelque part. Que dire de ses traits? Est-il beau? Non, pas à ce point. Je dirais plutôt qu'il a un visage agréable, pas particulièrement moins ou plus joli qu'un autre. Il a le nez trop long et de drôles de plis se forment sur ses joues lorsqu'il sourit trop. Il a le menton pointu et des cils relativement épais pour un garçon. Mais tout ça dans la plus grande masculinité et virilité. D'habitude, il arbore une expression faciale paisible, neutre. Il a beaucoup de difficulté à exprimer ce qu'il ressent avec son visage. Il a souvent le sourire plus cynique que sincère.

Bon, je crois que j'en ai assez dit pour le haut de ses épaules. Voyons voir en dessous!

Musclé? N’ah. En fait, il est plus du genre grand et élancé. Ses épaules sont anguleuses et même s'il mange du mieux qu'il peut, on sent toujours ses os avant de ressentir sa peau. Il est carrément un squelette habillé d'un genre de combinaison mince qui...non, j'ai échoué cette description. Passons. Pas très fort ou particulièrement rapide, il ne s'est certainement pas fait une place au sein de l'organisation criminelle avec son physique. Il a les mains souvent moites et n'a jamais transpiré sous les aisselles. C'est dans les hormones dirait-on. Haha, les détails inutiles. Comme dit plus tôt, il est très grand. On lui a même déjà demandé s'il portait des talons hauts. Il fait dans le 1m85, peut-être plus. Chuck a un style vestimentaire sombre et simple. Lorsqu'il ne porte pas son uniforme de la Team Rocket, il arbore une longue veste, un t-shirt d'un groupe de musique et des jeans. Jamais rien de bien compliqué. Et surtout, de larges poches pour pouvoir emporter le plus d'objets volés.


Mentalité/Caractère


Chuck est un vautour. Le genre de type très patient et hypocrite qui attendra le dernier moment pour vous planter un couteau dans le dos. Charmant, n'est-ce pas? Il est bien à sa place là où il est, parmi les criminels. Il n'est pas l'un de ceux qui se sont enrôlés pour une quelconque ''recherche intérieure'' ou parce que le monde leur a tourné le dos blah blah beurk. Non, il l'a voulu depuis qu'il est tout petit et c'est bien comme ça. Lorsqu'il était un tout petit bambin, il prenait toujours le parti du méchant dans les contes légendaires. Et il a toujours été sidéré par la stupidité dont ils faisaient preuve. Dans les catégories de méchanceté, il y a une distinction à faire. Certains sont de vraies machines à tuer, d'autres des sadiques ou des sans-cœurs. Chuck est un manipulateur. Il n'aime pas spécialement voir souffrir quelqu'un, il ne se salira pas les mains directement s'il a l'opportunité de faire exécuter le travail par un subordonné. Il a d'ailleurs la phobie du sang. Et de bien autres choses. Oui car malgré son apparence un peu ''cool et badass'' (haha) au stéréotype manga, il est lâche. Plus lâche que lâche en fait. Il n'a aucune loyauté sauf envers sa propre peau. Pas plus envers sa chef. Il cherche en plus à prendre sa place. Ce qui doit être le cas d'une bonne centaine de sbires de la Team Rocket. Mais revenons sur ses faiblesses les plus pitoyables. Parce que oui, il est pitoyable en un sens. Il est hautain, snob même. Il ne le montrera certainement pas tout de suite, mais lorsqu'il a en répugnance quelqu'un, il s’arrangera pour s'en débarrasser. On compte dans les types de personnes qui le dégoûtent les itinérants, les perdants, les pauvres et les gens qui sont trop honnêtes à son goût. Malgré son physique ordinaire, il a une très haute opinion de lui et il se considère meilleur que la majorité de la population mondiale. Lorsqu'il discute, il peut se montrer rapidement désintéressé de tout autre sujet ne concernant pas sa personne. Vous aurez donc deviné que sa condition hiérarchique ne lui convient pas. Comme dit plus haut, il rêve de détrôner la chef et manigancera de bien des façons pour arriver à ses fins. Pourtant il ne déteste pas sa patronne, c'est surprenant, mais c'est vrai. Ça, c'est quelque chose qui sera plus développé dans le volet Histoire. Son arrogance et sa vanité ne cachent pas de souvenirs douloureux ou de complexe d'infériorité: il a juste toujours su qu'il était meilleur qu'un autre.

Mais des qualités?! Il doit bien en avoir! Oui, oui. C'est évident, tout le monde en a et même lui. Sous sa tête échevelée, il a une tête qui reste sur ses épaules. Chuck est un homme rusé, très rusé. Il ne se précipite jamais dans ses sentiments et sait rester patient. Il est d'ailleurs d'une hypocrisie presque théâtrale. Il sait mentir et se débrouille pour improviser assez longtemps pour se tirer des situations les plus hasardeuses. Enfin, jusqu'à maintenant. Malgré son dédain pour le commun des mortels, dans la poitrine de Chuck bat un cœur gros comme le ciel. Étonnamment, il est un grand romantique et il rêve d'un amour parfait. C'est un contraste assez déroutant avec ses défauts, mais il ne fait quand même pas dans la froideur. Il est même très humain et sensible. Même si les émotions négatives lui sont plus faciles à exprimer, il ressent chacune que la vie lui propose avec intensité. Sentimental incorrigible, il est aussi un charmeur notoire et n'a aucune gêne en ce qui concerne la gent féminine. Il se surnomme carrément le Don Juan de la Team Rocket. Entre nous, il finit plus souvent la soirée avec un coup là où ça fait mal qu'un coup là où ça fait du bien. Ouh, la métaphore douteuse encore une fois. Chuck peut être drôle d'une certaine manière, quoique son humour n'atteigne pas tout le monde comme il le voudrait. En fait, il donne dans le cynisme et l'humour noir. Ses blagues passent la plupart du temps pour des insultes ou des attaques personnelles. En parlant de ça, le jeune homme prend très bien les insultes ou les critiques, son ego est si gigantesque qu'il le protège de celles-ci.

N'oubliez pas de vous méfier de lui, il est un fin renard. Toujours prêt à charmer pour atteindre son but.


Histoire


21 ans, c'est beaucoup. On dit souvent que la vie passe trop vite, que l'on passe à côté de bien des moments et blah. Pourtant ces vingt-et un printemps, Chuck les a vécus assez intensément. Dès qu'il est né, il a eu cette envie d'aller explorer et de trouver des trésors. Bon, peut-être pas dès qu'il est sorti du machin de sa mère, mais presque. On voit mal la petite chose sanguinolente découvrir le tombeau de l'Empereur Skullmaestatatoutou. Ce serait drôle, mais loin d'être réaliste. Ses visées d'Indiana Jones se sont plutôt développées vers les deux ans. Dès qu'il a pu se lever sur ses deux pattes. C'est à cet âge qu'il s'est perdu la première fois, qu'il a embarqué sur la moto d'un policier et qu'il s'est fait crier dessus par ses parents. Tout ça en une soirée. Et ce n'était que le début. D'ailleurs, les forces de l'ordre de sa région vont rapidement apprendre à le connaître. Oui, car la phase Indiana Jones ne dura qu'un temps. Il se découvrit plus rebelle qu’aventurier. Il aimait bien faire des coups pendables à son entourage. C'est pourquoi lorsqu'il vit les photos des recherchés dans le journal de son père, il sut qu'il voulait rejoindre la Team Rocket. Je vais même vous raconter en détail sa première réelle embrouille avec la loi. Question que vous saisissiez bien comment il (est) était demeuré.

Il avait alors sept ou sept ans et demi. C'était la nuit à Bourg-En-Vol, il y avait juste un Miaouss ou deux dans la rue. Le garçon s'était habillé complètement en noir (une veste de sa mère et une casquette de son père), il était sorti de chez lui par la fenêtre. L’atterrissage avait bien failli lui casser deux cotes, mais il était habitué. Chuck se releva ensuite, péniblement, mais avec conviction. Dans sa tête, il voyait tout ça comme un film : l'espion international qui exécute l'un de ses nombreux et extraordinaires vol. À pas feutrés, il se dirigea vers le laboratoire de la ville. Il roula sur lui-même deux ou trois fois, s'écrasant contre la paroi de l'édifice en entendant un simple bruissement de feuille. Il avait avec lui une corde de superagent secret fabriquée avec des foulards et une corde à danser. C'était la première fois qu'il visait si gros. C'est vrai quoi : le laboratoire, ce n’est pas rien! Il réussit à s'infiltrer en un clin d’œil dans le laboratoire et déroba toutes les pokéballs. C'est ainsi qu'il devint le plus recherché de tous les...non je rigole. En fait, Chuck secoua avec force les serrures de la fenêtre, il utilisa une pierre pour fracasser les carreaux et le système d'alarme se déclencha. Il passa la nuit au poste de police à pleurer toute sa petite vie. Et ce n'était qu'un début! Le petit monstre se dévoua à causer des désagréments à son quartier. Ses parents n'étaient pas spécialement inquiets, presque amusés par le comportement de leur fils. On les comprend, Chuck ne réussissait jamais ses méfaits. Il n'était même pas fichu de voler la sucette d'un tout petit. En d'autres mots, ses parents ne croyaient pas du tout à l'avenir de leur fils dans la pègre. Peut-être auraient-ils dû davantage s'y intéresser (c'est quand même bizarre que leur enfant passe des nuits en prison enh). Leur idée était plutôt de lui céder la pension pour pokemon dès sa majorité. Comme ça, les deux adultes pourraient aller se faire bronzer au soleil quelque part. Mais bien sûr, leurs vues n'allaient jamais se réaliser. Jamais.

Lorsqu'il fut mis au courant de son avenir prédéterminé, Chuck prit ses clics et ses claques de chez ses parents. Il avait seize ou dix-sept ans. Lui-même ne s'en souvient pas très bien. Longtemps, Chuck regretta sa décision. Les premiers jours ne furent pas faciles, il ne connaissait rien à la vie. Et comme je vous l'ai déjà démontré, il était nul pour voler. Même qu'il aurait pu mourir de misère, trop fier pour retourner chez ses parents qui étaient morts d'inquiétude à son sujet. Un jour, il vit carrément sa photo sur un carton de lait. Non, mais vraiment, quelle poisse. Bien sûr, il s'en sortit. Sinon il serait mort, logique. Il ne s'en sortit pas par sa force et son courage, mais bien grâce à un drôle de type qu'il rencontra sur une route. L'inconnu était caché derrière un buisson et couvait du regard un Abo qui s'enfuyait d'un vieux type. Et le Abo était couvert de saucisses! Vraiment! En s'approchant davantage, il comprit que le pokemon avait dérobé la nourriture au marchand et qu'il appartenait à l'homme. Lorsqu'il fut débarrassé de l'humain, il rejoint son maître. Impressionné, mais surtout affamé, Chuck s'approcha de l'inconnu dans l'espoir de quêter un peu de nourriture. L'adolescent fut chassé, mais retenta sa chance jusqu'à temps d'avoir la moitié d'une saucisse. Ce fut le début d'une belle association.


Aussi têtu que n'importe quel boulet, Chuck passa presque deux ans avec le voleur. Voleur du nom de Frank qui lui apprit bien des tours de roublardise. Le novice n'était pas très doué. Il s'obstinait à vouloir user de son charme. Charme inexistant en fait. Mais quand même, il réussissait à obtenir de quoi manger. À un moment, Frank lui parla de la Team Rocket. Chuck avait déjà entendu parler de cette organisation. Le voleur lui expliqua qu'il devait se méfier d'eux, que les membres de la Team Rocket ne l’accueilleraient pas aussi chaleureusement qu'ils le prétendaient. Pourtant, Chuck était intrigué plus qu'autre chose par les avertissements de l'aîné. C'était bien ce qui inquiétait Frank et qui l'incitait à lui en parler de plus en plus. Erreur. Lui en parler constamment! La Team Rocket était carrément devenue le loup, le méchant des contes que ses parents lui racontaient lorsque Chuck était gamin. Comme à cette époque, cela ne faisait que l'attirer de plus en plus vers le mauvais côté. Oui, parce que les petits vols de survie ne convenaient plus à Chuck. Il avait retiré tous les trucs que pouvait lui enseigner Frank et maintenant il en voulait plus. C'est ainsi que comme il avait quitté ses parents, de la même manière il quitta Frank : dans la nuit et sans avertissement.

Petite parenthèse. Chuck pourra sembler sans cœur et sans attache, mais ce n'est pas du tout le cas. Il aimait et aime encore les figures parentales qui sont passées dans sa vie. Ce sera le cas pour toujours. Mais il s'est toujours dit qu'il n'avait qu'une seule vie à vivre et qu'il préférait la vivre pour lui seul. C'est dans cette optique qu'un après-midi venteux, il se présenta devant deux sbires de la Team Rocket. Enfin, il avait trouvé. Il avait cherché pendant des heures une piste menant à cette organisation plus ou moins secrète de criminels. Heureusement pour lui, quand les membres passaient quelque part, tout le monde en parlait dans la ville. Chuck demanda donc au duo s'il pouvait rejoindre les Rockets. Il n'était encore qu'un enfant, il ne connaissait pas la marche à suivre. Comme de fait, les deux le trouvèrent comique et décidèrent de l'emmener au QG, histoire de rire un bon coup. Mais ce fut plutôt Chuck qui rit le dernier, car il sortit de la base avec un uniforme et un nouvel emploi. C'était facile d'entrer dans la Team Rocket. Le plus dur, c'était de gravir les échelons en son sein. Chose que le jeune homme allait réussir à accomplir mission par mission. En plus d'être rusé comme un renard, Chuck n'avait aucunement peur de se faire plus de mal que de bien. En fait, il se croyait tellement invincible qu'il se foutait bien de ce que les êtres inférieurs pouvaient penser de lui. C'est alors qu'il était enfin commandant que la catastrophe se produisit.

La catastrophe : le ciel se couvrit de nuage et blah. Le contexte du forum quoi. Et ce foutu contexte ruina sa vie. La Team Rocket était détruite, c'était maintenant chacun pour soi. Plus qu'avant. Le patron avait disparu et les rêves de conquête de Chuck étaient de nouveau étouffés. Quelle misère ce fut! Et que dire des pokemons qui disparurent les uns après les autres? Catastrophe! Pendant cette période de crise où tout semblait sur le point d'imploser, Chuck fut pris d'une espèce de rédemption des derniers jours. Il revoyait le film de sa vie dans sa tête et...il n'était plus très fier de ce qu'il avait accompli. C'est typique, quand on croit qu'on va mourir; on comprend des choses. Il revit le visage de ses parents, ça faisait au moins quatre ans...C'est ainsi qu'il monta sur une motocyclette et traversa la panique des villes jusqu'à la pension familiale. Ses parents furent choqués de le revoir, même s'il avait beaucoup changé, ils reconnurent leur fils dès les premières secondes. Maman Buttler était devenue vieille, tellement vieille en seulement quatre ans. Mais ce fut un bon moment. Contrairement aux plus sceptiques de tous, Chuck leur avoua qui il était devenu, mais rien ne peut empêcher des parents d'aimer leurs enfants. Ah la vie. Le jeune homme était content, il allait pouvoir mourir en paix.

Malheureusement, la fin n'était pas encore là. Je dis malheureusement, car ça aurait fait une belle fin toute fleurie et rose. Bientôt, Chuck apprit que la Team Rocket avait repris du service et recherchait du personnel. Ses envies de pouvoir et de richesses reprit le dessus et Chuck quitta sa mère. Aujourd'hui, la Team Rocket. Demain, le monde!


Starter


▬ Surnom : Aucun
▬ Race : Miaouss
▬ Sexe : Mâle
▬ Le dresseur l'apprécie-t-il : Oui, beaucoup
▬ Particularités (s'il en a) :
Miaouss est presque aussi pathétique et arrogant que son maître. Il n'obéit pas toujours à ce dernier mais l'aime bien quand même. Miaouss est très indépendant et fait souvent ce qui lui passe par la tête. Par contre, Chuck et lui sont vraiment complices. Ils se ressemblent beaucoup et ne se quittent carrément jamais.


Pseudonyme


▬ Prénom / Surnom : Cocasse =)
▬ Sexe : Fille
▬ Âge : 17 ans
▬ Personnage sur l'avatar : Heine de DOGS: Bullet n Carnage
▬ Comment l'as tu découvert ? Qui...Heine?
▬ Autre Compte : 0
▬ Un commentaire? J'ai hâte de jouer!

Revenir en haut Aller en bas
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   23.02.12 11:07

Commentaire ?
J'ai adoré le mental de ton personne. Au début j'étais douteux mais après j'ai bien ri. xD
Par contre va falloir expliquer pourquoi tu veux prendre le post de la vieille. Parce que comme tu dis, il finira plus "avec un coup là où ça fait mal qu'un coup là où ça fait du bien". Et en plus de ça, quand elle a lu la petite remarque de la lâcheté, je cite, elle a dit "Il est rigolo lui (d)". Bon maintenant j'arrête de faire mon chieur. Ou pas (a)

Par contre il reste un petit problème. Sous-chef de la Team Rocket est un grade vraiment très haut qui n'est donné qu'aux grandes fiches. Par "grande" je n'entend pas la taille de la fiche mais plutôt le style qu'il y a dedans, la qualité quoi. Donc, moi, pour le moment, sans l'histoire, j'hésite. Tu finis l'histoire puis je verrais avec le reste du staff quant à ta grade.
Par contre, pour l'histoire tu dis attendre ton starter mais il y a un petit problème, d'après le règlement, on a pas le droit de parler de son starter dans l'histoire. L'histoire, c'est plutôt le passé de ton personne, son enfance par exemple. Pour la rencontre avec ton starter, ça sera dans un premier RP. S'il est vieux, tu pourras faire un flashback par exemple.

En dehors de ces petits problèmes, tout est bon. Je te fais donc ta sélection sans plus tarder. Bon choix !

Citation :
FantominusLimagmaGrainipiot
MoufouetteScrutellaVenipatte
MiaoussCrabicoqueYamna

Fantominus, Limagma, Grainipiot, Moufouette, Venipatte, Crutella sont les prédéfinis.
Miaouss est un lâche, il n'hésitera pas à fuir et à laisser ses amis (ou ses bouches-trous) derrière lui. En plus c'est un radin. Ca te rappel pas quelqu'un ? Et pourtant, son intelligence peut créer quelques problèmes.
Crabicoque... comment dire... une explosion ? Une attaque ? Il se cache sous terre.
• J'ai mis Yamna dans cette séléction, non pas pour lui, mais pour son évolution. Je pense que le caractère générale d'un Yanmega va très bien avec Chuck.

Voilà je te laisse choisir et tu me dis quand tu as rempli ta partie starter et fait ton histoire :)

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   23.02.12 15:35

Hahaha x)

Bah vous savez, dans la Team Rocket c'est chacun pour soi et c'est bien plus une question de pouvoir que personnelle. Je vais en glisser un ou trois mots dans mon histoire. Pour ce qui est de la qualité de ma fiche, je suis un peu surpris de votre commentaire, mais je vais attribuer ça à ma fatigue lorsque j'ai écrit ces catégories. Aujourd'hui je suis en forme et je vais pouvoir écrire mieux peut-être. Quant au starter, c'était pour me donner une excuse haha! Et le passage qui en parlait m'avait échappé, merci de la précision =P le choix n'est pas difficile pour le starter : j'adore Miaouss. C'est lui que je veux!

Bon, en route vers les confins infinis de mon histoire. Je vais me donner pour ce grade vous z'allez voir!

EDIT Zazaza! Je vais peut-être paraître hyper boulet mais finalement, je crois que sous-chef ça ne colle pas à la direction que prend mon personnage. J'irais plus pour Commandant. Il est un peu trop con pour être si haut gradé (d) Ouais


...

Revenir en haut Aller en bas
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   24.02.12 10:17

Bon alors tu me préviens quand tu as fini l'histoire !
Je pense que le grade de Commandant sera peut-être accessible si tu veux abandonner le grade de Sous-Chef. On verra bien par la suite :)

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   24.02.12 21:05

Voilà =/
Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   26.02.12 20:54

Alors j'apporte un deuxième avis pour que Chris puisse confirmer : on t'accorde le grade de commandant. Pour sous-chef j'aurais bloqué, mais pour ça je ne vois pas de problème !
En passant j'aime beaucoup beaucoup ta manière d'écrire, surtout son mental ♥ Bon et puisque je suis aussi amoureuse du personnage on va dire que tout ça ne laisse pas la place au doute. Donc voilà, en plus c'est Haine Rammstein, l'autre machin modo du dessus peut me tuer, jmen fous, je suis heureuse.
Je le laisse te donner les stats, et encore jolie fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   26.02.12 21:44

Merci beaucoup =)


EDIT Tsé quand quelqu'un est gentil avec toi et que tu lui réponds un message de deux mots? (d)
Revenir en haut Aller en bas
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   26.02.12 22:05


Miaouss

Stats
Attaque : 47
Défense : 46
Vitesse : 57

Attaques
Griffe
Rugissement

Capacité Spéciale
Tension : L'adversaire d'un Pokémon doté de Tension ne pourra pas consommer de Baies.

Objets reçus
• 3 Pokéballs
• 2 Potions
• 3000P$

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   26.02.12 22:07

Merci Maître Chris
Revenir en haut Aller en bas
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   26.02.12 22:08

De rien.
Donc je te valide, t'ajoutes aux statistiques du forum, te donne ta couleur et voilà !

Je te laisse faire ta fiche de relation, ton journal (facultatif) et ton Pokématos a mettre à jour a chaque RP !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: I was made for loving you baby!   

Revenir en haut Aller en bas
 

I was made for loving you baby!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-