AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
sbire team rocket
sbire team rocket

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2700 P$
Points: 93
Equipe:
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   26.02.12 17:23

SHIBO !


▬ Surnoms : Un démon au visage d'ange.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Âge : 24 Ans.
▬ Profession : Commandant de la Team Rocket.
▬ Région : Johto.
▬ Genre de Pokémon souhaité : Hum. Maléfique. Absol' & Malosse | Démolosse & Embrylex | Tyranocif.


Apparence physique




47 Lignes -


Mentalité/Caractère


Victime d'un passé pas très glorieux, voir même tout à fait merdique. J'me suis forgé un caractère qui me permettra de ne plus revivre cette tristesse qu'on ressent lorsque l'on perd quelqu'un, cette tristesse qui vous supprime force et envie de vivre. On se repose sur la vengeance après ça, cette vengeance qui n'est pas non plus un sentiment très mélioratif pour ma personne. Héritant de mon père mon magnifique physique, il n'y a absolument rien qui me rattache à sa mère. Dommage. Prêt à tout pour ne plus jamais revivre ce jour où l'on perd tous, cet enfer, il s'est entrainé sans relâche pendant je ne sais combien d'année, acquérant cette puissance qui aurai rendu sa famille si joyeuse. Peut être que la tristesse et la nostalgie font que les membres des .. J'ai été jusqu'à perdre mon nom pour les oubliés, imaginez - vous cela. Mon père doit se retourner dans sa tombe.

C'est à partir de ce jour - là que j'acquiers ce caractère de merde, le stéréotype parfait de l'impassibilité, du connard voir même de l'enfoiré. Celui que l'on déteste, pour les plus intelligent, je vous invite à ne pas me juger, pour les plus envieux, à me comprendre, pour ceux qui ont vécu la même chose, à ce voir à travers moi.

Imbu de moi-même, je ne laisse personne me donner des règles, personne ne me donne des conseils. On pourrait même dire que je ne m'attache à personne et que mon défit c'est de tuer tous le monde. Froid et orgueilleux, je ne laisse personne en paix, croisant un dresseur, je va le voler, le mythe de Shibo doit maintenir la peur dans le monde. Où plutôt, montrer au monde ce qu'est "qu'est la vie". De la merde, une vie de merde, sauf que quand on y est, la seul porte c'est la mort. Une fois que le désir ardent du combat est dans vos veines, impossible de l'ignorer, de le faire ressortir. On lui cède même des choses que l'on n'aurait du, on meurt à cause de ce désir qui s'éteint en même temps que notre pitoyable vie. Je veux changer ce monde, je veux tous changer, c'est pourquoi je suis encore en vie, c'est cette ambition qui me maintient en vie, qui me permet de me relever quand je tombe.

L'orgueil.. Haute estime de soi-même. C'est une chose qui n'a jamais changé pour moi, j'ai toujours été ambitieux et à toujours fais passer ses envies avant celle des autres. Simplement car j'ai toujours pensé qu'elles étaient beaucoup plus importante. Cela fait une tache noir sur la description du Rocket parfait, puisque j'ai le comportement, le sang froid mais pas l'obéissance. Dommage. Après tous, ils auraient tous aimé avoir un Rocket ayant une telle puissance et obéissance. Je déteste l'obéissance, cela n'a rien à faire dans son comportement, toute personne osant lui donner des ordres ne vivra pas assez longtemps pour le dire à quelqu'un d'autre. Mais chaque règle à son exception. Malheureusement.

La loyauté n'a rien à faire dans le monde des Rockets, je n'suis pas loyale. C'est impossible d'être loyale à quelqu'un quand on a ses objectifs, je n'aurais pas pus rester loyale pendant toute sa vie, de toute manière. Il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'idée. Si jamais je trouve qu'on me roule, qu'on fait des choses que je n'accepte pas, que je n'aime pas. Je n'aurai aucun mal à se tourner vers vous, fixant de mes yeux vos mains, vos gestes. Faisant votre ultime jugement, trouvant vos failles avant d'en finir avec votre vie, ne souhaitant pas passez plus de temps sur votre cas. Jugeant qu'il y a beaucoup mieux à faire ailleurs.

Impétueux et grande gueule, je dis souvent ce qu'il a sur le cœur. Usant de la provocation lors de mes combats, gardant pour moi cette froideur qui me permet de ne pas faire d'erreur. Aucun sentiment ne dépasse jamais un autre, je prends de la hauteur pour juger, pour regarder. N'étant guère un adversaire facile, je déteste les personnes lâches ou faibles, les civiles sont des civiles, ils n'ont rien à faire dans une histoire de dresseur, d’éleveur. C'est du un contre un, le reste ne vaut pas la peine, enfin, quand il s'agit de protéger leurs vies, les humains sont très ingénieux. Je vous parle d'humain, parlons des dieux. Qu'une personne portant un telle nom se ramène devant moi et j'lui pète la gueule. Qu'importe le moyen que j'utiliserai, qu'importe ce que les autres en penseront, il ne vivra pas assez longtemps pour me nommer son pire ennemi, son plus grand danger et donc, Satan.

Sa vie sociale, je n'ai aucun problème de relation. Souvent, son silence attire, les hommes comme les femmes sont attirés par sa beauté, je le sais. La beauté de l'ange sur le démon. Difficile de choisir, l'ange déchu peut être ? Avec les idées qui habitent mon être, c'est possible. Je ne fais que très peu de différence entre les deux, m’adonnant à des plaisirs charnelles interdis par l'église, par ma religion. Je n'en ai guère, préférant profiter de la vie, des femmes, des hommes. Je ne cherche pas plus loin que le vide couille, le sexe quoi. Je ne peux se poser, donner gratuitement de la peur à des personnes qu'il quitte, ceux - ci croyant que c'est certainement la dernière fois qu'il le voit, etc..

Cependant, une personne qui lui ressemble a réussit à percer ce masque, comprendre cette homme. Il ne le rencontre que vers l'apogée de sa vie, le juste milieu entre jeunesse et sagesse. Peut être cette rencontre est'elle écrit dans un roman secret gardé jalousement par des oracles inconnu. Mais cela ne peut pas être le fruit du hasard.

52 Lignes -


Histoire




« L'ardeur du combat. L'ardeur de la dispute. L'ardeur de la jeunesse. L'ardeur des passions. »
Qui suis - je ? Comme je me nomme ? Mon nom ? Un prénom ? Des amis ? Une vie ? J’émerge doucement de mon sommeil. Les yeux ouvert, je prend connaissance du lieu qui m'entoure, des machines métalliques provoquant un bruit sourd, des murs fait en je n'sais quels matières ayant l'air incassable. Mes yeux s'habituent légèrement à la pénombre de l'endroit, ce n'est qu'à ce moment que je remarque que je ne peux bouger, des nombreux matériaux en tous genre étalé autours de moi. Un cris s'échappe alors de mes lèvres, mes souvenirs ne me reviennent pas, mes yeux refusent de quitter la seul source de lumière des yeux.. à savoir .. Une flamme qui progressivement m'aspire dans la torpeur infernale du néant. Mes muscles engourdis ne répondent plus à mes ordres, ma respiration se fait lourde, difficile. Je sais que je vais mourir et pourtant.. Je refuse d'admettre que je peux perdre, surement un trait de caractère qui persiste. Ce n'est que lorsque l'obscurité m'englobe que j’entends du bruit, ne voyant que.. Grosso - modo un R violet. Des personnes qui préservent ma vie, peut être en risquant la leurs.. Je tombe dans le coma, la volonté ne pouvant plus rien faire à partir d'un certain stade.

Je me réveille dans cette chambre noir, parfaitement à mon gout, comme si elle avait été fait pour moi. Rapidement, un bruit provenant de ma droite attire mon attention, le mouvement trop vif pour voir ce que c'était m'arrache un grognement. Les personnes m'entourant, vêtus comme de parfait abrutis me regarde me relever. Secoué de tremblement, je tiens à peine sur mes jambes et pourtant, je parviens à atteindre la porte. La volonté sans faille n'a pas du disparaître comme le reste, non loin d'être un idiot, je savais que l'on pourrait me raconter des tas d'âneries mais.. Je savais que les personnes m'ayant mis dans cette chambre me connaisse, parfaitement à mes gouts, ces andouilles ont l'air d'être les abrutis qui nous servent jusqu'à leurs morts pour des idéaux révolutionnaire, un pokémon et quelques promesses de gloires.

Titubant, je me retourne lentement, regardant dans les yeux les deux personnes présentes dans la salle. « Si les deux andouilles que vous êtes ne m’amène pas voir quelqu'un pouvant m'expliquer ce que je fais ici dans les minutes qui viennent.. Cela risque de très mal aller, je vous laisse choisir mais à votre place.. Je ne tendrai pas le bâton pour me faire battre. » Titubant encore légèrement, je les regarde me passer devant pour brandir quelques marches, n'osant même plus me regarder en face, ils ne voit pas le sourire dément qui orne mon visage. Ils se dépêchent, ne prenant pas en compte mon état physique du moment, surement qu'ils sont déjà surpris de me voir debout.. Et ils m'estiment déjà guéris. Bande d'enfoiré, j'ai même pas pensé à prendre des anti-douleurs.. Si il n'a pas quelques choses de potable à me dire en haut.. Cela va faire, très mal. L’effusion de sang qui en résultera formera des légendes, si cela se trouve, je vais même être un super méchant.

Les cheveux devant les yeux, je pénètre dans la grande salle, ne portant que très rapidement un regard à l'homme posé en plein milieu de la salle. En effet, j'étais plutôt occupé à chercher une chaise du regard, ce que je ne tarde pas à trouver, m'écroulant sur celle - ci avec un gémissement de bien - être, j'autorise enfin cette homme à me regarder dans les yeux. Mes cheveux ébènes ne cachant que partiellement le néant qui compose mes yeux. « Si vous ne vous dépêchez pas de m'expliquer, je vais te foutre mon pied dans le cul avec une telle puissance que je pourrais faire remuer mes doigts d'pieds dans ton estomac. Je ne pense pas que tu le veuilles alors.. Grouille. » Je le regarde, je vois son regard fuyant, cette hésitation qui va, peut être ou pas, sceller sa vie, en finir avec celle - ci. Une simple erreur de jugement et il est mort.
    « Enfaite, vous vous appelez Shibo et vous êtes le rescapé d'une explosion ayant eut lieu dans une usine. Je le vois se reprendre, me regarder maintenant avec une telle fierté.. Notre organisation vous a sauvé la vie, vous lui .. »
    « Cesse de me prendre pour un con, homme. Si je n'étais qu'un inconnu à vos yeux, tes hommes n'auraient pas été aussi loin de moi pendant que je reprenais des forces, il n'aurait pas eu peur de me toucher ou de m'empêcher de bouger. »
    « C'est que ... Bon, je vais te dire la vérité, Shibo. On a jamais vraiment su ton nom, ton prénom n'est qu'un surnom, nous ne savons pas d'où tu viens et cette perte de mémoire vient de détruire le dernier témoin de ton ancienne vie. Tu étais l'un des commandants les plus tyrannique de l'organisation. »

Au fur et à mesure que j'assimile ses paroles, l'ensemble de cette partie me revient, le sourire béat qui à remplacer le rictus de douleur en est la preuve. Il l'a certainement remarqué puisqu'il s'arrête de parler. C'est bien mais tu seras quand même punis.

Je me relève lentement, touchant chacune de mes blessures, chacones d’entre elle ayant choisit de me laisser un petit instant de répit. Toisant avec mépris les personnes autours de moi, je comprends rapidement que je n'étais pas un saint. Je me sens frémir de contentement. Mon poing heurte le mur, je ne ressens plus rien, plus de douleur, plus d'envie. Seul l'envie d'être maître reste au plus profond de mon être. Je montre mes habits du doigt, il doit comprendre puisqu'il se dépêche de partir avant de revenir avec les habits que je porte d'habitude, enfin.. Surement. Parmi ceux - ci, je trouve un magnifique pistolet et une lame. Mon être s'agite, secoué par des tremblements sous l'inquiétude du médecin, quelques ricanements sortent finalement de ma bouge, augmentant crescendo. Il comprend alors que je me suis retrouvé, que je vais redevenir comme avant. Des " Mon Commandants " fusent dans la pièce. Quelques souvenirs me reviennent une nouvelle fois, ces hommages ne datent pas d'aujourd'hui, j'ai du faire pas mal de chose dans le passé pour les mériter. Ou alors c'est simplement par crainte. Caressant doucement la tête du médecin, ma voix angélique résonne une nouvelle fois dans la pièce, cette fois - ci, le frissonnement qui caresse son être ne donne aucun doute sur sa nature.
    « Je te fais peur ? Voyons, il ne faut pas, je suis un gentil garçon qui peut te faire atteindre le septième ciel ou l'enfer en moins de dix minutes. Et aujourd'hui.. T'es conscient que tu as essayé de mentir, de me mentir ! Es - tu donc fous à ce point ? N'as tu donc aucune.. Inutile de continuer, tu m'enverras des nouvelles d'où tu te trouveras. »
    « J'vous ai toujours respecté. C'est les ordres. »
    « Si t'avais une once de respect pour ton Commandant. T'aurais pas essayé de m'arnaquer, connard. Maintenant tu vas t'enfoncer ce pistolet dans la bouche et appuyer sur la gâchette, je veux que ça résonne, je veux voir des miettes de ton cerveau dans cette salle. »


Je le vois exécuter mes ordres, un sourire malsain accroché aux lèvres, appréciant le spectacle qui s'offre à moi, une nouvelle vie ? N'est - ce normalement pas une récompense ? Tant pis, j'suis bien ici.



70 Lignes - S'il faut que j'augmente, je le ferai,
ce n'est qu'un aperçus de mon réel niveau.
J'espère qu'il vous plait. J'en rajouterai quand j'aurai
un Pokémon. Enfin, peut être e__e.


Starter


▬ Surnom : Chikusho.
▬ Race : Machoc.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Le dresseur l'apprécie-t-il : Machoc lui ressemble, comme vous allez surement le voir après.
▬ Particularités Non. :
C'est un teigneux, un peu comme son maître, rarement dans sa Pokéball lorsqu'il sort de la planque des Rockets, il n'hésite pas à cogner sur les personnes qu'il croise ou à faire des sales coups, son maître ne l'en empêchant pas. Un battant aussi, il n'abandonnera jamais, que ce soit pour garder la face ou non, il ne s'excusera pas et ne se rendra pas, ce qui explique pourquoi Shibo ne le laisse jamais sortir de sa Pokéball dans le QG. Une connerie est si vite arrivée. D'ailleurs, il veut constamment être le plus fort et le plus respecté, caractère en commun. Tous cela rend leurs relations compliqués et pourtant ils sont beaucoup l'un pour l'autre.


Pseudonyme


▬ Prénom / Surnom : ForDaime.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Âge : 15 Ans.
▬ Personnage sur l'avatar : Sasuke Uchiha | Naruto Shippuden
▬ Comment as-tu découvert le forum ? : TopSite.
▬ Autre Compte : /
▬ Un commentaire? : /

[right]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sbire team rocket
sbire team rocket

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2700 P$
Points: 93
Equipe:
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   27.02.12 14:26

J'ai surement quelques fautes, bah.. Franchement, ça m'arrive pas souvent mais j'ai pas envie de me relire, excusez m'en .. Hum, comme j'ai rapidement changé la personne dans ma description mental, il se peut qu'il y ai un peu de faute de conjugaison.

Enfin, j'espère que vous aurez apprécié cette fiche car j'ai finis.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   27.02.12 15:40

Description Physique
Je ne sais pas si tu as aussi changé de personne dans la description physique mais d'un coup tu parles à la première personne du singulier, puis tu parles à la seconde personne tu plusieurs, et tu finis par la troisième personne du singulier en finissant par la première personne du singulier. En gros j'ai vu du : Je > Vous > Il > Je
Après, en dehors du fait que ton personne n'a aucun point faible au niveau du physique et qu'il soit le beau gosse ultime avec le narcissisme qui va avec, tout est bon.

Description Mentale
Effectivement quelques fautes au niveau du temps et encore ici ton mental est sans fail. Il a mental strict.

L'histoire
J'ai beaucoup aimé. A part l'évènement de la fin. Le début est très réussi mais le côté démoniaque que tu révèles en tout personne ne coopère pas beaucoup avec le texte de la description mentale que tu nous as donné. Puis c'est vrai que Commandant est le rang le plus haut qu'on peut avoir en travaillant en tant que Rocket, mais il a des supérieurs, notamment les Sous-Chef et même la grande Boss de la Team Rocket donc tu seras un jour à la place du larbin.

Le métier
Tu veux être Commandant bah je n'ai rien contre.
Donc voici la liste de starter que tu peux avoir. Choisis en un et complète la section Starter de ta fiche.

FantominusLimagmaGrainipiot
MoufouetteScrutellaVenipatte
MachoCornèbreKokiyas


• Les six premirs sont les Pokémon prédéfinis de ton métier.
Machoc : Tape tape tape c'est ta façon d'aimer ♪♫♪ .... Ok je sors.
Cornèbre : Non non c'est pas pour faire des cuisses de poulet mais bien pour montrer la noirceur de Shibo.
Kokiyas est un Pokémon a prendre d'affection quand il est sous cette forme. Ca obligera Shibo a être un peu plus gentil.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sbire team rocket
sbire team rocket

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2700 P$
Points: 93
Equipe:
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   27.02.12 15:59

Voila.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   27.02.12 20:47

Il faut que tu mettes l'image de Machoc à la place de celle de Métamorph.

"▬ Région : Un peu partout."
J'ai pas tout compris... Il te faut une région bien précise où tu veux commencer.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
sbire team rocket
sbire team rocket

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2700 P$
Points: 93
Equipe:
Nombre de messages : 48
Date d'inscription : 26/02/2012

MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   27.02.12 21:01

Shibo a écrit:
Voila.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   27.02.12 21:03

Tu es validé. Je te donnes ta couleur.

Je t'invite à créer ta fiche de relation, ton Pokématos qu'il faudra mettre à jour à chaque RP et ton journal qui pour lui n'est pas obligatoire.
Donc voici tes stats




Chikusho
Machoc


Attaques
Balayage
Groz'Yeux

Stats
Attaque : 60
Défense : 47
Vitesse : 43

Capacité Spéciale
Cran : Augmente l'attaque si paralysie, brûlure ou empoisonnement.

Objets donnés
• 3000 P$
• 3 Pokéballs
• 2 Potions

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".   

Revenir en haut Aller en bas
 

Shibo | Quand tu ne peux résister au "démon au visage d'ange".

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-