AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 ♦ Red.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: ♦ Red.   24.04.12 21:01

Red D'Ornelut


Personnage.


▬ Surnoms : Cramois'Île. Ce surnom lui vient de sa ville natale à laquelle il a survécu lors des catastrophes. En arrivant à Azuria, les autres habitants l'appelèrent ainsi. Ce qui par ailleurs lui fait bien souvent office de nom de famille étant donner que le jeune homme n'utilise que très peu le sien désormais.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Âge : 17 ans.
▬ Profession : Dresseur, optionnellement dessinateur.

▬ Région : Kanto.
▬ Genre de Pokémon souhaité : Un Pokémon intrépide, une forte tête, têtu sans cependant être malpoli. De type dragon ou feu de préférence. Pas de Pokémon extraverti ou trop social, ni de Pickachu désuet, si possible. Autrement je pencherais mon choix vers Salamèche, je pense.


Caractère


La psychologie d'un être est en perpétuel changement. Les facteurs intervenants dans ces évolutions sont nombreux et de toutes sortes, l'âge, l'expérience, la vie, la mort. L'éphémérité d'une chose est un caractère instable et incompréhensible au regard d'un enfant. Le choc émotionnel constitue une source primaire de modification comportementale chez un être grandissant et encore innocent. Trop d'horreurs se sont déroulées, trop de violence, trop de morts. La vie d'un enfant est à jamais perturbée par des évènements de la sorte. Le jeune homme ne fait pas exception à cette règle de vie et ce qu'il a pu voir, fait aujourd'hui de lui une autre personne que le guilleret de Cramois'Ile.

Durant son enfance Red était un garçon comme tous les autres. Intéressé, ouvert et éveillé au monde qui autour de lui, bien que très craintif vis à vis de l'inconnu ou de créatures étranges pouvant rôder dans l'obscurité. L'enfant était volontaire et très sensible aux affinités entre un Pokémon et un être humain. Il n'avait pas à cœur de quitter son cocon 'familial' comme les autres enfants de l'île. Caractérisé par sa maladresse légendaire et son tempérament têtu, le garçon possédait un cercle social assez conséquent pour son âge. Cependant.. Lors des catastrophes, le monde utopique et synonyme d'Eldorado de Red s'écroula. Ce qui constitua une rupture définitive avec l'innocent garçonnet de l'île qu'il avait pu être.

La mort. Côtoyer une étape de la vie, un aspect définitif de celle-ci, est une épreuve difficile pour un adolescent. La voire de manière massive est bien pire encore. Insoutenable. Red changea. Son expérience de la vie le fit grandement murir, mais l'amena à se refermer sur lui même. Bien moins social qu'autrefois, pour ne pas dire introverti, Red devint pour les habitants de sa nouvelle ville, Azuria, un véritable mystère. Sa lointaine maladresse s'était envolée, bien que son entêtement soit demeuré intact et inébranlable. Red devint quelqu'un d'énigmatique et d’extrêmement calme, bien que le terme patient ne soit guère approprié car jurant avec son aspect entêter.

Désormais, Red est plutôt solitaire, hanté par ses souvenirs de la catastrophe de Cramois'Ile et par les morts qu'il a pu voir dans son existence. Le jeune homme pourrait être qualifier de lunatique, étant sujet à des emportements vigoureux allant à l'encontre de son calme habituel. Cependant, ces 'crises' n'interviennent que lors des railleries de ses condisciples d'Azuria, ville à laquelle il n'est jamais parvenu à s'intégrer réellement. Red est un être torturé qui accumule ses tourments sans laisser paraitre sa douleur. Il est seul, c'est là sa vérité. Cette vérité l'amena au dessin, véritable moyen d'expression et d'imagination, Red est un excellent dessinateur et compense son mutisme par un art qu'il ne se connaissait pas. Le cliché d'un artiste en mal être de son époque. Conscience.


Physique


En cette époque où tout le monde parait se ressembler où tout semble identique, certains parviennent à se démarquer par quelques 'anomalies' physiques atypiques. Le prénom du jeune garçon n'est pas venu par hasard sur un coup de tête. Son père, en se penchant sur le berceau du nouveau né plongea son regard dans l'étrange éclat de ceux de son fils. Un rouge sombre bien improbable en temps normal et qui, selon les dires de quelques fous des contrées aquatiques proches, ferait de Red un véritable enfant de Cramois'Ile. Bien que distingué de part cette particularité, le jeune homme n'y a jamais prêté attention.

Red est de taille moyenne, sans pour autant être plus petit que les personnes de son âge. Ses traits sont fins et harmonieux, dénotant un visage doux et agréable orné d'épais cheveux bruns savamment décoiffés. Certes, le garçon n'est pas une erreur de la nature, mais son caractère réservé et peu sociable, bien que lui offrant un certain charme, l'empêche de jouer de son physique autant qu'il le pourrait. Sa carrure moyenne ne le fait pas prétendre au titre de gros bras, bien loin de là. Son visage semble être sa seule particularité de dissociation par rapport à la norme de banalité.

Le jeune homme porte constamment une casquette légèrement rabattue sur ses yeux et accentuant le mystère qui l'entour. Ses vêtements sont très près du corps généralement ce qui témoigne d'un certain intérêt de Red vis à vis de son image personnelle. Il arbore une veste rouge et des hauts basiques. En soit, Red n'est pas un phénomène de mode, mais il prend soin de lui et de ce qu'il porte sans être dans l’extravagance.

Red a la particularité d'être gaucher ou plutôt droitier refoulé, ce qui pour certains était considéré comme une tare à une certaine époque et qui parfois l'empêche de viser juste avec un objet. Le fait qu'il soit droitier à la base explique ses nombreuses maladresses enfantines qui se sont corrigées avec le temps.


Histoire


Chapitre 1. Naissance.


Nuit. Elle est tombée depuis longtemps. Cris. Ils s’entendent distinctement dans tout le village. La jeune femme souffre. L’homme à ses côtés reste impassible. Lavé de toutes émotions. Il la fixe. Pas un mot, pas un geste. Il la regarde souffrir. Les cris de sa progéniture parviennent à ses oreilles. Ses yeux glissent sur l’enfant. Esquisse de sourire. Son fils ne lui ressemble aucunement. Peu importer. Il ferait une bonne recrue. L’homme se lève. Caresse doucement le front de sa compagne. Ses mains vont vers l’enfant. Il le prend dans ses bras. L’avise en le toisant d’un regard dur. Renvoie la servante et repose sa progéniture sur le lit, dans les bras tendres de sa maîtresse. Échange glacial entre les deux êtres.

L’homme s’assoit à nouveau. Il la regarde. La dévisage. Violemment, il lui reprend l’enfant. Elle ne résiste pas. Une larme naquit, roulant lentement sur sa joue de soie. Ses yeux lunaires portent une supplication. L’homme tourne le dos. S’avance jusqu’à la porte. L’ouvre lentement. Il tourne légèrement la tête. Sa voix de glace résonne dans la pièce.

« Je t’avais pourtant prévenu Harmonie. C'est désormais une recrue de la Lumière.»

Il détourne la tête et s’engouffre dans la nuit dévorante. Sur son lit, Harmonie pleure la perte du nouveau né. Elle n’aurait jamais dû se laisser séduire. Elle ne lui avait pas résisté. Elle ne pouvait plus revenir en arrière. Son fils s’en allait. Elle ignorait où. Harmonie s’abandonna à son sort. Sa beauté humaine retrouvant le contact du lit. Elle sombra dans l’inconscience. Son fils ne connaîtrait jamais le bonheur..

Aelaino serrait son héritier fermement dans ses bras. Repensant à Harmonie. Seule. Il n’avait jamais approché les sentiments, il chassa vivement cette pointe douloureuse de son âme et reprit son air dur et glacial. Finalement il trouva son bateau et put reprendre la route vers l'île de la Secte où l'enfant serait initié. Elle se profila devant eux rapidement. Le nouveau né commençait à crier famine, impatientent Aelaino. Quand le bateau accosta, il s’engouffra dans sa propriété, près du rivage, et déposa le nourrisson dans un berceau. Ses yeux azurs dans ceux rougeoyants de son fils, Aelaino ricana. Il avait enfin une recrue qu’il pourrait former à sa guise. Il n’avait pas choisit une descendante de Cramois'Ile, comme mère porteuse, pour rien. Réputé pour leur sang pur et leur filiation proche de la royauté, sa progéniture serait aux premières loges de la Lumière.

Il ramena le berceau avec lui sur un long canapé de cuir. Jugeant les capacités que pourrait posséder son fils. Les descendants purs de Cramois'Ile étaient vifs, adroits et intelligents. Le nourrisson serait un grand illuminé. Aelaino en était persuadé. Il pensa à tout le travail, qu’il devrait accomplir avant que celui-ci soit prêt. Harmonie et lui-même n’avait pas eu le temps de lui choisir un nom. Mais l'Instructeur avait bien d’autres choses à faire avant de s’en soucier. Il fit quérir une servante qui nourrit son fils et le coucha. Le jour, son travail débutait. La lumière était son domaine. Empoignant ses pokéballs Aelaino sortie de la demeure. Le sang. Il en avait tellement fait couler. Son héritier serait son identique. Sa copie. Son clone.

Quand il revint, l'illuminé était couvert d’un sang vif qui n’était pas le sien. Il toisa vaguement son fils et partit se coucher alors que la nuit pointait déjà. L’homme plongea dans ses noires pensées. Ressassant l’abandon d’Harmonie. Il espérait qu’elle ne souffrait point de son absence. Se surprenant à nouveau à faire du romantisme Aelaino chassa ses pensées et posa les yeux sur le berceau du nourrisson. Il était l'Instructeur des recrue de la Secte, mais il œuvrait comme assassin au service de la Lumière.

« J’espère que tu feras du bon travail. »

Ses paroles le firent lui-même réfléchir. Un nom. Un fils. Il sourit par ses propres pensées. Le souvenir du regard d'un futur. Dans son berceau, l’enfant dort. Paisiblement, Red D'Ornelut sombre dans la monotonie des doux rêves enfantins...


Chapitre 2. Lumière sur le monde.


Un œil s'ouvrit dans la nuit. Tout était calme, pourtant, le jeune garçon ne trouvait pas le sommeil. C'était encore ce cauchemar qui inlassablement se répétait. De vagues souvenirs remontant à environ cinq années. Il ne se souvenait pas de sa mère et très peu de son père. Une larme coula sur la joue du garçonnet. Le trio de pokémon composé de Salamèche, Carapuce et Bulbizarre dormait profondément. Le garçon se tourna vers la fenêtre de sa chambre, la lumière de la lune inondant la pièce avec subtilité et magnificence. Miroitant dans les yeux cramoisis de l'enfant.

Cinq ans auparavant..

« Bouge toi ! »

Aelaino avait parlé d'une voix forte et autoritaire. Il gifla son fils, une nouvelle fois pour son erreur. Il inculquait les valeurs de la Secte à son bon à rien de rejeton, ce dernier qui aurait dû être prédisposé à tout cela démontrer chaque jours son idiotie et faisait constamment passé Aelaino pour un benêt. La Lumière constitue une organisation sectaire amenant la croyance des Hommes dans le fait que les Pokémons ont été créé par la Lumière dans le but d'éclairer les Hommes sur le chemin de la rédemption et ainsi de punir les pêcheurs. Quiconque s'oppose à la volonté de la Secte est considéré comme Hérétique et ennemi des Pokémons. Red devait connaître scrupuleusement toutes les règles qui constituaient cette organisation secrète ce qui pour un enfant de cinq ans se résumait à du bourrage de crâne visant à le modeler et lui enlever sa volonté propre. Il détestait son père, mais était bien trop jeune pour comprendre ce qui se passait réellement autour de lui. Il ne pouvait jamais jouer et n'avait jamais rencontré d'enfants de son âge. Ses seules connaissances étaient la servante de la maison de son père et Aelaino lui-même. Il fit une nouvelle erreur et la punition tomba. Red fut consigné dans sa chambre et il fit comme à son habitude, se plongeant sous son lit et s'endormant ainsi 'protéger' des nuisances extérieures.

Des cris éveillèrent l'enfant. Des personnes semblaient souffrir non loin de la demeure. Red se roula en boule, effrayé. Les cris cessèrent. Le silence revint, les minutes s'écoulèrent. La porte de sa chambre s'ouvrit doucement. Un pas lourd et titubant s'approchait du lit inexorablement. L'enfant aurait voulu disparaître. Disparaître maintenant.. Le pas s'arrêta. Le pan du lit se souleva et la tête d'un vieille homme apparut.

« Tu n'as plus rien à craindre Red.. »

Cinq ans plus tard..

Le vieil homme l'avait sorti de cet enfer et lui avait permis d'enfin pouvoir s'épanouir et ainsi de vivre son enfance. Il s'était présenté comme son 'grand-père' et disait avoir éteint la Lumière. Red n'avait jamais vraiment compris ce que cela signifiait. Le garçon était resté très craintif, c'est pourquoi il était entouré des pokémons de son grand-père en permanence. Ce dernier lui avait expliqué que ce dont il avait peur, c'était des Mussels. Des 'monstres' flamboyants qui rodaient la nuit dans ses rêves et qui lui rappelaient des choses qu'il aurait souhaité oublier. Mais grâce aux pokémons, il pouvait se libérer de l'emprise des Mussels. Red se tourna de nouveau dans son lit et tenta de retournait doucement dans les bras de Morphée.

L'hiver viendrait. L'hiver. Meurtrier.


Chapitre 3. L'Hiver.


Il faisait froid. Jamais un hiver n'avait été aussi glacial. Pelotonné dans ses couvertures, Red tentait vainement de se réchauffer en s'enroulant le plus possible dedans. Il abandonna rapidement son entreprise et se leva à contre-cœur. Ses trois compagnons n'avaient pas changés depuis tout ce temps et un lien très fort s'était noué entre eux. S'habillant tranquillement, Red la sentit immédiatement. Une secousse. Puis une autre. Le jeune homme avait mûri depuis l'époque où il craignait les Mussels. Il n'avait plus peur. Les trois pokémons s'étaient éveillés lors de la secousse. Était-ce le volcan qui s'éveillait ? Red se précipita dans le salon. Personne. Il s'habilla précipitamment et sortit en courant de la maison. C'était la panique. Les habitants de l'île couraient frénétiquement vers les bateaux pour s'enfuir. La neige battait à tout rompre. Red frissonna. Il devait retrouver le vieil homme.

Quelques heures plus tard..

Les secousses avaient doublé d'intensité. Le sol se fissurait peu à peu à certains endroits et le vieil homme demeurait introuvable. Red s'était trop éloigné des bateaux en partance, il ne pouvait guère faire demi-tour pour s'enfuir comme les autres habitants. Les trois pokémons autour de lui scrutaient l'horizon en quête de leur maître. Disparu. Un cri. Son nom. On semblait l'appeler au loin. A qui appartenait la voix ? Le sol se fendit. Le morceau de roche se détacha du continent. Red et ses compagnons dérivaient inexorablement vers leur fin. La vague sembla naître d'un seul coup, sortie du néant et happant les derniers espoirs de survie qu'il pouvait lui restait. C'était la fin.. Trou noir.

Lorsqu'il ouvrit les yeux, tout était blanc autour de lui. Le calme semblait revenu. Il n'y avait plus de traces des trois pokémons.. Une larme coula sur la joue du jeune homme. Morts. Il réprima un sanglot. Tout s'effondrait. Son monde basculait et tout devenait flou. Une silhouette au loin le ramena à la raison. Un autre survivant des tremblements. Une chance de vivre. Red se releva, chancelant à la pensée post-mortem qui entourait désormais ceux qui avaient constitué son entourage. Sa famille n'était plus. Il fit un pas, puis un autre et alla à la rencontre de l'inconnu.

Deux jours plus tard..

Le sol s'était remis à trembler. Plus violemment cette fois. Ils étaient prêts cette fois-ci. Leur bateau démarra et fendit la mer en direction de la côte, le plus rapidement possible. Edwin manœuvra de façon à esquiver quelques rochers. Le garçon avait le même âge que Red à peu de choses près. Tous deux avaient espéré ne pas avoir à ré affronter ce qui s'était produit deux jours auparavant. Ils avaient eu tord d'espérer. L'orage grondait. Les éclairs s'abattaient de plus en plus à mesure qu'ils s'approchaient de la côte. Edwin soupira.

« On ne passera jamais avec tout ça.. »

Edwin fut plus vif que le jeune homme. Les yeux de Red s'écarquillèrent en voyant l'éclair naître, attiré par le moteur du bateau. Il resta figer d'horreur devant sa propre fin qui arrivait à grands pas.

« Tire toi ! »

Edwin poussa violemment le garçon qui tomba à la mer alors que la foudre s'abattaient. Quand Red remonta à la surface, il ne restait rien du bateau. Nulle trace de son compagnon d'infortune. Le destin se riait de lui. Narguant ostensiblement son envie de vivre. Tout était perdu. Cramois'Ile disparaissait. Plus rien n'avait d'importance. Tout était mort autour de lui. Il se laissa emporter par la mer. Trop las pour se battre. Trop jeune pour voir la mort prendre son monde et l'écrasait d'un rien. Red ferma ses paupières.

Noir complet.


Chapitre 4. La Rouge Harmonie.


Un an, deux ans ? Combien d'années s'étaient écoulées depuis la catastrophe ? Il n'avait plus la mémoire des jours, des mois, des ans. Red s'était déconnecté de la réalité durant un certain temps, avant de reprendre goût à la vie. Il s'était éveillé sur la plage suite au saut hors du bateau, il ignorait si c'était le courant ou un bienfaiteur qui était à l'origine de son statut de vivant.

Il s'était levé, titubant par les courbatures et le poids de son chagrin. Marchant sans savoir où aller, ignorant tout de cette région inconnue, lui qui n'avait connu que les îles du large. Red s'écroula sur le sable, exténué et à bout de forces. Il ferma les yeux, laissant le temps prendre son emprise sur lui. Une main douce se glissa dans la sienne. Une voix. Un murmure. Familier et pourtant si vague. Souffle de vie.

« C'est fini maintenant. Tu es en sécurité mon ange.. »

L'être caressa la joue du garçon qui s'abandonna à la fatigue et tomba dans le doux pays des songes. Le temps qui passa par la suite ne fut que torture psychologique pour Red. La culpabilité du survivant qui a vu les autres se sacrifiaient pour qu'il puisse vivre pour eux. Un lourd fardeau qu'il devait porter du haut de ses dix-sept ans. Le jeune homme se réveilla dans une chambre. Tout était étranger autour de lui. Un mot était écrit sur la table de chevet.

' Ne perds jamais espoir. Tout arrive pour une raison, chaque chose est éphémère et tu ne peux contrôler ce qui demeure instable. Vis. Ne t'accable pas du poids de la culpabilité et savoure chaque instants de ton existence. Tu es libre. Tu peux vivre et voler de tes propres ailes désormais. Soit heureux.
H. '

Quelques temps plus tard..

Ainsi, le goût de son existence semblait être revenu. Son deuil s'était achevé et il se devait de faire la fierté de ceux qui avaient offert leur vie pour lui. Ses yeux parcoururent sa chambre. Elle était jalonnée de dessins réalisés par ses soins. Cette passion insoupçonnée avait jailli en lui comme une évidence. Red s'était ouvert à l'art en trouvant là un moyen d'exprimer la pureté de ses sentiments et son mal être persistant. Il vivait à Azuria depuis quelques temps maintenant. Son seul désir était de retrouvé la personne qui l'avait secouru. La femme de la plage qui semblait si familière et si étrangère à la fois.

Il devait partir. Quitter tout cela. Vivre ailleurs. Vivre partout. Fuir la contrainte de la monotonie. S'échapper de ce qu'il connaissait déjà que trop bien. Découvrir le monde. L'inconnu. Affronter les Mussels de son avenir.

La Rouge Harmonie.


Starter




▬ Surnom : Mussel.
▬ Race : Salamèche.
▬ Sexe : Mâle.
▬ Le dresseur l'apprécie-t-il : C'est un rapport conflictuel qui s'effectura en premier lieu entre eux. Par la suite, leur relation évolura, mais Red apprécie Salamèche sous quelques réserves. Pris par le souvenir du Pokémon de Cramois'Ile.
▬ Particularités (s'il en a) : Mussel est très maladroit et il peut lui arriver de tout bonnement manquer sa cible. C'est un défaut que Red devra tenter de corriger tout au long de leur aventure. Il fait une très bonne bouillotte ! Il porte un foulard vert autour du cou.
Mussel est têtu bien que volontaire, il n'aime guère les ordres y compris ceux de son dresseur, il est affectueux sans pour autant être dans l'excès. Le pokémon est très social et aussi très naïf ce qui peut lui être bien souvent péjoratif. Cependant, Mussel est un bon pokémon qui se trouve être un ami loyal et maladroit.



Pseudonyme


▬ Prénom / Surnom : Monsieur X.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Âge : 19 ans.
▬ Personnage sur l'avatar : Red. { Jeu Vidéo Bleu/Rouge/Or/Argent } Non pas celui du manga comme l'autre joueur du forum.
▬ Comment as-tu découvert le forum ? Recherche de forum RPG Pokémon.
▬ Autre Compte : Aucun.
▬ Un commentaire? Je trouve le forum très harmonieux et magnifiquement bien organisé. Les joueurs ont l'air matures, ce qui constitue un changement par rapport à d'autres forums Pokémon que j'ai pu rencontré.

Revenir en haut Aller en bas
Chef de la Team Rocket ♔
Chef de la Team Rocket ♔

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 1200 P$
Points: 443
Equipe:
Nombre de messages : 94
Date d'inscription : 11/03/2009

MessageSujet: Re: ♦ Red.   24.04.12 21:13

JE RÉSERVE TA FIIIICHE DESUITE!! :D
Bienvenue garçon, bonne continuation!
(moi, mature? hihih )

Esfiredit ; Je peux te haïr ? ♥

__________________________

VICTORY TEAM


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ♦ Red.   26.04.12 1:05

J'ai terminé mademoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: ♦ Red.   30.04.12 18:55

Je prends la relève pour la modération, je me rebelle ! :< Red me plaît beaucoup, mine de rien on a assez peu de caractères comme ça. Alors pour la sélection j'ai essayé de faire varié, même si bon avec un personnage assez sombre comme le tiens on se doute un peu du genre qui ressors. Si tu veux râler c'est moi qui fait office de bureau des plaintes :3
Les trois premiers sont les prédéfinis. Queulorior pour le côté curieux. Solochi je le vois bien pour le côté craintif. Kraknoix, Cornèbre ainsi qu'Osselait c'est pour l'état solitaire du personnage. Kokiyas parce que je pense qu'il peut faire changer ton personnage.

Bulbizarre
Salamèche
Carapuce

Kokiyas
Osselait
Queulorior

Cornèbre
Solochi
Kraknoix
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ♦ Red.   30.04.12 20:05

♦ Et voilà !

J'ai longtemps hésité avec Kraknoix, mais bon.. (:
Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: ♦ Red.   30.04.12 22:30

Je te validerais bien mais il faut que tu ajoutes "Da Silva" à ton pseudo.
Après, promis, je te laisse tranquille !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: ♦ Red.   30.04.12 23:07

♦ Beurk !

Je pensais que c'était nécessaire uniquement pour la présentation. :( J'ai changé de nom pour la peine !
Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: ♦ Red.   03.05.12 21:31

Et tu es validéééé !
Tu peux commencer tout de suite, ton pseudo passe au bleu :3

Citation :

Mussel - Salamèche ♂
Niveau 5

Capacité Spéciale : Brasier
La puissance des attaques Feu augmente si le Pokémon est faible.

Attaques
• Griffe
• Rugissement

Objets donnés
• Pokédex
• 3000P$
• 3 Pokéballs
• 2 Potions
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♦ Red.   

Revenir en haut Aller en bas
 

♦ Red.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-