AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 I woke up near the sea.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: I woke up near the sea.   03.07.12 18:52



CHAPITRE 2 × I WOKE UP NEAR THE SEA

«Ça va être hallu... attends la suite... cinant ! »

— « Putain ... Où il est passé ? Knut ! T'es où ? »

Un simple silence légèrement pesant lui répondit. Tess se frappa le visage du plat de la main, dépitée. Premier jour, première heure de son aventure avec son pokémon, et elle arrivait à le perdre ! C'était vraiment ... vraiment trop fort. Comment elle avait pût paumé son ours polaire miniature ? Il y a deux minutes à peine, il était agrippé à son t-shirt comme un ... et bien un ours s'accrocherait à un pot de miel. Elle n'avait pas fait attention occupée à chercher son billet dans le fouillis de son barda – billet qu'elle n'avait d'ailleurs, toujours pas trouvé malgré que sa mère lui ait bien précisé qu'il était censé s'y trouver. Mais peu importe, elle réglerai cette histoire de ticket plus tard. La priorité là, tout de suite, c'était son Knut.

A quatre pattes dans le hall du port, écartant les jambes des voyageurs à la fois éberlués et outrés d'un tel comportement sans-gène et très décalé, la jeune fille appelait son pokémon d'une voix peu discrète, ne se souciant pas du fait que sa positon plutôt suggestive laissait tout le plaisir aux spectateurs de contempler son fessier lever en l'air. Normalement, il répondait quand elle l'appelait, il avait pas eu trop de mal à comprendre que ce drôle de mot aux quatre syllabes était son nouveau patronyme.

Tess grogna et s'essuya distraitement le front où perlait quelques gouttes de sueur. Il était déjà encore relativement tôt, mais à courir partout entre les quais à la recherche de son ourson enrhumé, ça donnait chaud. Surtout que le soleil marin était toujours aussi éblouissant, et l'absence de brise rendait l'air presque étouffant.

Un couinement se fit soudain entendre, et la demoiselle tendit l'oreille. Ça ressemblait aux gémissements de Knut, mais difficile de dire. Se relevant d'un plus ou moins souple mouvement de dos, Tess appela une nouvelle fois son compagnon, avant qu'un doigt ne vienne tapoter son épaule afin d'obtenir son attention.

— « Dis-moi petite, c'est pas ça que tu cherches ? »

Le « ça » en question renifla joyeusement en reconnaissant la tignasse ébène de sa dresseuse. Tess arracha précipitamment son pokémon des bras de l'inconnu gentleman, serrant la boule de poils contre elle.

— « Knut ! Abruti, t'étais caché où ? Ça fait des plombes que je te cherche partout. »

S'exclama la jeune fille en serrant la bestiole contre sa poitrine, au grand bonheur de ce dernier. Il avait juste senti une bonne odeur de poisson pourri, il avait voulu voir d'où ça provenait. Mais lorsqu'il avait réalisé que ce n'était pas un repas gratuit mais juste un vieux marin périmé depuis belle lurette et qu'il avait cherché à rejoindre Tess, impossible de la retrouver. Il y avait bien trop d'odeurs, si bien qu'il s'était trouvé incapable de repérer la senteur de sel de la jeune fille parmi toutes les autres. Heureusement, il avait fini par l'entendre et s'était précipité vers l'origine de sa voix. Mais alors qu'il approchait, un grand monsieur bizarre l'avait choppé par le cou, pour finalement le ramener jusqu'à sa dresseuse.

Tess leva les yeux vers le gars en question. Costard cravate, cheveux bien peignés et sourire de commercial. Pas méchant à première vue mais un peu trop différent de la pouilleuse en short au goût de cette dernière. Il reprit sa valise légère d'une main assurée tout en désignant Knut d'un autre doigt pour la mettre en garde.

— « Fais attention à ton Polarhume la prochaine. Il est drôlement chétif, il pourrait se faire écraser par la foule. »

— « Ah ! Oui, merci. »

A cet instant, l'appel pour les passages du Ferry R en direction d'Oliville retentit. C'était elle. Rajustant la bretelle usée de son sac sur son épaule et s'assurant que son ourson – dont elle connaissait maintenant le nom de la race – n'irai pas se faire la malle de nouveau, Tess se dirigea vers le quai, connaissant le chemin par cœur pour l'avoir emprunté bien souvent lorsqu'elle accompagnait sa mère au marché du port ou allait simplement voir Camille pour la journée.

Revint alors la question du billet. Se retrouvant face au type qui contrôlait les allers et venus dans son costume de marin bien lissé, et même un peu trop bien d'ailleurs, la jeune fille n'eut d'autre choix que de renverser son sac au sol pour retrouver le ticket de ferry en question. Collant ses fesses sur le bois du ponton et ramassant ses jambes en tailleur, la langue tirée dans une expression de concentration intense, elle fouillait d'une main vive, sans se soucier des soupirs agacés qui provenaient de la file d'attente derrière elle.

Marmonnant qu'elle était certaine de l'avoir, Tess s'assura d'un coup d’œil que Knut était toujours perché sur son épaule, et remarqua alors qu'il mâchouillait quelque chose, encore. Ce pokémon passait son temps à ruminer depuis qu'elle l'avait – c'est à dire pas bien longtemps – pire qu'un écrémeuh. Tendant les doigts vers sa gueule garnie de petits crocs pas bien dangereux, elle tenta d'attraper la chose en question.

— « Qu'est- ce que tu bouffes cette fois ... oh ! Oups. »

Effectivement. Ça ne pouvait être que son billet après tout. Secouant le papier gluant de bave et presque illisible, elle le tendit avec un vague sourire vers le contrôleur pour tenter de détendre l'atmosphère. Hésitant clairement à prendre le truc à demi-bouffé entre ses doigts et voyant bien que les autres voyageurs s'impatientait, l'homme ne chercha pas à savoir si c'était bien le billet en question et lui fit signe de monter, sans prendre le prétendu ticket baveux.

Haussant les épaules mais satisfaite, Tess rassembla ses affaires et monta à bord, rendant au passage le papier à Knut qui n'attendait que cela pour qu'il termine le travail. Se laissant porter par ses pieds jusqu'au pont du navire, la jeune fille alla s'accouder au bastingage, attendant impatiemment le départ.

— « Oh ? Te revoilà, je te cherchais ! »

L'exclamation surprise lui fit renverser la tête en arrière, pour voir le sauveur du Polarhume s'avancer vers elle, léger sourire aux lèvres. Il avait dû assister à sa petite scène devant le ponton vu le pétillement amusé de son regard. Pour un homme d'affaires, il semblait vachement détendu. Il tendit la main vers elle.

— « Tu as fais tombé ceci, on peut dire qu’aujourd’hui je passe mon temps à récupérer tes objets perdus. »

Voyant qu'il s'agissait de son pokédex, Tess cligna des yeux et réagit finalement en récupérant l'objet pour le fourrer dans son sac et fermer le zip éclair afin de s'assurer qu'elle n'irai pas paumé à nouveau quelque chose, tout en soufflant un vague remerciement. L'homme poursuivit, amical.

— « Tu débutes non ? Ça se voit. »

— « Ouais, j'suis parti ce matin. Et vous qu'est-ce que vous aller faire à Oliville ? »

Visiblement, l'indiscrétion ça la connaissait plutôt bien. Knut renifla, ravalant sa goutte au nez avant qu'elle ne retombe aussitôt.

— « Travail. Je suis architecte, j'étais à Irisia pour vérifier des fondations. Dis-moi, tu as déjà combattu ? Ça te tente que je t'enseigne les bases en condition réelle, histoire de faire passer le temps ? »

Il dégaina une pokéball pour appuyer ses dires. Tess haussa les épaules, incertaine mais pas réticente à cette idée pour autant. Elle et Knut se regardèrent, semblant tenir une grande conversation uniquement visuelle. Finalement l'adolescente reporta son attention sur leur interlocuteur, tandis que l'ourson lâchait un vague couinement qui ne voulait rien dire.

— « Ouais. Pourquoi pas ... »

Après tout, fallait bien se lancer dans le grand bain comme disait toujours Camille. Et puis, ça l'occuperait le temps de la traversée. Faut dire que le ferry, il est grand, il est gros, mais il est pas rapide.


MODÉRATIONS
│→ début combat contre dresseur en 1 vs 1. (employé Phillipe lance un défi !)
│→ j'ai crû comprendre qu'on pouvait combattre même si on prend le ferry – sinon je me suis gourée, ce serait pas la première fois … Thanks en tout cas à celui ou celle qui me modérera !

Revenir en haut Aller en bas
eleveur



Feuille de personnage
Pokédollards: 3150 $P
Points: 93 points
Equipe:
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: I woke up near the sea.   04.07.12 12:18

Citation :
68 lignes = 68 Poképoints.
- 20 pour apparition d'un dresseur avec un Pokémon.
48 Poképoints

Citation :
PHILLIPE vous lance un défi


Phillipe

Pokémon de PHILLIPE

Caratroc ♀
Type Insecte/ Roche
Niveau 4

Capacité Spéciale : Gloutonnerie
Le Pokémon utilise la baie tenue plus tôt dans le match.

Attaques :
- Etreinte
- Constriction
- Repli
- Survinsecte

__________________________

#FF7F50 (Mélo) #6495ED (Lixy)

Hello World ;
Je suis en voyage pour découvrir qui je suis
en attendant adressez vous à ma messagerie




Merci à Esfir pour le magnifique vava *q* Et bien évidemment le petit codage de la sign' *0*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I woke up near the sea.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: RPG-