AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 C'est pas comme s'il avait besoin de ça [Solo ♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: C'est pas comme s'il avait besoin de ça [Solo ♪]   10.07.12 18:49

C'est pas comme s'il avait besoin de ça.


Une journée comme Ryoka les aime. Et pourtant non, pas le moindre soleil, pas la moindre lumière non plus d'ailleurs. Bah oui, vous avez oublié que notre homme est différent des autres ? Qu'il était incapable de sourire ou même d'éprouver un sentiment joyeux ? Alors, il est logique qu'il n'aime pas le soleil, c'est bien trop gay pour lui.

Non bien entendu, le temps était sombre, maussade, déprimant même. Mais après tout sa convenait parfaitement à Ryoka qui semblait être ravi de ne pas être le seul à être triste aujourd'hui, il sentait même quelques gouttes tomber sur son visage. Une aubaine pour lui, de cette manière il se sent envie, malgré que son âme semblait complètement partir ailleurs, où ? Personne ne le sait, même pas lui. Notre protagoniste engageait une marche rapide, pas parce qu'il était pressé, tout simplement parce qu'il marchait toujours de cette façon, histoire de ne pas perdre trop de temps, il ne lui en restait peut-être pas beaucoup et au vu de son comportement ça ne serait pas étonnant de le voir quitter ce monde. En même temps, on ne peut pas dire qu'il rayonne de bonheur et d'envie de vie. Il était toujours là par manque de courage, enfin c'est ce que tout le monde pense de lui. Qui sait, ils se trompent peut-être tous, en réalité il aime toujours autant la vie, malgré ce qui lui est arrivé. Il a tout perdu, alors pourquoi arrêter maintenant ? Il ne peut que gagner quelque chose dans cette histoire. Son chemin était encore long et malgré les attaques de la vie, il le savait, rien ne s'arrêtait maintenant pour lui, non bien au contraire. Le jeune homme était donc sur cette route, une route longue, déserte même pas un arbre pour cacher quoique ce soit. Rien, le néant

Une simple étendue, longue de plusieurs kilomètres sablés et herbeuse, d'ailleurs Ryoka voyait très bien lorsque le décor changeait quelque peu avec les déclinaisons de couleurs entre le vert et le jaune orangé. La logique aurait voulu qu'une bande d'enfant pré-pubère et sans maturité s'avancent main dans la main dans cette région qui pour beaucoup est considérée comme le point de départ d'une carrière de dresseur, encore une idée toute faites sans la moindre importance et qui lave le cerveau des gens. Que faisait-il là si cet endroit est sans importance à ses yeux et qu'il ne sert à rien ? Bonne question, il se promenait sans aucun but réel en tête, simplement se vider un peu la tête en se perdant dans le paysage et dans ses pensées. Chose qu'il fait extrêmement bien vu qu'il ne semblait absolument pas savoir où il allait, au contraire il se contentait de marcher droit, alors que la plupart du temps il ne regardait même pas le chemin. Fixant simplement le sol comme un zombie sans âme. Ce qui est étonnant, c'est que pour une fois et une seule fois dans sa vie il avait réussi à faire le vide en soi. Il ne pensait plus, ne voyait plus le visage de sa mère mourante et n'imaginait plus le pire. Un miracle en soi et cela ne semblait pas vraiment le déranger.

Qu'est-ce qu'il pouvait se sentir bien pour une fois, à ne rien voir d'affolant, de triste, d'horrible. Même si maintenant ces genre de choses étaient fréquentes pour lui, naturelle même. Mais tout de même, sortir de ça même une heure où deux lui faisait le plus de bien. Seulement, on le sait tous, toute chose n'est pas éternel, même ça. Alors qu'il marchait droit devant lui. Il sentait un choque sur l'arrière de son pied. Pensant à un caillou ou autre il ne réagit pas, continuant sa route. Alors qu'il marchait toujours d'un air décontracté, il ressentit un coup sur l'arrière de son pied gauche. Cette fois s'il réfléchit et se retourne, regardant en face de lui. Cependant, des bruits étaient maintenant présents. D'un mouvement de tête il descendit son regard pour remarquer un tout petit Pokémon. N'étant pas un grand connaisseur de ces petites bêtes, il était obligé de sortir son ordinateur, autrement dit son Pokédex.

POKEDEX - Tarsal, Pokémon de type psy. Grâce aux cornes située sur sa tête il est capable de ressentir les émotions humaines. On dit de ce Pokémon qu'il est joyeux et qu'il aime la vie.


Alors, ce petit être était un Tarsal, un Pokémon de type psy, capable de ressentir les émotions hein ? C'est cool, mais ça ne semblait pas changer quelque chose à la vision des choses de Ryoka qui restaient là sans réagir, sans parler ou quoique ce soit. D'ailleurs ce Pokémon l'intéressait tellement qu'il lui tournait les talons pour reprendre une marche plus lente qu'avant. Même s'il ne laissait rien paraitre, il était toujours troublé par les Pokémons. Enfin bref, comment un Pokémon qui serait joyeux pourrait avoir un bel avenir avec une personne aussi sombre et touchée que lui ? C'est impossible, c'est tout. La route était longue et se lier d'amitié avec un extra-terrestre serait de trop pour lui. Seulement il semblerait que le Pokémon en question ne partageait pas cette idée vu qu'elle le suivait. La petite Tarsal ne quittait pas d'une semelle Ryoka qui ne l'avait pas remarquée directement. D'un coup sec il s'arrêtait à nouveau, faisant se cogné la petite contre lui, la faisant même tomber au sol. Il se retourne ensuite pour la regardée, s’accroupissant devant elle.

RYOKA - Dit moi ma petite, tu comptes me suivre longtemps comme ça ? Tu sais, je ne suis peut-être pas une personne à suivre.

Malgré cet avertissement la petite semblait être contente qu’il lui porte de l’attention. Bizarre cette Tarsal, vraiment. D’ailleurs, ça ne manque pas d’interpeller Ryoka qui tirait une drôle de tête suite à cette réaction, réaction qu’il n’attendait clairement pas. Il se relève alors en se frottant le haut du crâne.

RYOKA - Bon après tout c'est toi qui voit.

Revenir en haut Aller en bas
eleveur



Feuille de personnage
Pokédollards: 3150 $P
Points: 93 points
Equipe:
Nombre de messages : 165
Date d'inscription : 16/04/2010

MessageSujet: Re: C'est pas comme s'il avait besoin de ça [Solo ♪]   10.07.12 19:02

Citation :
54 lignes = 54 Poképoints pour toi :3

__________________________

#FF7F50 (Mélo) #6495ED (Lixy)

Hello World ;
Je suis en voyage pour découvrir qui je suis
en attendant adressez vous à ma messagerie




Merci à Esfir pour le magnifique vava *q* Et bien évidemment le petit codage de la sign' *0*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

C'est pas comme s'il avait besoin de ça [Solo ♪]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: RPG-