AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 L'avenèment d'un pèlerinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
champion



Feuille de personnage
Pokédollards: 1575P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: L'avenèment d'un pèlerinage   15.07.12 21:03



L'avènement d'un pèlerinage

"Plus jamais ça !"

    Se dit Camille lorsqu'il aperçut son reflet dans la glace de la salle de bain. Un air déterré, assez mal en point, bref la tête d'une personne qui a fêté la veille. En effet, depuis qu'il est seul à la maison, Camille se laisse aller, il sort et se couche ivre cherchant à étancher une soif sans fin. Même si il n'est pas très agréable à sortir du fait qu'il ne s'exprime pas, il reste tout de même partant pour les délires. Les gens ne l'aiment pas seulement pour cela, c'est aussi un garçon qui est très aimable, toujours serviable, jamais il ne bronche, jamais il se plaint et il est digne de confiance. Bref, un garçon comme les autres, du moins, je crois. Et donc, c'est donc après cette soiré chargée en émotions et en alcool, que Camille constate le désastre dans la glace. Il se dépêcha de prendre rapidement un douche assez fraiche, mais pas trop parce que monsieur est frileux, pour bien se réveiller. Puis en sortant de la baignoire, il voulut atteindre la serviette pour se sécher, mais malheureusement, il glissa sur le rebord et tomba en avant, la tête la première. Fort heureusement, Camille est quelqu'un de... désordonné, et il a évidement laissé une grande pile de linge salle sur le sol. C'est une aubaine pour lui, ça le mérite de lui sauver la vie qui sait ? En tout cas, il est indemne, même mieux, allongé ainsi, il réussi à apercevoir une dalle saillante, oui j'ai oublié de préciser que Camille passe très vite du coq à l'âne. Il n'a pas eu le temps de remarquer qu'il vient de survivre à une chute qui pouvait être mortelle grâce à un miracle. Et c'est donc dans un élan de curiosité qu'il rampa vers la dalle et la retira du mur. C'est là qu'il vit une boîte de bois noir, de bois fumé comme on dit, et qui l'ouvrit avec précaution. Il ouvrit alors de grands yeux ronds en voyant ce que contenait le coffret : il y avait une fleur, un compas géographique et un livret contenant des dizaines de lettres. Camille saisit un des papiers et le lit. C'était une lettre adressé à Pénélope, sa mère, qui entretenait une correspondance avec un personne. Apparemment, c'était un homme, mais l'anonymat utilisé à l'écrit est sous forme masculine, il se peut donc que ce soit une femme. Puis il saisit la deuxième, puis la troisième, ainsi de suite il arriva enfin à toutes les lire. Fasciné par cette relation tenue secrète, elle n'en avait pas l'air d'être une relation amoureuse, non, on voyait qu'ils partageait une multitude de secrets, plus forts les uns que les autres. Puis il notifia une chose, cette personne ne devait pas être au courant pour sa mère. Un ami de plume auquel elle devait y tenir, serait dans l'attente d'une éventuelle réponse ? Sans plus attendre Camille se hâta chez son grand père, mais sur la route, il remarqua une chose : Il n'avait pas de vêtement. Fort heureusement personne n'était là à une heure aussi tardive, ou matinale, à vous de voir. Il repartit chez lui s'habiller en quatrième vitesse et repartit chez son grand père. Une fois arrivé chez, il sonna une multitude de fois avant que son aïeul ne lui ouvre la porte. Il précipita donc dans la cuisine, lui déploya tout sur la table en lui expliquant brièvement la situation. Le vieillard, après l'avoir écouté attentivement, lui conseilla de retrouver ce correspondant et de le lui faire part du décès de sa mère. Camille ne comprit pas trop sur le coup, pour il devait partir, seul, à la recherche d'un inconnu. Comment pouvait-il le reconnaitre ? Le grand père lui affirma qu'il en serait capable et que ce serait un acte charitable vis à vis de cette personne à qui sa mère tenait en sympathie. Le lendemain, Camille avait prit sa décision, il avait donc préparé ses bagages qui se résumaient à un vulgaire sacs, un peu de vêtement, de l'argent, et quelques objets pokémon en cas de besoin. Tout émoustillée de se livrer de nouveau à lui même, cette fois dans un environnement inconnu et peut-être même hostile, il prit donc la précaution de prévenir sa sœur qui n'eut pas le temps de lui faire des reproches qu'il avait raccroché et déjà entamé la route. Il se doutait en faisant ainsi qu'il la retrouverait tôt ou tard, mais c'est une façon à lui de retrouver quelque chose de familier, car n'ayant aucune enveloppe, il devait se diriger vers la région de Johto et comme il n'a aucune connaissance là bas, y retrouver sa petite sœur folle de rage le rassurera probablement. Bref, c'était d'un pied déterminé, envieux et craintif qu'il s'aventura sur la route. Il n'avait pas commencé son périple qu'un dresseur, presque aussi jeune que lui, lui fit face. Le garçon lui demanda d'abord où se trouvait l'arène, Camille lui montra tout simplement derrière lui, soit, à coté de sa maison. Le dresseur surpris, s'exclama :

    "T'es le fils du grand maitre d'arène d'Ogoesse ? Non c'est pas vrai ??? Mais c'est génial ! Si j'arrive à te battre ça voudra dire que je pourrais battre le champion en titre !"

    Tout d'abord, Camille nota qu'il avait peu de cervelle : Comment peut-on être sur de battre quelqu'un simplement en battant son fils ? Ce jeune homme avait décidément un sérieux problème de méninge.


Demande au modérateur :
Sprite : Dresseur masculin adolescent.
Pokémons : A la fantaisie du modérateur


© Never-Utopia

__________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'avenèment d'un pèlerinage   15.07.12 23:24

Un dresseur veut se battre !

Leandros




_________________________________


Limonde ; Niveau 2

Attaque Spéciale :
Échauffement empêche
le Pokemon d'être paralysé.


Attaques :
Coud'Boue
Lance-Boue

Ratentif ; Niveau 4

Attaque Spéciale :
Fuite augmente les
chances de fuir
.

Attaques :
Charge
Groz'Yeux


- 40 points pour l'apparition d'un dresseur et de deux Pokemons.
12 points pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
champion



Feuille de personnage
Pokédollards: 1575P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 41
Date d'inscription : 02/01/2012

MessageSujet: Re: L'avenèment d'un pèlerinage   07.08.12 5:51




    [...] Puis finalement il se dit que ce gamin n'en valait pas la peine qu'il interrompe sa motivation momentanée pour un garçon qui ne semblait ne pas valoir tripette. Il l'ignora alors du regard et poursuivit son chemin, cependant le gamin n'était pas décidé à lâcher prise et rattrapa Camille par la hanse de sa sacoche en le suppliant de l'affronter, il en était presque à en pleurer. Une vraie larve d'une allure pathétique qui faisait un gros caprice. Agacé par les railleries du gosse, Camille fit alors volt-face, le regarda fixement et lui d'une voix calme :

    - "Tu m'agaces !!"

    Le gamin ne comprit pas sur le coup et le dévisagea, surpris, puis il reprit ses railleries. A bout de nerfs, Camille décida de l'affronter vite fait pour clore l'histoire rapidement et repoussa l'enfant au loin, puis il lança sa pokéball. Dans un flash blanc éblouissant, un forme se dessina peu à peu et finalement un Kokiyas apparut. Étonné, l'enfant sortit immédiatement son pokédex et le consulta. Camille se demandait comment cela se faisait-il qu'un enfant avide de combat ne connaissait pas Kokiyas, mais peut importe, il allait l'écraser, s'était inéluctable. L'enfant rangea son gadget dans sa poche, puis il hurla le nom de son pokémon, ou plutôt son pseudo car "Choupi" ne figurait pas parmi les connaissances du jeune champion d'arène. Et c'est alors qu'un Limonde, plus plat qu'une crêpe fit son apparition. Ce dernier ne semblait pas enthousiaste et feignait le combat, mais son dresseur, déterminé à vouloir affronter Camille lui hurla dessus pour qu'il se bouge un minimum en lançant une petite attaque Lance-boue sur le fruit de mer. Seulement, l'attaque provoqua qu'un léger clignement des yeux de la part du Kokiyas, bref sans grand succès, puis c'était au tour du coquillage de riposter : Camille avait ordonné qu'il ferme sa coquille avec une attaque repli pour éviter les éventuels jets de boue, puis d'enchainer avec une double attaque charge pour remettre le poisson dans son bac à sable. Camille semblait ennuyé seulement un petit challenge l'attendait, l'enfant envoya son dernier pokémon au combat et lui fit commencer par une approche au corps à corps en donnant les instructions suivantes :


    " Saisit sa coquille, ouvre la et fais comme à l'entrainement !"

    Ne sachant pas exactement ce que signifiait les mots "Comme à l'entrainement" Camille préféra privilégier la sécurité en jouant la défense. Il ordonna à Kokiyas d'utiliser l'attaque repli sans relâche pour rester fermée. Cependant, le Ratentif avait de la ressource et força l'ouverture de la coquille. C'est alors que des yeux luminescent et menaçant surprirent le coquillage dans les ténèbres de sa carapace, l'attaque Gros Yeux avait été lancé. Prit de panique, le fruit de mer se mit à claqueter sa coquille, baissant ainsi sa défense et laissant l'opportunité à l'adversaire d'attaquer avec une Charge, malheureusement pour le rongeur, lorsqu'il chargea les bras en avant, il fut saisit involontairement au vol par Kokiyas qui claquetait encore, ce qui entraina le Ratentif dans sa propulsion. A la fin de l'action, le coquillage se retrouva sur le corps du rongeur qui avait amortit la chute. Ce dernier pouvait à peine se mouvoir, mais Camille resta cruel et fit achever le rongeur par une dernière charge. Il rappela son pokémon et se fit un plaisir de donner une leçon de morale à l'enfant. Ce n'était cependant pas dans ses habitudes, mais le gamin l'avait énervé et il fallait que sa colère sorte, si n'est par les émotions, que cela se fasse par les actes.
    Peu après, Camille se sentant invincible reprit sa route paisiblement en quête de la prochaine ville afin de poursuivre sa recherche. Qui pouvait bien être cette fameuse personne :

    " J'espère que ce n'est pas une personne comme ce gamin.... Nooon, Maman savait choisir ses amis. "

    Dit-il à voix haute, sous le regard médusé des civils qui radotaient encore sur lui.


    "Quelle ville de merde ! "

__________________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: L'avenèment d'un pèlerinage   13.08.12 23:14

Pokemon Vainqueur !


Kokiyas ; niveau 5

Expérience
Base : 0/60 exp.
(165x2)/5 = 66.
 Kokiyas monte au niveau 6 !
(51x4)/6 = 34
Kokiyas a 40/70 exp.

Argent
6x10 = 60.
Vous gagnez 60 $P.



36+12 = 48 points pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'avenèment d'un pèlerinage   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'avenèment d'un pèlerinage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: RPG-