AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Clayden Wise, pour vous servir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Clayden Wise, pour vous servir.   09.08.12 2:39


Clayden
Wise

Présentation
...




Surnom : Clay' (question de praticité)

Sexe : Masculin ♂

Âge : 20 ans

Orientation Sexuelle : Bisexuel (à tendance gay)

Profession : Lieutenant chez la Team Rocket

Région : Hoenn

Genre de Pokémon souhaité : Loyale, intelligent, vaniteux, de taille moyenne. Dans l'idéale il aurait une allure relativement calme mais il serait doté d'un caractère bien trempé et plutôt violent. Un pokémon qui cache bien son jeu, en somme. Le reste n'a pas d'importance pour moi !

Apparence physique


6h45 - Mardi « Wake up »

Tapant du poing sur son probablement huitième réveil en six mois, Clayden jeta sa couette à ses chevilles et étira son corps élancé de tout son long. Un réveil matinale, rythmant le début des journées monotones qui défilaient, identiques depuis des semaines. S'asseyant au bord de son matelas pendant quelques secondes, suffisantes pour émerger doucement mais sûrement de son sommeil, le jeune homme se dressa ensuite sur ses deux jambes légèrement musclées par une routine quotidienne. Vêtu d'un simple caleçon aux motifs douteux, il alla ensuite s'observer dans l'unique miroir de sa chambre trop petite à son goût.

Se scrutant du haut de ses 1m86, Clay' ne se trouvait pas trop mal. Plutôt bien fait, bien que peu sculpté, il aimait ses épaules larges, ses bras fins et ses mains osseuses. Son torse nu et taillé en V justifiait d'une hygiène de vie qui se voulait plutôt convenable. Jetant un coup d'oeil à ses pieds, le jeune homme réprima une grimace tant cette partie de son corps ne lui inspirait guère plus que du dégoût. *Et dire qu'la folle de l'autre soir voulait m'tripoter avec ses panards... Brrr...* se souvint-il en pensant à sa dernière conquête de soirée arrosée.

Relevant ensuite la tête vers son visage aux traits fins, il s'approcha du miroir et tira sa paupière inférieure gauche vers le bas, examinant les quelques vaisseaux sanguins éclatés qui sinuaient son globe oculaire, témoin d'un manque de sommeil certain. Sa pupille, encore dilatée par la pénombre, était entourée d'un iris marron tirant presque vers le rouge. Clayden tapa ensuite, de la paume de ses mains, ses deux joues légèrement creusées afin de terminer son réveil difficile. Puis il passa brièvement la main dans ses cheveux bruns qui lui tombaient négligemment devant les yeux. Sourcils froncés, il pinça ensuite l'arrête de son nez aquilin en fermant les paupières, pensant à sa journée qui l'attendait. Cette dernière risquait, il l'espérait vraiment, d'être différente de toutes les autres. Vraiment différente.


Caractère

8h - Mardi - « Born to be wild »

Après avoir fouillé dans sa chambre pendant une éternité pour trouver son pass, être passé sous une douche froide et s'être habillé machinalement d'un jean foncé, d'un t-shirt, d'une veste et d'une paire de chaussure, Clayden sorti de son appartement -taudis, serait le mot le plus approprié- et prit la direction de la boulangerie du coin. Sarah... Ou peut-être Sabrina... Ou alors Marina ? Bref, la petite-boulangère-stagiaire-depuis-deux-semaines-d'à-peine-17ans était là. Le jeune éphèbe lui décocha son sourire habituel et s'accouda au comptoir. Dragueur invétéré et tactile au possible, Clay' joue de l'ambiguïté de ses propos et de son charme déroutant pour s'attirer les bonnes grâces de la gent féminine. Ayant des goûts très particuliers, rare sont les femmes qui réussissent à le séduire mais, lui, prend toujours un malin plaisir à manipuler de jeunes innocentes afin de leur faire tourner la tête. Concernant les hommes, disons que c'est un peu plus compliqué. Ne s'empêchant pas de faire du gringue aux garçons qui lui plaisent -homo ou pas, là est bien le soucis-, il a souvent plus de mal à cerner les subtilités de la gent masculine et se prend donc, parfois, de lamentables vestes. Ce qui a, évidemment, le don de l'attirer encore plus ; lui, son entêtement, et son excitation face au challenge...

Avec un croissant gratuit et un numéro enfin acquis *Elle en aura mis du temps, cette conne* puis jeté à la poubelle, Clayden prit le chemin de son premier lieu de rendez-vous du jour. Se dirigeant donc chez son grand-père, il croisa la route d'une vieille connaissance, ayant perdu tous ses biens dans la catastrophe deux ans auparavant et se remettant doucement sur pied avec sa mère et sa soeur. N'aimant pas s'étaler sur sa vie privée et ne s'attardant pas non plus sur les états d'âme d'autrui, Clay ne lui adressa qu'un regard qui se voulait faussement amical -mais qui ressemblait plutôt à de l'indifférence- ainsi qu'un bref bonjour. Pourquoi être aimable avec ceux qui ne peuvent rien vous apporter d'intéressant, n'est-ce pas ?

Une fois arrivé chez Noa, son grand-père, le jeune homme passa le pas de la porte sans sonner, alla déposer le croissant fraîchement acheté dans la cuisine et se servit un verre d'eau. L'hôte de la maison se trouvait déjà là, assis à table. Cela faisait déjà quelques jours que Clayden n'était pas passé chez le père de son père et il savait qu'en posant son charmant arrière-train sur la chaise, il en aurait pour trois bonnes heures de discussion franche et passionnante... Evidemment, le membre de la Team Rocket était tout sauf franc et trouvait ces instants de blablatage parfaitement ennuyeux. Mais Noa était sûrement la seule personne pour qui il éprouvait de la compassion et sûrement un peu d'amour familiale, alors il pouvait bien faire un micro-effort.

Car concrètement, Clayden n'aime pas, n'aime plus, n'a peut-être même jamais aimé. Fondamentalement méchant, il n'a pas peur de se faire des ennemis et se contrefout de se faire des amis. Draguant homme ou femme, n'importe quand, n'importe comment pour arriver à ses fins, il a peu d'estime pour ceux qui l'entourent. Mentant, manipulant, ne fonctionnant que par intérêt, n'ayant que peu de proches à qui il pense pouvoir faire confiance, il joue un rôle à longueur de temps. A un tel point que le jeune homme ne sait parfois même plus qui il est vraiment. A-t-il vraiment le fond pourri à un tel point qu'aucune once de gentillesse ne puisse plus pointer le bout de son nez ? ... De toute façon il s'en fout. Tout ce que Clay' veut se trouve chez la Team Rocket, dans les hauts rangs. Respect, argent, pouvoir, plaisir, fraude... Il ne souhaite que ça et, justement, aujourd'hui devrait s'ouvrir les portes de la gloire. Mais avant ça, laissons papi parler.


Histoire


13h - Mardi - « Once upon a time »

*Un bâillement de plus et je vais me décrocher la mâchoire...* pensa le jeune homme en écoutant son grand-père finir l'histoire de sa vie, à lui, Clayden. Comme s'il ne la connaissait pas déjà, sa putain de vie. Sa vie qui commence un 12 avril dans l'immense Mérouville, dans la région d'Hoenn. Sa vie avec son père plein aux as, mafioso jusqu'à la moëlle et sa mère, se faisant entretenir comme une prostituée, pas même capable de se trouver un job qui l'aurait tirée de son canapé et qui l'aurait décollée de son Lovdisk, ridiculement contenu dans un pauvre aquarium à deux Pokédollars. "Tu comprends rien, disait-elle a son fils d'à peine 8ans lorsqu'il surprenait sa mère en train de parler à son pokémon et qu'il se moquait d'elle, c'est ton père qui me l'a offert ! C'est un coeur tu vois ! Un coeur ! Comme l'amour !" ce qui avait le don d'agrémenter les moqueries de Clayden. Non seulement le jeune garçon ne voyait pas en quoi un poisson débile en forme de coeur pouvait avoir de l'importance mais en plus, il savait que sa mère n'aimait pas son père et qu'elle ne l'aimait pas lui non plus. Ce qu'il ne savait pas, par contre -mais qu'il finirait par comprendre avec l'âge- c'est qu'elle n'était là que pour son blé et qu'elle lui avait fait un gosse uniquement pour le satisfaire. Du moment qu'en contre-partie elle avait ce qu'elle voulait... Peut-être ressentait-elle des choses pour le père de Clayden, mais de l'amour, pas le moins du monde.

L'amour. Dès tout gamin il n'avait jamais connu. Sa mère ne le regardait même pas et son père, rarement présent, lui achetait toujours des babioles, se disant certainement que ça comblerait les absences. Evidemment, ça ne comblait que les étagères de sa chambre... Éduqué par Noa, chez qui sa mère l'envoyait lorsqu'elle était "trop occupée pour le garder avec elle" -grosso modo : trop occupée à sortir avec ses empaffées de copines-, Clayden découvrit rapidement le monde de la Team Rocket. Papi-Noa était, jadis, un haut gradé dans les rangs des truands et le flambeau fut ensuite passé à Papa-Jaren. Sa mère, ne faisait parti de rien mais, fort heureusement, elle était tout de même assez intelligente pour ne rien dire à personne, sous peine de perdre argent et vie.

Vers l'âge de 15ans, son père se mis soudainement à trouver du temps pour son fils. Se rendant avec Clay' chez son grand père, les deux hommes partageaient avec l'adolescent les rouages de la mafia, comme on pourrait le faire en contant une histoire. Scolarisé chez lui depuis tout petit, le jeune garçon apprenait maintenant à mentir quand les collégiens de son âge apprenaient les maths. Il apprenait à voler et à obéir quand les autres révisaient l'histoire. Il apprenait la loyauté, la manipulation et l'impassibilité pendant que les voisins partaient jouer au foot avec leurs potes ignorants. Bref, il apprenait à être un futur bon sbire.

Fils de mafieux, c'est sans surprise que Clayden se forgea un caractère fort et une capacité d'adaptation hors pair. Déjà difficilement cernable, il devint vraiment impassible à l'âge de 17ans lorsque son paternel fut mis sous verrou à Atanalopolis après un cambriolage foireux et bien trop risqué qu'il n'aurait jamais dû superviser. Sa mère, apprenant la nouvelle, a pris ses affaires, s'est tirée et n'est jamais revenue. Noa et Clayden ont migré à Poivressel et se sont faits oublier pendant plusieurs mois.

Venant tout juste d'avoir 18ans, Clay' s'engagea chez la Team Rocket en été. Formé plus tôt par son père et son grand-père, il s'intégra facilement en léchant les bottes de qui il fallait, en se désintéressant des plus inutiles et en jouant de ses charmes un peu partout où ils devaient se rendre, facilitant ainsi bon nombre de ses tâches. N'ayant pas obtenu l'autorisation d'utiliser de Pokémon, il était limité dans ses déplacement et ses missions, mais se disait toujours que son heure viendrait. Logé dans un appartement près du port alors que son grand-père était resté dans sa maison au centre de la ville, c'est sur le chemin de retour du QG local que la catastrophe se produisit.

Depuis déjà quelques mois, une épée de Damoclès pesait sur le Monde. Le ciel s'assombrissait de jour en jour, les chasseurs de Pokémons étaient démunis face à la désertion des espèces locales et un silence de mort avait prit place dans les rues de Poivressel ainsi que de toutes les autres villes. Les plus superstitieux croyaient en la fin du monde, les plus cartésiens disaient qu'il s'agissait d'une période climatique difficile mais, certes, inhabituellement longue. Clayden, lui, s'en foutait comme de la nana qu'il avait laissé le matin même sans un au revoir ou un prénom.

Mais alors qu'il traversait une rue du centre ville, une clope au coin de la bouche et un sac en bandoulière tapant sur sa cuisse droite au rythme de ses pas, la sol se mis à trembler brusquement. Un orage retentissant survint au dessus de sa tête, accompagné d'éclairs menaçant de s'écraser sur les habitations de la ville à tout moment. Jetant sa clope sans la finir, Clayden parcouru les quelques centaines de mètres qui le séparait de chez son grand-père et s'introduisit chez lui en hurlant son nom. Le trouvant dans le salon, ils filèrent sans tarder sous la cave après une seconde secousse ayant fait tomber la totalité des cadres et la moitié des armoires.

Quelques heures en enfer plus tard, les secousses cessèrent et l'orage se calma, laissant la ville et le Monde entier bouleversé, en deuil. Poivressel avait été relativement épargnée mais l'appartement du port de Clayden était sous l'eau ainsi que tous ses biens -son fric, en gros-. Ruiné et sans toit, il logea chez Noa le temps de trouver autre chose de potable. Plus tard, on apprit que plusieurs lieux furent largement moins épargnés que Poivressel, que certaines villes avaient été complètement rasées -comptabilisant un nombre affolant de victimes- et que le Monde avait radicalement changé géographiquement. Une carte était alors apparue sur l'écran de télévision de Noa, montrant approximativement la gueule du nouveau Monde. Atanalopolis n'était plus. Son père n'était plus.

Deux années se sont ensuite écoulées relativement tranquilement, suite à la catastrophe. La Team Rocket avait perdu son QG national et s'était donc installée dans une montagne tout juste formée grâce au tremblement de terre. L'ancien Boss avait déserté, fuyant comme un lâche -Clay n'avait, de toute façon, jamais pu le piffrer- et une nouvelle l'avait remplacé. Oui oui, une nouvelle, au féminin. D'abord outré que l'on puisse laisser un tel organisme aux mains d'une jeune pucelle écervelée, le jeune homme avait fini par voir en Nayoko Kimura une certaine opportunité. Après tout, il avait toujours eu un don avec les demoiselles et s'il pouvait se faire la Boss une ou deux fois, peut-être aurait-il accès à la gloire plus facilement ?

Vains espoirs, étant donné qu'à l'heure d'aujourd'hui, Clayden était toujours sbire et sans pokémon, blasé de faire toujours la même chose mais ravi de voir que les rangs Rocket ne désemplissaient pas de bonne chaire à se mettre sous la dent. Il fit le deuil de son père assez rapidement, d'après ce qu'il disait à son grand-père. Ce dernier, par contre, avait beaucoup de mal à s'y faire. Jurant, lorsqu'il en parlait avec son petit fils, que tout était de sa faute, il finissait souvent avec un bon whisky pour oublier.

Aujourd'hui Clayden était là, devant Noa, a parler de sa vie, chose qu'il détestait faire par dessus tout. Lorsque son grand-père eut terminé son histoire, il posa quelques questions à Clayden. Celui-ci mentit lorsque son grand-père lui demanda si tout se passait bien, il mentit également en lui disant qu'il allait faire attention à lui et il mentit aussi en parlant de son hypothétique petite amie dresseuse de Pokémon à Kanto. Se levant ensuite, le jeune éphèbe quitta la maison et se rendit à son entrevue fatidique du jour. L'entrevue qui devait changer sa vie à venir. L'entrevue qui devait lui donner ce qu'il voulait. Un grade et un pokémon.


Pokémon Starter


Surnom : Pépi
Race : Feuforêve
Sexe : Masculin ♂
Le dresseur l'apprécie-t-il ? :Il le surkiffe
Particularité : Lunatique
Pépi est un pokémon assez particulier, tout comme son dresseur. Rarement dans sa pokéball, il traîne souvent à proximité de Clayden en utilisant son don d'invisibilité pour effrayer les passants. Il arrive d'ailleurs que ceux-ci prennent le Feuforêve pour un pokémon sauvage, Clayden s'appliquant à ne pas réagir à ce genre de micro-agression. Le jeune dresseur et son pokémon sont très complices et il n'est pas rare de voir Pépi effrayer une jolie jeune femme afin de donner une bonne raison à Clayden d'aborder cette dernière, feignant l'incompréhension de la part de son acolyte volant.

Au combat, Pépi est déterminé et ne lâche jamais une occasion de faire ses preuves. Très mauvais perdant cependant, il lui arrive de refuser de sortir de sa pokéball après une bataille perdue s'il estime la défaite trop honteuse. Malgré tout, Clay' fini toujours par consoler Pépi en l'emmenant dans un train fantôme, par exemple. Obéissant mais très lunatique, il peut parfois changer d'attitude d'une seconde à l'autre. Passant de gentil petit pokémon amusant, à un emmerdeur teigneux et têtu. C'est d'ailleurs ce qui fait que Clayden l'apprécie énormément.

Son apparence plutôt douce et attendrissante rajoute un énième point commun avec son dresseur qui, comme lui, joue de ce leurre pour piéger adversaire et personnes innocentes. C'est pourquoi le jeune homme est très attaché à son pokémon et ce dernier est d'ailleurs le seul à pouvoir découvrir le véritable visage de Clayden.


Pseudonyme

Prénom : Camille
Sexe : Féminin ♀
Âge : 21 ans
Personnage sur l'avatar : Shin (Amnesia Later)
Comment as-tu découvert le forum ?
Par deux amies qui n'ont toujours pas posté leur fiche (on s'bouge les meufs !)
Autre Compte : Non.
Un commentaire ?
Première fois que je joue un garçon ! Et en plus c'est un bâtard, ouhouh *-* ... Bref, merci aux courageux qui ont tout lu ! \o/


Revenir en haut Aller en bas
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Clayden Wise, pour vous servir.   11.08.12 13:47

Tu parles de la modification de GQ de la Team Rocket pendant la catastrophe. Il faudrait donc aussi que tu parles du nouveau boss qui s'est installé après que le première est prit la fuite.


Ton avatar n'a pas les bonnes dimenssions qui devraient être de 190*400. Sinon le design de la fiche est simple et joli.
Par contre pour le grade de Commandant je ne pense pas. Passer de Sbire à commandant, c'est un peu trop.



Osselait

Malosse

Carvanha

Rapion

Funecire

Feuforêve

Racaillou

Fantominus

Charpenti
Racaillou parce que Clayden a le coeur comme la pierre ? *sors*
Fantominus fait ses coups foireux puis se casse juste après. Comme Clayden quand il drague non ?
Charpenti cache très bien son jeu. Il est minuscule mais a pourtant une force phénoménale. Un peu comme Clayden qui cache ses intentions derrière un sourire. Puis je crois que c'est ce que tu voulais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Clayden Wise, pour vous servir.   11.08.12 22:41

Bonsoir !

Concernant le "huitième réveil en 6 mois" c'était de l'humour. En gros il fracasse ses réveils le matin en tapant dessus pour les éteindre. Peut-être as-tu compris que Clayden ne s'était réveillé que 8 fois en 6 mois ? °°'

J'ai rajouté quelques lignes concernant la fuite de l'ancien Chef et l'arrivée de la nouvelle. Tu me diras si c'est bon.

Ajout:
 

J'ai modifié la taille de mon avatar, je pense que c'est bon. J'ai longuement hésité concernant le grade de Clayden et j'admet que dans la description de l'histoire, vu qu'il est déjà Sbire, sauter deux rangs comme ça, c'est un peu too much. Mais je savais pas trop si j'pouvais dire qu'il était déjà lieutenant toussa, donc voilà !

Concernant mon starter, j'ai choisi Feuforêve ! Je fais la description au plus vite.

Voilà voilà, merci d'avance :)

EDIT : Et voilà, tout fini ! o/
Revenir en haut Aller en bas
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: Clayden Wise, pour vous servir.   13.08.12 12:02

Je te valide en tant que Lieutenant comme on en avait convenu par MP. Donc à présent tu peux aller faire ton Pokématos, ton journal (facultatif) et ta fiche de relation.


Pépi
(Feuforeve)

Capacité Spéciale : Lévitation
Ne peut pas être touché par les capacités de type Sol.

Attaques
Rugissement
Vague Psy
Dépit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Clayden Wise, pour vous servir.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Clayden Wise, pour vous servir.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-