AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage



Feuille de personnage
Pokédollards: 3090P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   02.09.12 22:40





« L'art est la magie délivrée du mensonge d'être vrai. »












▬ Nom et prénom : Alessandra Désirée Lyon
▬ Surnoms : Lady, c'est le seul surnom que l'on lui donne à cause de son charisme et sa classe dite "Légendaire" (À ce qu'il parait)
▬ Sexe :
▬ Âge : "Lady" compte exactement 20 hivers derrière elle...
▬ Profession : Le charisme et le sens artistique de la demoiselle l'on porté vers la coordination
▬ Région :Née avec les meilleurs à Hoenn
▬ Genre de Pokémon souhaité :Je pourrais éventuellement vouloir d'un petit poisson pas très très joli, mais assez rare et difficile à faire évoluer numéro 349 dans le pokédex national... Autrement, je vous laisse me surprendre, mais il faut un pokémon digne du charisme et de la féminité de la jolie jeune femme, bien entendu...





▬ Surnoms : Sur la toile, on peut me connaître sous plusieurs noms... Nastazyaa/Anastazya/Erythie/Copin45/Nastazya/Mystick-Love/Boo. Essayez de me retracer... Je suis non reconnaissable!
▬ Sexe : ♀
▬ Âge : 15 ans et demi [16 ans le 18 Février, éventuellement merci de ne pas oublier]
▬ Personnage sur l'avatar : AI de Volcaloid
▬ Comment as-tu découvert le forum ? : Grâce à mon friend
▬ Autre Compte : Oui; Aliyah F. Aramis
▬ Un commentaire?: Bah, ce forum est giga et il me motive terriblement! Continuez comme ça!
▬ Couleur utilisée [For Me] :
Code:
[color=deeppink]YEAH[/color]







Description Mentale

Ils pensent tout savoir de toi, mais les théories sont nombreuses te concernant... Certains pensent que tu étais une criminelle recherchée et que c'est pour cette raison que tu es partie... D'autres pensent que tu as vécus un terrible drame et que tu es venue pour tout oublier et refaire ta vie... Ceux qui ont l'imagination fertile pensent même que tu as fugué parce que tes parents te battaient ou l'on ne sait trop quoi. Mais, que savent-ils de toi? Rien. Ils ne te connaissent pas, ils pensent te connaître, mais les apparences sont trompeuses. Tu es un petit mystère à ta manière, tu laisses paraître ce que tu veux bien laisser paraître. Tu ne te caches pas derrière un voile, sous une carapace pour éviter d'être blessée, mais tous ne sont pas forcément obligés de tout savoir sur toi. Tu n'as pas honte de ce que tu es, s'il y a quelqu'un qui s'accepte c'est bien toi. On ne peut renier ce fait ; tu t'adores. Tu te vois comme un trésor non réclamé. Tu ne dénigres ni ne te penses meilleure que les autres, mais tu te vois à ta juste valeur. Quand arrivera celui qui viendra réclamer le trésor que tu symbolises? Les gens qui ne te connaissent pas ne voient parfois qu'un manque de modestie, qu'une tête enflée. Tu sais bien que certaines personnes sont incapables de comprendre ta façon de vivre, mais les critiques ne t'insultent plus. Tu as passé trop de temps à vouloir faire plaisir aux gens, maintenant c'est pour toi que tu vis... Tu as compris qu'à toujours vouloir faire plaisir aux autres, tu finirais par te perdre pour devenir un pantin à contrôler au gré de leurs humeurs, mais ce n'est pas la vie que tu souhaites, tu veux être toi et briller de mille feux dans ce monde terne et froid..!

Tu sais comment t'y prendre avec les gens, tu as beaucoup de charisme et tout autant de tact. C'est presque instinctif, les gens veulent te faire confiance et ils tombent souvent dans le panneau... Non pas que tu es indigne de leur confiance, mais tu es souvent incapable de garder un secret. Ta délicatesse physique cache une forte personnalité, tu es la personne qui adore s'en prendre à plus grand et plus fort qu'elle. Tu n'as pas froid aux yeux et cela représente aussi bien une qualité qu'un défaut. Tu sais choisir tes alliés et tes ennemis, mais tu ne l'exprimeras jamais à voix haute. Que ton ennemi se pense ton ami, la vengeance n'en sera que plus terrible... Tu as un nombre de personnes limitées dans ton cercle d'ami, tu n'acceptes pas qui souhaite s'y intégrer. Tu as un sens artistique irréprochable, l'art ça représente l'essentiel de ta vie. Tu comprends l'essentiel de sa subtilité et tu ne vis que pour prolonger la plus belle création de l'homme. Tu l'as poursuis grâce au dessin, à la peinture, à l'écriture... mais surtout grâce au combat pokémon. Bien évidemment, tous ne voient pas les choses comme toi. Pour nombre d'entre eux, les combats pokémon ne sont qu'un divertissement facile à maîtriser, mais il s'agit d'un art raffiné que tu sens être capable de contrôler au mieux de sa forme. Il faut dire que tu sais quels pokémons te permettent d'entretenir la beauté des combats. Roselia, Milobellus, Charmillon, Gardevoir, Maskadra, Delcatty, Altaria, Rosabyss, Latias sont tous des pokémon qui d'une manière ou d'une autre te correspondent... N'est-ce pas? Ils sont exceptionnels et témoignent de ta féminité.

Le rose et le blanc sont tes couleurs favorites, car elles représentent la pureté, cette même pureté que tu t'efforces d'atteindre. Tu es d'une gentillesse incompréhensible, souvent les gens ne savent trop sur quel pied danser avec toi. Tu es délicate, mais il t'arrive d'être difficile à vivre. Tous crocs sortis, tu n'hésites pas à mordre si tu tes levé du pied gauche. Les gens doivent être prudents, autrement ils risquent de se faire rejeter froidement. Tu ne connais pas le regret, chacune de tes décisions est réfléchie, tu n'aimes pas faire de choix sur un coup de tête. Tu prends ton temps pour tout faire, l'erreur est inacceptable pour toi... Tu es très féminine et tu ne te gênes pas pour le laisser paraître. Tu n'as rien d'un garçon manqué, ça se voit dès le premier regard... Ton parfum, la façon tu arranges ta tignasse rose, toutes ces petites choses qui évoquent la "femme parfaite". Tu souries à ceux qui te sourient, mais tu souris également à ceux qui te boudent. L'arme la plus redoutable d'entre tout est l'amour après tout...





Histoire

Tu étais habillée d'une petite robe soigneusement repassée, tu étais accroupie sur le sol et tu tenais aux creux de tes mains un oeuf. Tu regardais de temps à autre le nid d'Heledelle. Tu t'étais levée très tranquillement, comme si le moindre mouvement brusque pouvait briser le petit trésor. Tu essayas de grimper dans l'arbre, mais il n'y avait aucune branche assez basse pour te permettre d'entreprendre ta montée. Ton regard était affligé... tu voulais tant leur rendre leur œuf perdu! Alors que les larmes te montaient aux yeux, ton frère apparut soudainement dans ton champ de vision. Tu serras l'oeuf contre toi ce qui attira son attention. Que cachais-tu donc? Il s'approcha de toi, son regard exprimait toute l'étendue de sa curiosité et tu n'aimais pas ça, tu allais te tourner quand il essaya de t'arracher l'œuf des bras. Devant ton refus de le laisser partir, sa détermination n'en fut que plus grande et lorsqu'il réussit l'œuf tomba sur le sol et se brisa. Les larmes coulèrent à flot sur tes joues alors qu'il se grattait l'arrière de la tête en rigolant. Était-il réellement heureux de te voir pleurer de cette manière? Fâchée, tu le repoussas brusquement et tu courus vers la maison où vous habitiez... Ta mère t'accueillis les bras grands ouverts alors que ton père te réprimanda. Comment osais-tu pleurer? Toi la fille de Sheena et Nikolas Lyon? Ta mère ne dit pas un mot, elle essayait de calmer ta peine. Quand ton frère entra dans la maison, son regard n'avait pas changé. Il ne connaissait rien à la délicatesse d'une mère aimant son enfant, il n'avait aucun respect pour les êtres vivants.

Tu es née lors d'une tempête de neige, à Bourg-En-Vol. Sans doute la plus petite ville de Hoenn, mais la seule pouvant accepter la maison de Sheena et Nikolas, tes parents. Ils vivaient au-dessus de leurs moyens, mais ils méritaient mieux qu'une vie de pauvres disaient-ils. Pour toi, ça n'a jamais eu d'importance. Les plus belles robes, les plus beaux jouets... À quoi bon? La seule chose que tu aimais de cette maison, c'était ce grand jardin qui accueillait régulièrement des pokémon de toutes sortes. Tu adorais ces petites bêtes, elles t'impressionnaient, elles avaient un charme indescriptible à tes yeux. Elles brillaient de milles feux dans ce monde terne. Ne le penses-tu toujours pas aujourd'hui? Tu vivais au même rythme qu'eux, essayait toujours de les approcher, de les comprendre... et pourtant, tu étais bien jeune! Tu avais cinq petites années, mais tu avais soif de connaissance sur elles. Ton frère jumeau, cependant, ne partageait pas cette passion au sens artistique. Il n'avait que faire d'eux, ce n'étaient que des animaux, des bêtes inférieures dont il pouvait tout faire. Les esclaves de l'homme... Ça se sentait dans son comportement et cela te donnait froid au dos. Quel être impitoyable... Ton père adorait ça. Pour lui, Axel grandirait et deviendrait un vrai homme... À ses yeux, tu passais toujours dans l'ombre de ton frangin. Oh, s'ils avaient pu n'avoir qu'Axel... Tu n'étais pas mal aimée, mais on voyait bien que c'était en lui qu'ils plaçaient tous leurs espoirs. Tant qu'à toi... Tu faisais bien ce qui te chantait au fond, du moment que tu ne tombais pas dans la dérision... Il ne fallait tout de même pas faire honte aux Lyon... Évidemment. C'était bien-là la seule chose que tu avais de plus que ton frère ; la liberté et il ne se gênait pas pour te le faire payer. Tu avais peur de lui, peur de ce qu'il pourrait faire pour hydrater sa soif de vengeance..

Tu étais accroupie sur le bord de l'eau et tu donnais des morceaux de baies aux Goelises qui s'y étaient arrêtés quelques temps lorsque quelque chose les fit s'envoler. Lorsque tu te retournas pour voir ce qui avait fait peur aux pokémon. Tu ne fus pas surprise de voir ton jumeau arriver en courant, le regard malveillant. Tu te relevas tranquillement en tirant le dernier bout de baie dans ta bouche. Tu soupiras lorsqu'il s'arrêta à ta hauteur, tu le fixais avec plus d'ennuis que de peur. Tu n'avais plus peur de lui. Ce moment de ta vie était révolu... Même s'il continuait de vouloir imposer la crainte dans ton coeur, tu l'avais barré à double tour." Va-t-en Axel! J'ai pas envie de te voir", lui dis-tu, exaspérée qu'il vienne te déranger pendant tes dix secondes de tranquillité absolue. Il allait te pincer une joue pour t'énerver, mais tu lui attrapas le poignet et le regarda avec ce regard de gamine fâchée. Il haussa un sourcil en rigolant d'un rire trop froid pour quelqu'un de son âge quand il finit par défaire son poignet de ton emprise. " Mère et père m'ont dit que je serais privé de mes jouets si je ne venais pas te chercher." Bien sûr, quoi d'autres. Tu savais que ton frère ne t'avait jamais apprécié et qu'il souhaitait rester le plus éloigné de toi possible, il devait y avoir une bonne raison pour qu'il vienne te chercher. C'était évident! Pourquoi ne pas y avoir pensé avant? Sans dire un mot, tu jetas un regard à la marre et tu te dirigeas d'un pas décidé vers la maison, sans prendre la peine d'attendre son frère. Ton père et ta mère t'accueillirent avec un sourire qui te donna froid dans le dos... " Ce soir nous sommes invités chez des gens très importants pour les affaires, je compte sur vous pour ne pas nous faire honte... C'est bien clair? " Tu n'imaginais même pas les conséquences si jamais tu désobéissais à cette seule et ultime requête...

Ils ont fini par te modeler à leur image, ils ont réussi. Tu avais dix ans, le parfait clone de ton frère à quelques détails près. Tu ne traitais pas tous avec mépris, mais tu avais le même comportement hautain et responsable. Tu savais comment te tenir en public et tu ne pleurais plus... peu importe ce qui arrivait. On t'avait demandé de faire une croix sur ton coeur d'enfant et tu avais été obligée de t'abaisser à cette requête. Au même titre qu'Axel, tu étais devenu un pion de plus dans leur jeu... Tu avais été amenée de force dans cette partie d'où une seule personne ressortirait vainqueur. C'était toi ou eux... Ils avaient déjà le goût de la victoire en bouche, mais ce jeu qu'ils contrôlaient n'était pour le moment pas terminé. Tu agissais comme une adulte, sans doute plus qu'Axel lui-même ne le faisait. Il n'avait plus de place pour les chicanes enfantines, la guerre que vous meniez l'un contre l'autre était beaucoup plus profonde, aux limites d'une véritable haine. C'était en partie de sa faute si tu avais changé. Tu n'étais pas celle que tu aurais dû être. Tes parents continuaient de vivre comme des riches, ton père qui menait une compagnie dite "importante" obtenait régulièrement des contrats qui vous permettait de tenir tête à la pauvreté... Et pourtant, elle vous guettait sans cesse, dans l'ombre de la richesse, prête à bondir au moindre faux pas. Ton père essayait de la garder dans l'ombre, mais on voyait qu'il paniquait parfois... Le moindre de ses contrats lui permettait de garder la tête hors de l'eau... mais pour combien de temps? Bien sûr, il n'en parlait à personne, autrement les gens ne vous verraient plus de la même manière et il ne voulait pas ça... Il se plaisait auprès des gens importants, il avait l'impression d'être auprès des siens. C'était un bal mené par le diable dans lequel vous aviez tous été entraînés... Vous ne pouviez sortir de cette danse infernale sans que le prix soit cher payé désormais.

Tu gardais la tête basse solennellement, les mains croisées devant toi. Tu portais une de ces robes qui attirent l'oeil de n'importe quel homme ou femme. Tes boucles rosées retombaient sur tes frêles épaules, tu te tenais à côté de ton père et ta mère. Ton frère était à côté de celle-ci et se tenait presque aussi bien que toi, même si on voyait dans son regard qu'il n'aimait pas cette bonne tenue obligatoire en public. Soudainement, l'homme auquel ton père s'adressait te parla. " Une très jolie fille que vous avez-là Nikolas, comment t'appelles-tu? ", il brillait dans son regard une lueur nouvelle à tes yeux, du désir... Ce regard t'inquiétait. C'était la première fois que quelqu'un te regardait de cette manière et tu pouvais déjà dire que tu n'aimais pas ça.. Il te regardait comme s'il voulait te manger, il te déshabillait pratiquement du regard... " Alessandra ... " Un sourire carnassier avait apparu sur ses lèvres à la suite de ta réponse. Il avait voulu prendre ta main, mais tu l'avais rapidement retiré en lui décrochant un regard paniqué. Il avait été surpris par ta réaction et elle n'avait pas semblé lui faire plaisir... Il avait froncé les sourcils quand quelqu'un prit la parole. " Il faut la pardonner Sir, ma chère soeur a de graves problèmes de nervosité... Ce n'est pas sa faute. " Pourquoi avait-il dit cela? Tu tournas brusquement ton regard vers lui, vos parents n'avaient rien dit, mais on voyait bien qu'ils regardaient ton frère du coin de l'oeil. " D'accord... Je vois. Eh bien, veuillez me pardonner Nikolas, mais je dois aller discuter avec le champion de Mauville, un brave homme.. vraiment. Et il était parti sans demander son reste. Vos parents vous demandèrent alors de bien vous tenir, pendant qu'eux allaient discuter avec d'autres personnes de leur "classe sociale". Ton frère te fixa du regard quelques secondes sans rien dire. " Pourquoi as-tu dit ça? J'ai l'air de quoi moi maintenant? ", il haussa un sourcil puis roula des yeux avant de t'agripper par le poignet et de te tirer vers lui brusquement en t'amenant dans la danse qui régnait au centre de la pièce pour ne pas attirer l'attention sur vous. " Je t'ai donné un sérieux coup de main, on aurait dit qu'il voulait te manger tout crus! Les hommes de notre classe n'aiment pas les femmes à problèmes, je t'ai juste aidé. " Même si tu refusais de l'avouer à voix haute, son geste te toucha. C'était sans doute la première fois que ton frère opérait un acte de gentillesse envers toi...

15 ans, c'était ton âge lors de cette discussion. Si ça n'aurait été de ton frère, jamais ton père n'aurait réagi. Tu savais qu'il ne désirait pas s'attirer les foudres d'autres personnes importantes. Il aurait été prêt à te vendre au diable si cela aurait pu lui permettre la richesse... Que tu te fasses agresser, c'était un bien bas prix pour éviter les ennuis. Un frisson d'horreur t'avais parcourus lorsque tu avais constaté cela, quel homme ignoble... Peu à peu, ton frère avait ouvert les yeux sur votre situation... Bien sûr, il continuait d'agir comme un petit gamin égocentrique, mais après cette soirée jamais plus il ne fut intentionnellement méchant à ton encontre. Il te défendait lorsque tu avais des ennuis... Ton père continuait de voir loin pour lui. Pour t'évader de cette vie ignoble, tu te perdais dans tes dessins, tes textes, la musique, la peinture... Tout ce qui, le temps de quelques heures, te permettait de penser à autres choses. Malheureusement, ton rêve était toujours hors d'atteinte... Ton art, tu voulais la prolonger en devant coordinatrice. C'était le but qui t'animais. Tu écoutais calmement ton père, lui obéissait au doigt et à l'oeil en te disant que lorsque tu aurais dix-huit ans tu pourrais enfin quitter la maison, partir à la découverte du monde, voir autre chose et accomplir le but que tu t'étais fixé... L'atmosphère était étouffante à la maison, même si tes parents essayaient de se prendre pour " des parents trop cools irréprochables et que tous les enfants voudraient " n'importe quoi... Dans ta prison de verre, tu savais que la vie n'était pas aussi belle qu'elle en avait l'air chez toi... Bien sûr, ils ne vous battaient pas, il n'y avait aucune violence physique entre ces quatre murs, mais vous viviez une pression mentale terrible... Maintenant que vous vous approchiez de la majorité, tes parents répétaient sans cesse à ton frère le chemin qu'ils avaient choisi pour lui alors qu'ils commençaient à s'interroger sur ton cas... Plus que jamais, vous étiez des pantins à leurs yeux...

" Je pars, il est temps pour moi de vivre la vie que je mérite... pas celles qu'ils ont décidé que je méritais... " Il te fixa quelques secondes, la mine renfrogné. Il réfléchissait... Essayait-il de comprendre? Dans les trois dernières années, votre relation s'était grandement améliorée... Tu voulais qu'il comprenne... Tu avais l'âge de partir, vivre par tes propres moyens et, éventuellement, réaliser ton rêve... Ils n'en savaient rien, tu n'avais jamais rien dit, le seul qui méritait la vérité c'était lui... Axel... " C'est un choix irresponsable et égoïste qui risque de tous nous faire couler... " Ses paroles te glacèrent le sang, ainsi donc il ne t'approuvait même pas... Lui qui était devenu ton seul allié, celui que tu pensais être le seul à comprendre la situation que VOUS viviez... Tu eu l'impression que l'on t'enfonçait un pieu dans le coeur... " Ton mariage organisé avec Sir Kaito est tout ce qu'il reste à la famille... Si tu pars, nous perdrons tout.. " Un frisson te parcourut l'échine. Comment pouvait-il encourager ce mariage? Alors que lui-même t'avait défendu face à cet homme trois ans plus tôt? Tu seras un poing et baissa la tête en serrant les dents, tu n'avais pas envie de vivre cette vie-là... Même si tu savais que la famille était pauvre et que la seule lueur d'espoir qu'il restait c'était ce mariage... " Et toi... Tel l'égoïste que tu es, tu veux partir pour devenir Coordinatrice? Vivre auprès des pokémon... Ces bêtes inutiles à notre monde... " Ta respiration saccadée était douloureuse, ses paroles étaient insupportables à tes oreilles... Il était le portrait même de tes parents, il ne pensait qu'à l'argent et la richesse... tout comme eux. Le prix à payer était beaucoup trop cher à tes yeux, comment pouvaient-ils t'obliger à épouser un homme qui avait voulu te faire sienne alors que tu n'avais que quinze ans.. " Tu es une honte pour la famille... Pars, ça nous fera un poids de moins sur les épaules. Tu es indigne de notre sang. Tu es égoïste et égocentrique, tu voudrais que le monde ne tourne qu'autour de toi Alessandra, mais tu refuses de faire le moindre petit effort pour nous.. " Et il te tourna le dos pour partir. Tu le regardas s'éloigner, les yeux grands ouverts et les larmes coulants le long de tes joues...

Tu étais âgée de 18 ans. Tu voulais voir le monde par tes propres yeux, pas aux mains d'un homme qui n'éprouvait que du désir pour toi... Contrairement à ce qu’Axel avait dit, il n’avait pas lâché prise… Au point de demander à ton père de t'épouser. Bien sûr, qu'il avait accepté, quoi de plus étonnant. Ta famille était aux bords de la faillite et si tu te mariais avec un homme riche comme Kaito, vous seriez tous sauvé. Quoi de plus étonnant qu'ils veulent te forcer... Pourtant, tu ne voulais pas. Tu voulais quitter Bourg-En-Vol et visiter Hoenn par toi-même... C'était avec les pokémon et uniquement eux que tu devais vivre ta vie, pas avec un homme de loin ton aîné... Tu étais partie. Tu savais que c'était le meilleur choix à faire... Tu n'étais pas encore prête à devenir coordinatrice, mais tu voulais partir à Rosyères où tu pourrais prendre le temps de vivre la vie que tu méritais... C'était l'hiver, tu savais que la route risquerait d'être un peu plus ardue, mais cela t'importait peu.. Après tout, ne voulais-tu donc pas que partir? Depuis quelques mois déjà, des faits étranges se produisaient, il n'y avait plus aucun pokémon qui venait te rendre visite dans les jardins familiaux et cela t'inquiétait... Pourtant, ce n'est qu'à Rosyères que le pire se produit. Un tremblement de terre secoua non seulement la ville, mais la région au grand complet... Tu avais paniqué et tu étais partie te réfugier. Tous pokémon et humains confondus étaient plongés au coeur d'une grande panique..., mais Rosyères ne fut que peu affectée par ce tremblement. Le pire se produisit lorsque la terre se rassembla pour ne créer qu'un seul et unique continent... Ce serait mentir que dire que tu ne t'en es pas bien sortie, mais sur le plan émotif ce fut une épreuve des plus difficiles... Pendant près de deux ans, tu restas à Rosyères, n'ayant plus le courage de partir à la conquête de ce nouveau monde... et pourtant, aujourd'hui, tu sens qu'il est temps que tu retrouves le courage dont tu avais été doté... !








▬ Surnom : Symphonie
▬ Race : Barpau
▬ Sexe : ♂
▬ Le dresseur l'apprécie-t-il : Au départ, Alessandra a été complètement insultée de voir la laideur du pokémon, "un pokémon indigne d'elle", mais elle l'apprécie de plus en plus.
▬ Particularités (s'il en a) : Pour essayer de lui donner une touche plus jolie, Ale' a attacher une petite boucle rose à la nageoire dorsale de Symphonie... Le résultat n'a pas embellis le pokémon cependant...

le Barpau d'Alessandra, Symphonie, n'est pas très expressif et même un peu niais. Cependant, il a une volonté de fer, il veut prouver à sa dresseuse ce dont il est capable pour attirer un peu l'affection de celle-ci puisqu'il a remarqué la déception de la jeune fille quand on lui a donner le pokémon poisson... Il se prend pour le protecteur d'Alessandra, ce qui lui attire le respect et l'amour de la jeune femme. C'est un pokémon très fidèle, lui et Alessandra seront portés à devenir les meilleurs amis du monde.

© Hitori & Lisbeth.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   05.09.12 20:08

Et re-bienvenue ma jolie ♥


Pour l'avatar, la joueuse qui avait pris IA ne donnant plus signe de vie, je ne pense pas qu'il y ait de problème à ce que tu le gardes.

J'ai bien aimé le caractère. Elle paraît parfaite au premier coup d'œil, mais elle a un côté agressif et presque narcissique qui l'empêche de tourner à la Mary Sue x)

Quant à l'histoire... J'ai franchement bien aimé. Dommage que la fin ait été si rapide ><


Donc je ne vois pas de problème particulier dans ta fiche. Je te donne ta sélection au plus tôt :)
Revenir en haut Aller en bas



Feuille de personnage
Pokédollards: 3090P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Re: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   06.09.12 23:35

Merci Nurs c'est gentil ♥
Pour la joueuse avec IA, j'en avais déjà parler avec Chris qui m'avait dit que c'était correcte également. Ça fait plaisir de voir que ça fait " L'unanimité " xD
J'attends avec impatience la sélection :P

Chris : Ce n'est pas moi qui l'ai dit, c'est la personne qui avait réservé l'avatar, nuance. Tant que cette personne n'a pas donné son accord et que son compte n'a pas été supprimé par le recensement, un modérateur ou même un administrateur n'a aucun droit de lui retirer son avatar.

Edit :
Oui, je sais... Bah, j'ai pas dis que tu lui avais retiré ou quoi que ce soit. J'ai juste dis que tu m'avais donner ton accord, à moi, pour que je puisse prendre l'avatar. Ensuite, je ne doute pas une seconde que cette personne t'avais donner son accord ou quoi que ce soit... Bah, j'étais sur la CB à cte moment-là donc bon. Je me suis peut être mal exprimée un peu. Pardon ♥

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   15.09.12 0:00

Voilà ENFIN ta sélection ! Encore désolée pour ce retard... J'espère que tu trouveras ton bonheur ! :3



Les prédéfinis


Hypotrempe

Granivol

Tylton


Pachirisu


Chlorobule


Stari


Les starters


Barpau

Pijako

Lippouti



Barpau et Alessandra, c'est un peu l'histoire du vilain petit canard. A eux de tout faire pour devenir de belles créatures épanouies. Pijako, lui, est un sacré bavard. Quant à Lippouti, c'est le début de la féminité par excellence.
Revenir en haut Aller en bas



Feuille de personnage
Pokédollards: 3090P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 17
Date d'inscription : 02/09/2012

MessageSujet: Re: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   15.09.12 16:58

Piiijako ... J'aime pas ta sélection, elle m'a véritablement mise dans un gros dilemme..! Pijako c'est tellement un pokémon pour Alessandra, mais Barpau aussi.. Surtout que mon barpau il est rare et que je le voulais vraiment ...!! bon alors, voilà, j'ai fais mon choix j'espère avoir la chance de capturer un Pijako un de ces jours ! Il m'en faut un !!
Voili, voilou ma Nurs <3

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   15.09.12 17:06

Ah, l'attente a valu le coup alors (a) De rien ma grande ! Du coup, même si ça n'est pas tout de suite qu'il l'apprend, je te mets l'attaque Charge, sinon tu risques d'avoir des problèmes pour combattre xD

Et puis, tu es validée ! ♥ Tu connais le chemin, donc go faire le Pokedex & co :3 Bon RP !



Symphonie



Barpau ♂ ; Niveau 5

Capacité Spéciale : Glissade.
Sa vitesse augmente sous la pluie.


Attaques
Trempette
Charge

Objets de départ
3000P$
3 Pokéballs
2 Potions
Pokédex
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alessandra | La Beauté C'est Plus Qu'un Mot, C'est Une Façon De Vivre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-