AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 18:28


Kazuo Sagimura

Une étoile brille sur scène


Nom : Katsuko Sagimura
Surnom : Kazi
Sexe : Féminin
Âge : 18 ans
Orientation sexuelle : Hétérosexuel
Profession : Dresseuse/Chanteuse
Région : Hoenn
Genre de Pokémon : Un Pokémon actif et déterminé sera important pour cette dresseuse d'Hoenn. N'ayant pas l'habitude de s'occuper d'autre chose que d'elle-même, la tâche sera difficile. Il faut donc un Pokémon qui n'a pas peur et qui est prêt à gagner. Elle ne sera pas tendre sentimentalement et voudra la victoire.


♫ Caractère ♪


Témoignage de sa suivante

Kazuo est du genre excessive quand elle doit réagir ou faire un choix si tu vois ce que je veux dire. Et quand elle te laisse choisir à sa place, ne te trompe pas, car tu auras de ses nouvelles rapidement. Elle est pour ainsi dire la fille à papa. Légèrement incapable de faire tout ce que quelqu'un de normal ferait en temps normal comme le ménage, la cuisine au minimum ou même prendre un rendez-vous. Fais absolument tout ce qu'elle te demande, car tu vas perdre ton emploi et je n'ai pas travaillé pour rien pour que tu le sois. Je tiens à t'avertir, ne te laisse pas berner par son apparence douce et souriante parfois, tu es sûr qu'elle va te demander un service. Et quelle superficielle! Elle a toujours besoin d'une petite retouche de maquillage, replacer ses vêtements et garder sa côte populaire auprès de ses admirateurs. Alors traîne avec toi sa trousse au cas où elle en aurait besoin, presque tout le temps au final. Garde son portable toujours aussi, elle a tendance à l'oublier partout. Elle va te traiter comme un esclave aussi. Elle a toujours tout eu dans la bouche et elle n'a qu'à l'ouvrir pour recevoir de l'argent. J'aimerais bien la voir à notre place un jour...

Témoignage d'une admiratrice

Cette fille est tellement trop mon modèle! J'aimerais tellement avoir autant d'amis et m'en faire aussi facilement, si seulement j'vais son visage et son talent pour chanter. Elle n'a qu'à lancer un regard pour que les garçons se jettent à ses pieds pour lui donner tout ce qu'elle désire. Elle n'est pas juste belle et charismatique. Elle a la détermination d'accomplir tout ce qu'elle veut. Je crois que c'est ainsi qu'il faut agir si je veux être un jour aussi populaire que Kazuo. J'ai tous ses disques, même si on dit qu'elle est en train de descendre dans le palmarès. Je n'y crois pas! Elle est tellement géniale. Si un jour je la vois, je veux lui montrer les photos de ma chambre. J'ai même une poupée à son effigie regardez! Je possède aussi ses costumes de concert, une brosse à cheveux comme elle, son maquillage et tous les accessoires! Je l'aime, je l'aime, je l'aime...

Témoignage de son père

Je ne connais pas vraiment ma fille. Elle a tellement changé depuis qu'elle est montée sur les planches de la scène. J'ai même oublié la dernière fois que nous avons mangé ensemble à une même table seul à seul sans sa troupe d'amis ou ses suivantes qui lui passe les pinceaux au visage. Je ne la comprends pas. Elle était si petite et fragile à la naissance et j'ai manqué sa croissance. Je n’aurais jamais cru qu'un simple concours pouvait la propulser comme ça. Le monde semble s'agenouiller à chacun de ses passages dans les villes. J'aurais dû sentir de la fierté de la voir aussi connue. Ces un profond chagrin qui me prend quand je la vois à la télévision avec son sourire et ses yeux pétillants. Ce n'est pas les mêmes, ce ne sont pas les vrais. Malgré tout, elle vient quand même me voir de temps en temps au travail pour avoir un peu plus et toujours encore plus dans les mains. Elle dépense tellement tout en vêtements et en bijoux qu'il n'y a plus de place dans sa propre loge. J'ignore ce que j'ai fait de mal, mais ça va devoir changer. Je n'aime pas son petit caractère hargneux et prétentieux. Je la préférais quand elle montrait sa détermination, son courage et sa bonté d'être. Elle est forte aux échecs aussi. Elle l'était dans le temps. Maintenant elle calcule son nombre d'amis, son nombre de copains et le nombre d’admirateurs qui se rajoutent à sa collection. Je vais devoir en parler avec son agent...

Témoignage de Kazuo

Je suis belle, intelligente et la meilleure. Vous écrivez là? Parfait. J'ignore que dire de moi! J'ai quelque habitude oui, je n'oublie jamais de me présenter au meilleur de ma forme pour le public. Ils comptent tellement sur tous mes faits et gestes, je ne peux les décevoir. J'adore foncer et prendre ma place même si certaines personnes n'apprécient pas toujours. Il ne faut pas laisser la chance passer, mais la saisir par le cou quand on le peut. Sinon elle est sûrement perdue pour toujours. Je suis descendu de deux paliers cette semaine et j'ai plus de misère à vendre mes billets sans réduire les prix. Je vais devoir parler à mon agent. Il est tellement trouillard cet homme-là quand il ne veut pas me blesser. Il me fait pitié parfois, comme mon père qui essaie de faire la loi, mais fini toujours par plier à mes caprices. Ne vous laissez pas bernés par son apparence de grand patron, ce n'est qu'un homme après tout. Bon je n'ai plus de temps à vous accorder. Bonne chance dans votre article...


♪ Physique ♫


Elle est élancée dans sa silhouette, presque trop mince malgré les cours de danse qu'elle suit obligatoirement depuis quelques années. C'est important afin d'avoir la meilleure image projetée à l'écran ou sur scène même si parfois elle semble trop petite pour les bancs plus éloignés. Malgré tout ce qu'on a pu raconter, c'est ses cheveux réels sans ajouts de couleurs. Elle préfère les garder longs même si sa coiffeuse avait voulu une coupe totalement différente et plus actuelle. Elle a de grands yeux bleus qui vous font souffrir en bien ou en mal. Ses mains sont délicates, mais assez fortes pour maintenir le lourd micro. Elle n'ose pas trop recouvrir ses lèvres de couleurs foncées. Elles sont petites avec une forme singulière.

La plupart du temps, elle porte ses écouteurs sur la tête. Elle les branches à son téléphone, son lecteur de musique ou parfois à son moniteur pour entendre les commentaires de ses employés; metteur en scène, agent ou maquilleuse. Tous les détails sont importants autour de son physique et ne néglige rien. Son nouvel habit se compose d'une jupe bicolore et d'un manteau étrange noir et jaune qui dévoile ses épaules. Un disque vierge pend à sa ceinture de fils. De longues bottes finissent son ensemble peu commun d'artistes de la chanson. On lui a souvent proposé des ensembles tout aussi spéciaux que celui-ci, mais c'est toujours elle qui a le dernier mot.

Il arrive souvent qu'elle balance volontairement et subtilement la tête afin de faire voler ses cheveux dans son sillage. Elle adore avoir l'attention sur elle. L'habitude d'être toujours entouré de fait plus rosir ses joues ni baissé les yeux. Son allure superficielle reste la plus frappante. C'est extrêmement rare que quelqu'un réussit à prendre une photo d'elle avant que tout soit parfait. Il est dur de la prendre en défaut surtout qu'elle évite de sortir où on pense qu'elle ira. Plutôt désinvolte dans ses gestes, elle garde une maîtrise de soi impressionnante.

Elle marche la tête haute et souris aux caméras. Sourire est un grand mot, car elle ne dévoile presque jamais ses dents qui, malgré les rumeurs, sont droites et blanches. Ce n'est tout simplement pas dans ses habitudes. Sa maintenance fait d'elle la diva qu'elle est aujourd'hui. Sans sa prestance et son gestuel, elle n'aurait sans doute jamais gagné ce concours. Elle garde encore l'annonce dans son sac, soigneusement pliée entre les séparations de son portefeuille. C'était la fin de sa jeunesse et son avenir en tant que célébrité.


♫ Histoire ♪


«Tu ne peux pas m'obliger à faire ça!»

«Je ne t'oblige pas, mais je te conseille vivement de le faire.»

Voilà une autre idée totalement absurde de mon agent. Il me demande d'écrire mes mémoires afin de créer une biographie personnelle pour ne pas que mes admirateurs ne m'oublient. J'ignore d'où il sort ses inepties tout le temps, mais si cette activité particulière peut faire passer le temps. De toute façon, je suis privée de paroles pendant trois longs jours pour reposer ma voix avant la prochaine représentation. Il m'a même fait l'immense honneur de m'acheter des cahiers afin d'avoir assez d'espace. Ça commence mal, la première page est déjà gribouillée de dessins. Je vais faire quelques efforts, petits il va de soi, ne serait-ce que pour les faire taire.

Curieux destin

Petite, elle avait déjà un visage éblouissant et une manière de s'approcher des gens facilement sans les effrayer. Elle incarnait l'innocence et la bonté même. On ne lui reprochait pas beaucoup de choses. Sur toutes les photos, on la voit souriante et régulièrement dans les bras de sa mère. Un lien unique les unissait. Il était rare de les voir séparer même pour aller au travail. Personne ne peut remplacer une mère...

C'est depuis ce moment tragique que la jeune fille changea dans son ensemble. Le sourire où on voyait ses dents disparues, l'étincelle qui habitait son regard parti avec les bagages de sa mère. Elle refusait de manger souvent sous prétexte qu'elle voulait voir sa mère, mais l'annonce du divorce mit fin à ses espoirs de la voir un jour. Sa mère était partie en la laissant derrière, renonçant à tous les droits sur elle ainsi qu'à ses souvenirs. Ceux de la jeune enfant ne pouvaient pas disparaître en une signature ainsi. Elle avait besoin des bras réconfortants, de conseils et surtout de l'amour. Son père était très travaillant, plus souvent à son bureau qu'à la maison et n'avait donc pour sa famille aucun réel sentiment sinon qu'elle existait. Il lui paya une nourrice et nombreuse servante pour entretenir la maison. Elle restait la plupart du temps les bras croisés, la tête baissée, dans sa chambre en attendant que le temps passe. Seul le bruit de la voiture de son père et la porte qui s'ouvrait semblait animer son petit corps. Mais on la repoussait à chaque demande d'attention, la faisant passer pour une enfant turbulente. Il n'en était rien, elle s'ennuyait seulement de la caresse et le parfum de sa mère, une présence parentale à ses côtés.

Croyant détenir la solution parfaite pour sa jeune fille, il l'inscrivit, sous les conseils de sa secrétaire, à un cours de chant et un autre de danse. Ainsi, l'énergie qu'elle avait le soir pourrait passer dans une discipline qui demandait beaucoup de concentration et une autre qui exigeait un effort physique. Katsuko s'exerçait au meilleur d'elle-même pour obtenir une fois de plus l'attention de son père. L'entreprise échoua, mais elle n'abandonna pas ses cours pour autant. Elle avait au moins quelque chose pour attirer un jour son père à jeter un regard de fierté vers elle. C'était un rêve, mais elle s'y accrochait désespérément en attendant d'avoir quelque chose de mieux. La jeune fille était très déterminée dans ses gestes et prenait au sérieux toutes les leçons. Elle s'épanouit rapidement au son de la musique qui jouait en dépassant toutes les autres. Cet esprit de compétition était normal pour une enfant seule comme ça.

Une affiche

L'adolescence aurait pu être plus douce, mais elle ne ménageait pas ses efforts pour être la meilleure partout. Malgré tout, les seuls instants qu'elle avait avec son père étaient devant la table d'échec dans le bureau. Le téléphone les dérangeait souvent en plein milieu d'une réflexion. Elle finit par abandonner les demandes de son père pour se joindre à une partie. Un froid s'installa entre eux. Un soir, il y avait une affiche sur sa porte. Elle regarda attentivement les détails et décida de s'inscrire au concours; la prochaine vedette allait sortir de cette émission et elle avait l'âge d'y participer. Elle rangea précieusement l'affiche contenant les informations dans son tiroir et commença la confection de son habit de scène. Ainsi vêtue, elle pourra avoir sa touche spéciale et être au-devant des autres filles qui se présenteront.

Elle répéta avec son professeur quatre chansons même s’ils en demandaient qu'une pour la représentation. Le tout se ferrait sous le feu des caméras de la télévision et diffusé sur les chaînes par la suite. Elle fit donc ses répétitions devant des caméras faussement allumées pour chanter et bouger. Ses pas étaient déjà habiles sans parler du monde qui commençait à tourner autour de son talent. Elle offrit deux spectacles au personnel de la maison, seul son père ne s'y était pas présenté. Le jour du concours, un poing restait constamment dans son ventre et pourtant, elle était entourée de jeunes filles qui semblaient encore plus blêmes qu'elle. Le menton levé, elle oubliait les craintes déjà pensées et réfléchissait à son avenir qui allait se décider maintenant. Elle apportait la confiance et la préparation dans sa tête. Il ne restait qu'à monter sur la scène et sourire aux juges.

C'est ce qu'elle fit. La danse constitua un avantage à ses adversaires qui restait comme une planche au milieu de la scène. La foule applaudissait son talent et elle vivait au son de leur voix comme eux de la sienne. Elle passa facilement à la deuxième étape, la troisième et arriva en final contre une fille plus grande et plus vieille. Katsuko décida de changer son nom pour se donner un avantage et montrer son ambition à devenir la meilleure. Elle choisit Kazuo, nom qui résonna au moment d'ouvrir l'enveloppe pour dévoiler la finaliste. Elle tenait les mains de l'autre participante pour avoir l'air gentille et incertaine. Elle se savait gagnante juste pas les cris de l'auditoire qui fusaient de partout. Son cœur s'emballa davantage quand son nom fut réellement prononcé. Elle venait de gagner.

Confirmation

Les premiers concerts furent difficiles pour la jeune fille qui venait d'atteindre la gloire par un simple concours. On voulait la prendre en photo partout et fut vite entourée de toutes sortes de monde qui était à son service. Elle oublia rapidement sa vie d'avant en voyant toute l'attention qu'elle suscitait en baissant tout simplement ses verres fumés. Elle commençait à estimer cette vie d'insouciance loin du jugement de son père. Elle se doutait cependant qu'il intervenait auprès de sa troupe pour la contrôler. Elle était assez intelligente pour le deviner et surtout en déjouer les règles. Comme tout le monde, elle avait vu les reportages sur les catastrophes à venir. Comme une bonne partie, elle ne s'en soucia pas jusqu'au jour où le ciel devint noir. Elle ne l'avait pas vu venir. Ce fut le cri des journalistes dans le fond de la salle qui attira son attention, mettant fin à cette entrevue sur la vie d'une jeune vedette. Un homme lui prit le bras pour la faire sortir. Elle fut rassurée de voir son garde du corps à ses côtés. Tout le monde semblait s'affoler dans la salle, mais elle ne les voyait plus.

On l'enferma dans la loge en arrière où étaient posés bons nombres de ses vêtements et accessoires pour les rendez-vous du jour. Elle prit place sur la chaise en se regardant dans le miroir. Kazuo plaça ses écouteurs sur la tête et mit une musique quelconque pour étouffer les cris du couloir. Elle détestait se faire déranger pour une pareille futilité. Ses sourcils descendirent sur ses yeux quand elle voyait son reflet s'embrouiller dans la glace. Elle approcha sa main pour constater que c'était lui qui vibrait. Elle se leva pour trouver la source quand le sol vint qu'à trembler sous ses pieds. La jeune chanteuse se jeta vers l'avant pour s'accrocher à son bureau. La musique jouait toujours dans ses oreilles et ne pouvait entendre son nom. Elle n'arrivait pas à l'arrêter. Ses jambes finirent par se fléchir pour garder son équilibre. Un tremblement de terre ne durait pas aussi longtemps que ça habituellement. Elle se glissa jusqu'à la porte en essayant de tourner la poignée. La première tentative d'ouvrir la porte échoua.

Elle appuya ses pieds contre le cadre de la porte et son dos contre le mur qui créait le couloir. Elle réussit à retirer ses écouteurs de sa tête. Les cris s'étaient changés en hurlement. Le sol tremblait encore en puissance. Elle prit la poignée à deux mains fit une deuxième tentative pour l'ouvrir. Quelqu'un l'avait verrouillée. Elle pesta ce qui arrivait en frappant le mur de son pied. Elle cogna le plus fort qu'elle put contre la porte en criant qu'elle était là. Sa voix n'était qu'un autre cri parmi tous ceux qui jaillissaient en dehors de cette pièce. Sous la panique, elle finit par s'évanouir.

Victime

Elle ouvrit tranquillement les yeux. Elle se laissait tranquillement balancer, soutenue par les bras de quelqu'un. Tout était flou dans son esprit, un mélange d'idées et de souvenirs qui faisaient tous surface en même temps. Les flashs des appareils photographiques n'arrêtaient pas et la jeune femme dut se résigner à refermer ses yeux et écouter ce qu'ils disaient avec tant d'enthousiasme.

«Laissez la passer.»

«Ils l'ont enfin retrouvée!»

«Elle n'est pas morte!»

Il y avait deux choix, soit elle était vraiment restée dans cette chambre un temps qu'elle n'est pas capable de déterminer, ou on l'avait plongée dans un sommeil et ressortit quelque jours plus tard. Elle sentait la poussière sur ses bras, le gras de ses cheveux contre son visage, la saleté sous ses ongles. Elle ne se remémorait pas ce qui s'était passé. Il n'y avait pas eu d'éboulement ni de feu ou peu importe. Qu'un tremblement de terre. Elle ne dit mot en attendant, jouant les victimes. Ses lèvres étaient aussi sèches et ses yeux encore lourds.

La suite resta aussi vague, mais elle gardait en tête qu'il y avait quelque chose de louche avec cette histoire. Elle allait avoir le dernier mot pour être sûr de ce qui était arrivé. Ils allaient devoir la mettre dans la confidence s’ils ne voulaient pas qu'elle raconte n'importe quoi aux journalistes au prochain communiqué.

Elle passa le reste de la soirée à prendre un bain et réfléchir. Elle continua les gestes habituels en cherchant le but de tout ce raffut. Elle n'allait sûrement pas fermer l'œil de la nuit à chercher toutes les possibilités. Certes, son âge pouvait influencer le choix de certaines personnes autour d'elle, mais la jeune femme détestait qu'on organise quelque chose sans que son être en soit informée en premier. Ils allaient devoir comprendre que même à seize ans, elle savait prendre une décision sur la direction de sa carrière. Car plus elle y pensait, plus la possibilité de cette disparition secrète, les retrouvailles et les entrevues par la suite étaient le plus plausible. Il serait facile après de vendre des disques suite à la peur de la mort et de voir la jeune femme si elle était encore debout sur les planches. Les rumeurs allaient s'entrecroiser et créer un véritable phénomène. Elle était loin d'être dupe.

Elle n'eut pas de grande difficulté à leur faire avouer le stratège en lui promettant de garder le silence sur l'affaire. Elle le fit, mais à la condition qu'elle ait un choix sur tout ce qui allait la concerner dans le futur. Kazuo remit ses écouteurs sur la tête et se réfugia dans sa chambre dans l'attente des dix prochains spectacles. La vente des billets était déjà close.

La chute

Les spectacles pour les sinistrés, porte-parole pour les victimes de la catastrophe, elle exécuta le rôle pendant deux longues années. Cependant, son nom commençait à disparaître en laissant la place à quelqu'un de plus présent, de moins habitué et surtout de nouveau. Elle s'e foutait. Elle dansait encore sur scène quand l'envie le lui prenait. Malgré tout, son style commençait à passer et sa voix n'interprétait plus ce qui était au sommet des choix du public. Elle avait encore des admirateurs d'un peu partout, mais c'était avec difficulté qu'elle remplissait une salle.

Une fois, la chanteuse avait même totalement annulé un concert en prétextant un affreux mal de tête et des nausées. Elle avait fini sa soirée dans un café pour l'anniversaire d'une fausse amie qui la suivait partout. Son rire résonnait. C'était une vraie poupée superficielle qui commençait à se fâcher dès que ça n'allait pas comme elle le désirait. Ses ordres devenaient contraires, ses amies commencèrent à la délaisser et bientôt, elle disparut presque des noms des artistes.

Quelques personnes s'inquiétaient encore de son succès, de sa carrière et de son apparence. Elle leur riait au visage quand c'était possible jusqu'au jour où son agent lui serra le bras en lui dictant d'arrêter et de le suivre. Elle prit peur. Il n'avait jamais agi ainsi même dans ses moments de colère où il gardait un bon contrôle de soi. Cette fois, il était trop sérieux pour qu'elle fuie par une porte et prendre le taxi suivant en roulant le plus rapidement possible. La jeune femme resta en retrait et ouvrit son cellulaire en regardant le palmarès des vedettes de ce monde. Elle grimaça en voyant son nom dans les derniers du Top 20. Elle jeta un regard à son agent toujours assis au fond de son siège. Il regardait dehors. Kazuo avait toujours été perspicace pour deviner ce qu'il pensait. Avec les résultats lamentables de ce qu'elle venait de voir, lui ouvrit la voie.

«On va voir mon père, c'est ça?»

Il ne répondit pas, ce qui confirma ses doutes. Son père ne lui parlait pas sauf quand elle avait des ennuis, manque d'argent ou simplement pour avoir la paix. Il n'était jamais chez lui de toute façon. Elle regarda la rue défiler en voyant les gens défiler tranquillement. Dans un autre temps, ils se seraient bousculés pour avoir une photo même floue de son visage. Elle savait ce qui allait arriver et se mit à penser à toutes les possibilités afin de s'en sortir. Il y en avait qu'une qu'elle n'aurait jamais vu venir...

Une surprise

Beaucoup de journalistes se trouvaient au premier niveau de la tour où le bureau de son père se trouvait. Ils se tournèrent tous à l'approche de la voiture où la jeune fille s'y cachait. Elle lissa rapidement ses cheveux en voyant tout se monde et mit des lunettes sur ses yeux pour caché le manque de maquillage. Elle croyait affronter son père et non pas une multitude effrayante de journalistes. Elle laissa son chauffeur ouvrir et glissa un pied dehors en laissant l'attente continuer. Les flashs des appareils commençaient à apparaître de tous les côtés en lui laissant très peu de répits. Une femme, qu'elle connaissait de visage pour l'avoir souvent eu devant la sienne, approcha de la voiture et commença ses questions habituelle. Habituellement, elle aurait seulement tourné la tête et son agent aurait prit la parole, mais quelque chose venait d'attirer son attention.

«Kazuo! Est-ce vrai que vous partez à la recherche de Pokémon?»

Qu'est-ce qu'elle pouvait répondre à ça. Le piège était posé et elle venait de tomber à l'intérieur sans le savoir. Son attitude allait rapidement changer une fois à l'intérieur des murs, loin des journalistes. Le microphone approcha de sa bouche et son agent avait l'air de connaître le fond de cette histoire.

«Je vous donnerai des détails tout à l'heure. Merci.» dit Kazuo.

Elle se fraya un chemin jusqu'à la porte en fusillant du regard ceux qui la suivait de près. Son père voulait l'envoyer comme un enfant se promener sur les routes à la recherche de créatures dégoutantes et sans intérêt. Elle sera ses poings en cherchant des arguments convainquant contre son père pour refuser cette proposition. La jeune femme prit place dans l'ascenseur en croisant les bras sur sa poitrine. On pouvait encore apercevoir les flashs des gens à l'entrée.


♪ Stater ♫

Surnom : Rinney
Race : Girafarig
Sexe : Mâle
Le dresseur l'apprécie-t-il : Pour le moment non, elle le voit plutôt comme un obstacle à ce qu'elle veut faire. Sans le maltraiter ou l'ignorer, il va éveiller un nouveau sentiment dans la jeune star. Comme envers ses gens, elle risque de lui ordonner des choses, ce qui va compliquer la relation.
Particularités (s'il en a) : Plus têtu que sa maîtresse, ses deux cerveaux vont faire front commun pour confronter la dresseuse.

♫ Moi ♪

Prénom / Surnom : Vanessa/Maih
Sexe : Féminin
Âge : 23 ans
Personnage sur l'avatar : Lily de Vocaloid
Comment as-tu découvert le forum ? J'y suis déjà!
Autre Compte : Maih Keytabo
Un commentaire? Nouveau personnage...allons gagner des badges!
Revenir en haut Aller en bas
champion



Feuille de personnage
Pokédollards: 4200 $P
Points: 458 Poképoints
Equipe:
Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 19:27

Tama....gotchi.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dresseur



Feuille de personnage
Pokédollards: 1330P$
Points: 403
Equipe:
Nombre de messages : 274
Date d'inscription : 22/07/2011

MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 20:13

Raph, pour une fois, tu m'as devancé sur un jeu de mots pourri! Bravo XD
Et sinon, bienvenue~

__________________________

Il ne faut pas se fier à ce que l'on voit, les apparences peuvent cacher tant de choses...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 20:33

Vous êtes nul les mecs...
Revenir en haut Aller en bas
champion



Feuille de personnage
Pokédollards: 4200 $P
Points: 458 Poképoints
Equipe:
Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 20:55

Tu nous joues le fils à Hélène Ségara donc tu peux parler.

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Feuille de personnage
Pokédollards: 1450P$
Points: 1367
Equipe:
Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 21:00

Je savais que celle-là allait aussi sortir...

Fuck off XD

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-gotham.fra.co/
champion



Feuille de personnage
Pokédollards: 4200 $P
Points: 458 Poképoints
Equipe:
Nombre de messages : 513
Date d'inscription : 13/03/2011

MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 21:10

On sait toujours pas où tu t'es garé :|
(Jamais deux sans trois).

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Feuille de personnage
Pokédollards: 1450P$
Points: 1367
Equipe:
Nombre de messages : 82
Date d'inscription : 10/07/2012

MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   19.09.12 21:12

/me frappe Raph

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://univers-gotham.fra.co/
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   02.10.12 3:05

Voilà! J'ai fini ma fiche. J'ai changé de personnage après m'avoir rendu compte que j'étais incapable de compléter l'histoire comme je le voulais.

Je vais attendre ma sélection. Merci d'avance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   07.10.12 12:34

Re-bienvenue ma grande ~


Dans l'ensemble, l'histoire m'a bien plu. J'y ai noté quelques fautes, mais rien de dramatique. Seule la fin de la biographie me semble un peu bizarre, je n'ai pas compris pourquoi elle se lance dans le dressage après avoir été chanteuse x_x' Je chipote peut-être, mais j'aimerai que tu l'expliques plus clairement.

Autrement, voilà ta sélection ! J'espère qu'elle te plaira :)


Les prédéfinis


Arcko

Poussifeu

Gobou


Les starters


Malosse

Rhinocorne

Korillon


Tenefix


Laporeille


Girafarig



Malosse est hargneux, un véritable garde du corps pour Kazuo. Rhinocorne est un bulldozer qui obéit sans réfléchir, il ferait un combattant simple et efficace pour la chanteuse. Quant à Korillon, il produit des sons assez mélodieux, de quoi plaire à la jeune fille. Par contre, il a besoin de beaucoup d'attention, ce qui pourrait la pousser à s'occuper d'autre chose que de sa personne. Kazuo aime ce qui brille, alors elle aimera forcément Tenefix, même s'il n'est pas très loquace. Laporeille est aussi offensif que mignon, de quoi ajouter une touche de beauté à la jeune fille. Enfin, Girafarig pourrait donner du fil à retordre à la demoiselle, avec ses deux cerveaux. Ils pourraient former un sacré duo s'ils arrivent à bien s'entendre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   07.10.12 15:55

Merci pour la sélection. Je viens aussi d'ajouter une partie que j'aurais davantage développé dans le premier texte! J'espère qu'il te donnera plus d'indice sur son départ vers l'aventure! Elle se trouve dans la dernière partie intitulée Une Surprise.

Spoiler:
 

Merci pour la sélection, elle m'a vraiment plu au point où j'ai du faire des tableaux pour choisir. Je vais prendre Girafarig avec le défi!

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   07.10.12 17:21

Contente de savoir que la selection t'a plu a ce point xP Ce que tu as rajoute a ta fiche me va tout a fait! Je te valide des que tu as rempli la partie du starter ;)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   07.10.12 17:48

C'est fait!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   07.10.12 19:01

A ce que je peux en lire, le duo risque d'être très intéressant. Et je peux dire que t'as eu le jackpot niveau attaques avec ce starter ! :D

Tu es donc validée ♥ Je te laisse faire le Pokematos et tout le tralala, amuse-toi bien !


Rinney



Girafarig ♀ ; Niveau 5

Capacité Spéciale : Attention.
Le Pokemon ne peut être apeuré.


Attaques
Permuforce
Permugarde
Étonnement
Charge
Rugissement
Choc mental
Flair

Objets de départ
3000P$
3 Pokéballs
2 Potions
Pokédex
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kazuo Sagimura, une étoile brille sur scène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-