AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Mémoires d'un bulbizarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Mémoires d'un bulbizarre   18.10.12 21:45

Aujourd'hui, le chef s'affaire. Il a parlé dans la machine qui crachote ce matin, et Carapuce Salamèche et moi avons été rentrés dans la grosse pièce surchauffée.

Je n'aime pas ça, l'agitation. Il fait trop chaud ici et je sens mon bulbe se desséché. Je suis grognon. Je le fait savoir à Carapuce en lui mordant la queue. Il m’énerve aussi celui là. M'énerve.

Le chef a mis sa blouse blanche. Celle qui sent la lessive. Je pense qu'un jeune bipède va sans doute venir nous rendre visite. Le chef fait alors souvent un petit effort vestimentaire. Je le sait parce que je suis un Bulbizarre, et les bulbizarres savent tout.
Je suis pris d'un doute. Est ce que la visite d'un bipède signifie quelque chose pour nous ? La dernière fois un autre carapuce est parti avec le bipède. Et l'autre l'a remplacé. Mais ce n'est pas sytèmatique. Mais de mémoire de bulbizarre, jamais aucun bulbizarre n'a jamais été emmené.
C'est très bien comme ça.

Des petites notes retentissent. C'est la nouvelle sonnerie d'entrée. Une nette amélioration par rapport au Caninos qui aboyait tout le temps à tue tête si vous voulez mon avis. En plus il me courait parfois après en soufflant des flammèches. Bien sûr ça ne me faisait pas peur, mais je courait un peu, pour lui faire plaisir. Il faut savoir faire plaisir parfois,tous les bulbizarres savent ça. Et puis le caninos est parti. Avec un jeune bipède justement...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Mémoires d'un bulbizarre   18.10.12 22:55

Ahah ! Le chef nous rentre dans la pièce du fond. L'agitation est a son comble. Les notes retentissent à nouveau. Le chef gromelle ! Qui que ce soit il tient vraiment à entrer !
Le Chef a mis de l'odeur qui sent pas bon. Berk berk.

Dans ce cagibi, il fait chaud... ça s'agite encore à coté. Malgré tout je finis par être agité moi aussi. Et toi Carapuce, surveille ton derrière... Oui oui ! tu sais que ça peut tomber n'importe quand !

A coté il y a moins de bruit. Le chef parle un peu tout seul. J'entends la machine à eau, et je me rend compte que j'ai soif. Je regarde les deux autres. Quels crétins, ils attendent devant la porte. Ils remuent la queue. Grr.

Je suis grognon et j'ai soif ! Qu'on me fasse sortir ! Pourquoi dois je rester ici confiné avec ces deux diminués mentaux ?! Je m'approche subrepticement. Couic pour Salamèche, couic pour Carapuce ! Ahah ! Ils sautillent en tenant leur appendice. Un peu calmé, je m'assoit dans le fond et les regarde l'air goguenard.

Du bruit ! Le chef ouvre la porte. Carapuce, qui tient sa queue, sort en premier. Salamèche veut en découdre ! Il ouvre la bouche vers moi, mais je sais bien qu'il ne sait pas faire comme le Caninos. AHAH je ris !
Le chef le fait sortir aussi. Et il me parle. Je ne comprends pas quand il parle, on dirait qu'il ne sait pas parler pokémon. C'est pas très compliqué pourtant. Il ne doit pas être très très malin.
Il veut que je sorte ! Non ! Non... attention, je mord !
Couic la patte du chef ! Ahah ah je ris ! Je sors dans le salon avant qu'il me fiche une rouste et je manque d'atterir sur les deux abrutis. Ils regardent tous les deux vers la même direction. Je me retourne, c'est un bipède.
Je pense que c'est une femelle.
Je la détaille, elle est grande, comme tous les bipèdes. Elle me regarde aussi. Il y a quelque chose de bizarre. Je n'ai pas envie de mordre. Pourtant il faut mordre des choses ! Tous les bulbizarres savent ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité




MessageSujet: Re: Mémoires d'un bulbizarre   05.11.12 20:25

Je suis sur la route. Mes derniers souvenirs, un rayon rouge. Je regarde autour de moi. Tiens, il y a la bipède. Elle dit un truc. Je comprends pas, je regarde ailleurs.

Hé ! Là y'a un truc qui bouge !
Ah ah. Un roucool ! Les roucools ... Ils m'énervent. Ils font tout le temps du bruit pour rien. Dès le matin sur la clôture, ils nous regardaient salamèche, carapuce et moi. Je suis sûre que les roucool sont les pokémon les plus bêtes du monde. Encore plus bêtes que les carapuces par exemple. Ou pas loin en tout cas. Les bulbizarres sont les plus intelligents, c'est parce qu'on a une grosse tête.

Cet abruti gratte le sol. Gratte tant que tu veux ça ne m'atteint pas.

Crétin !

Quoi c'est à moi que tu parle ?

Il gratte encore le sol. C'est là que la bipède me crie un truc que je ne comprend pas. Vampi... Quoi ?

Je la regarde, et là ce truc me vole dessus !
Lâche moi !

Tu fais moins le malin mon gros !

Cet oiseau de malheur me harcèle en me donnant des coups ! Si j'pouvais le mordre... Couic ! mais il est trop haut pour moi ! Comment ai-je pu me laisser avoir ! Moi un bulbizarre par un roucool !

La bipède me crie un truc. Je la regarde, elle me montre une branche d'arbre. Ah oui ! Si je pouvais écraser ce moucheron ici ! Il me picore la tête ! Allé encore un tour d'arbre et crac !

Ah ah, je rigole mais pas trop. Je courre vers la bipède, elle est si grande qu'elle fera sans doute peur au roucool. Et puis c'est le rôle des bipèdes de protéger les pokémons non ?!

Elle me fait signe de retourner vers l'arbre... Mais elle est folle ? Je fais volte face, le roucool est à terre, sonné. Je comprend que la bipède me propose de l'achever à sa place. Je fonce sur le roucool en grognant. Les bulbizarres savent très bien grogner mais on le fait pas très souvent, parce qu'on est des pokémons bien élevés.

Le roucool s'envole et... je manque de m'écraser sur le tronc d'arbre de justesse. Je fais volte face immédiatement, pour voir ce stupide pokémon me narguer plus loin. Je ne réfléchis plus et m'élance, je vais le mordre !!!

Mais quand j'arrive, je n'y vois plus rien, il y a du sable qui vole tout autour de moi. Je cherche, mais il n'est nulle part. Je me retourne, la poussière retombe, et je tousse.
Et on me rentre dedans ! C'est roucool ! J'ai mal au bulbe !
Je roule dans la poussière et me relève.
Je regarde la bipède elle me montre roucool en criant. Mais j'en ai marre ! Elle a qu'à y aller elle ! Tant bien que mal, je repart à la charge, mais sans grogner parce que j'ai du sable dans le nez.
Alors que j'arrive sur le rouccol, je le vois déplier ses ailes, c'est bien trop tôt il va encore m'échapper...Il tourne la tête, je tourne la tête, et je vois ma dresseuse qui s'agite. Emporté par mon élan je percute le roucool de plein fouet. Alors que nous roulons dans la poussière, j'en profite pour lui mordre l'arrière train. Couic ! tu l'as pas volé toi !

Je regarde l'oiseau par terre. Pouah ! trop facile ! j'éternue un peu de sable et reviens vers la bipède. Je la regarde. Elle ramasse une plume et la mets sur ses poils de tête. C'est plutôt bizarre. Je la regarde encore. elle a de jolis poils de tête en tout cas. C'est plus joli que sur le chef, qui n'en a presque pas. Elle tend la main vers moi. C'est à manger ? Je m'approche pour renifler, et alors que je m'apprêter à goûter les petits bouts roses qui s'agitent sous mon nez, elle me tapote sur la tête. Elle se relève, et tant pis pour le dîner !

Nous repartons vers d'autres aventures, et je réalise que je n'ai rien mordu depuis tout à l'heure...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mémoires d'un bulbizarre   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mémoires d'un bulbizarre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Pokématos-