AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Première lueur de l'aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité




MessageSujet: Première lueur de l'aube   18.10.12 22:25

07h29 Première rencontre


Je suis impatiente. Depuis que tante Albertina est partie, j'attend dans le froid. Je suis donc impatiente mais transie. Quelle idée d'avoir mis mes baskets... Si j'avais su qu'il faisait aussi pourri à Bourg Palette, j'aurai mis mes bottes fourrées !

Mais rien ne peut entacher ma joie ! J'ai rendez vous à 07h30 avec le professeur Chen ! Je vais rencontrer l'ancien professeur de ma mère ! Le doyen de l'Université de Kanto !
Et cerise sur le gateau, je vais avoir mon propre pokémon ! Mon propre pokémon !!! Incroyable.
Je frissone, de froid, de joie, c'est pareil. C'est plus fort que moi, j'imagine tout et n'importe quoi, moi courant dans les champs survolée par un Cotovol, moi partageant un cake aux fruits avec un Mystherbe...moi assise sur le dos d'un Tropius, défilant avec la championne de l'arène Plante à Parmaville... Bon, je m'emporte un peu.
Oui je ne peux m'empêcher de rêver à un pokémon plante... Ils sont si mignons et brillants !!! Comment peut on aimer le type dragon, de grosses brutasses qui dézinguent tout sans aucune élégance alors qu'il y a de si doux moyens de pourrir la vie d'un adversaire avec un bon combo d'attaques plantes... Comment peut on aimer le type électrique survolté, les sonic boom qui manque tellement de style... les éclairs futiles... Ou le type feu ! quelle horreur, risquer à tout moment un retour de flamme ! Aucun autre type ne trouve grâce à mes yeux.
Il est 7h29. Je jubile. Je souffle sur mes doigts serrés pour les réchauffer et danse d'un pied sur l'autre... et il est 07h30 !
J'appuie sur la sonnette avec enthousiasme.
J'entends qu'on s'agite.

Oui, oui...Un instant je vous prie !

Je souris jusqu'aux oreilles et m'écarte de la porte.Et j'attend. Encore. Un peu.
Encore.

Je retente ma chance sur la sonnette.

Oui Oui je ne suis pas sourd !

La porte s'ouvre enfin, sur un vieux monsieur un peu vouté à la chevelure grisonnante et au sourire malicieux. Le professeur Chen en personne !
Je bégaye, je bafouille, je mets des mots dans tous les sens, sans trouver le bon...

Bien bien, entre au chaud Camille. Tu es bien Camille Desfleurs ?

J'entre dans le labo *_* Les pieds de certains champions ont foulé ce sol avant moi ! Rien n'a changé. J'ai vu des photos dans les journaux. Ce lieu est comme hors du temps.

Camille Desfleurs, Camille Desfleurs, j'ai eu une étudiante qui s'appelait Desfleurs...

J'écoute son babillage d'une oreille distraite. Il y a des diplomes sous verres, et des photos du professeur serrant la pince à des sommités... D'autres scientifiques...Comme Marie Desplanches, la première scientifique à avoir trouvé un fossile viable d' Amonita, elle pose a coté d'une planche ou on voit les premières reconstitutions de ce pokémon.

Irène Desfleurs ? Agnès Desfleurs...

Eduardo Menez est là lui aussi, LE scientifique à qui l'on doit la loi du Nosferalto... Il a tout juste 30 ans sur la photo ! il est attablé avec Chen, bien jeune lui aussi, dans un petit bistrot et il ont l'air de débattre avec passion. Ils n'ont pas l'air d'avoir conscience d'être pris en photo.
Et il y a tant d'autres souvenirs... Mon coeur manque un battement. Alors que mon regard parcourait ce véritable mall of fame, il est soudain retenu par une photo bien particulière. Une boule familière me serre la poitrine douloureusement. J'ai du coton dans les oreilles et j'ai très chaud d'un coup.

Le professeur Chen a arrêté de parler. Il me regarde. Il regarde le mur. Il me regarde, il fronce les sourcils. Il regarde la photo. Je le regarde. Bref, il a compris.

Il dit alors très doucement, comme dans un souffle

Inès Desfleurs... Je suis d'une maladresse impardonnable.

Le professeur sort de mon champ de vision en bredouillant et je me retourne vers la photo...
Si jeune, si radieuse... Je me rapproche, les jambes flageolantes. Elle fixe l'objectif avec un sourire timide, elle tient son diplôme et Chen la tient par l'épaule. Elle. Ma mère.

Je sent qu'on me tire par la manche. Chen tient un verre d'eau d'une main et le dossier d'une chaise de bureau à roulettes de l'autre. Je m'assoie sans un mot et prend le verre. Il s'excuse et me sourit d'un air contrit. Je fait non de la tête, comme dans "ce n'est pas grave, j'en ai vu d'autres et puis avec les évènements tout le monde ou presque a perdu quelqu'un"... Je pense tout cela sans le dire, parce que j'ai la gorge un peu sèche, et je me trouve ridicule de me mettre dans cet état là. mais Chen a compris. Je vois dans ses yeux gris une tristesse sincère et profonde. Je toussote et il va vers le mur. Il prend la photo dans son cadre et la retourne. Il ouvre le cadre et en sort la photo délicatement. Il la regarde encore avec une tristesse infinie. Je ne comprends pas où il veut en venir jusqu'à ce qu'il se tourne vers moi et me tende le cliché. Je fait non de la tête avec conviction, mais il prend mes mains et les force à se fermer dessus.

Personne ne devrait vivre la mort d'un parent aussi jeune. Je crois savoir que ton père aussi à disparu lors de l'explosion d'Azuria ? Je me souviens des gros titres dans les journaux.

Je le regarde avec un peu de surprise et je le vois flou, je comprends que j'ai cette stupide eau salée dans les yeux.

Je ne savais pas que la nouvelle était venue jusqu'ici...

Oh bien sûr que oui Camille, tes parents étaient très renommés dans le domaine de la recherche electrique, tu peux être sûre que toute la communauté scientifique à été extrêmement attristée d'apprendre leur disparition... Oh Camille je voudrais pouvoir faire tellement plus...

Sa voix meurt dans un souffle alors que j'essuie mes larmes rapidement. Je me lève et je lui fait un sourire un peu forcé.

Vous avez déjà fait beaucoup en me donnant ce cliché, et... vous pouvez faire encore plus en me confiant un pokémon.

Chen acquiesce et me fait signe de le suivre.

Assez remué le passé, place à l'avenir ! Allez les jeunes, allez saluer Camille !

Je souris et un carapuce rentre dans la pièce en tenant sa queue entre ses pattes avant. Il me fait un petit sourire et avance jusqu'au milieu de la pièce. Un salamèche le suit en tenant aussi sa queue et il marche en regardant de temps en temps derrière lui.
Chen fronce les sourcils et s'adresse à un pokémon que je ne vois pas, derrière la porte.

Allez même toi Bulbizarre ! Tu sors de là !

Ai-je bien entendu ? Une boule verte déboule dans la pièce.

Zaar zar ! ZAR !

Il se tourne vers moi. C'est un bulbizarre. Je le veux.

Revenir en haut Aller en bas
Alternating from week to week between cocaine and ambition - VIP
Alternating from week to week between cocaine and ambition - VIP

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points: 0 pts
Equipe:
Nombre de messages : 128
Date d'inscription : 27/01/2012

MessageSujet: Re: Première lueur de l'aube   30.10.12 14:43



The vigilent say

+ 44 points !





__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Première lueur de l'aube

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: RPG-