AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
champion
champion

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   11.11.13 21:35

Akio Shyuu


▬ Nom : Shyuu.
▬ Surnom : L'éleveur démoniaque.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Âge : 22 ans.
▬ Date de naissance : 20 juin 1991.
▬ Orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
▬ Arène : Vermilava.
▬ Profession secondaire : Eleveur.
▬ Genre de Pokémon souhaité : J'aimerais bien un starter dont le caractère serait totalement fusionnel à celui d'Akio, ou au contraire, totalement opposé au caractère de son dresseur. Aussi, j'aimerais un pokémon qui ne se trouve pas partout, et qui n'est pas banal, mais qui a son charme et sa force.


Caractère


Définir le caractère d'Akio n'est pas chose facile, mais je vais faire mon possible pour vous faire comprendre comment fonctionne ce garçon.

La première chose à savoir sur lui, c'est qu'une grande partie de ses occupations consiste à dormir, manger et boire de l'alcool. Cependant, il n'est pas de ses alcooliques qui dorment toute la journée après avoir pris une cuite, en effet, il tient très bien l'alcool, et quand il dort, c'est simplement parce qu'il le veut, et il se réveille instantanément quand quelque chose d'important se passe près de lui, alors qu'il peut dormir même si deux personnes lui crient à pleins poumons dans les oreilles.

Orphelin dès la naissance suite à la mort de sa mère pendant l'accouchement, il a été recueillit par un vieil homme de Vermilava qui l'a éduqué à sa manière, lui expliquant que la vie était un perpétuel combat auquel il faut toujours faire face au risque de perdre pied. A cause de cela, Akio prend la vie comme un combat, et il s'entraîne avec ses pokémon, maniant des sabres pour se muscler mais aussi pour l'aider dans se aventures et coupant de grosses branches par exemple au lieu de demander à un pokémon de le faire pour lui.

Il est très protecteur envers les autres, et les diverses cicatrices sur son corps, comme celle qu'il s'est faite un matin, en prenant la défense d'un pokémon blessé, le prouvent. Il a peur de très peu de choses, ce qui fait qu'il n'hésite jamais avant de faire quelque chose, peu importe les dégâts que peuvent faire ses actions.

Les personnes en qui il a confiance se comptent sur les doigts d'une main, par contre, ses rivaux, eux, sont très nombreux à travers le monde. Cela est surement dû au fait que jusqu'à ses dix ans, la seule personne en qui il avait confiance était la fille du vieil homme qui l'avait élevé. Et au contraire, dès qu'il sortait, il s'attirait des ennuis avec les autres enfants, et ensuite, avec ses voyages en tant qu'observateur, il s'est fait beaucoup de rivaux qui enviaient son talent naturel pour ce métier.

Bien qu'il apprécie la compétition, et le fait d'être en rivalité avec d'autres personnes, cela ne lui monte pas à la tête et il sait reconnaître un bon point chez l'un de ses rivaux quand il en vois un, et n'hésite pas à le complimenter même s'il est dans le camp opposé au sien.

Akio est un jeune homme au caractère difficilement discernable et on lui a attribué le surnom de démon pour diverses raisons dont je vais vous faire part en partie. Tout d'abord, le premier et surement le plus important des arguments, c'est le fait qu'il ait un regard digne d'un grand assassin quand il est sérieux, et que celui s'empire encore quand il se met en colère. De plus, il se met tout de suite à sourire quand il combat un adversaire qui fait preuve d'un grand potentiel, même s'il est d'apparence plus puissant que lui. Enfin, qu'il fasse face à un adversaire qui lui est hostile ou à l'un de ses amis, il ne mâche pas ses mots avant de parler et peut se révéler très crut dans ses paroles.

Le jeune garçon à un rituel, lors de ses matchs ou découvertes importantes, il retire le bandeau qu'il a de noué autour du bras et se le met sur les cheveux, montrant qu'il prend son adversaire au sérieux et qu'il est prêt à donner le meilleur de lui-même pour atteindre son but, pensant que cet affrontement fera de lui un homme plus fort.

Akio a portant un très gros défaut, celui de n'avoir véritablement aucun sens de l'orientation, ce qui donne souvent lieu à de drôles de situations. Et le pire, c'est qu'il pense toujours suivre le bon chemin, et donc, il croit que ce sont les autres qui se trompent et n'hésite pas à leur dire q'ils sont en train de se perdre en prenant un autre chemin que le sien.

Personne ne peut dire si Akio est quelqu'un de bien ou non, malgré qu'il vienne souvent en aide aux autres, se concentrant en grande partie sur son travail.
Le jeune garçon est déjà très connu à Hoenn, ainsi que dans le monde, d'un côté pour ses grandes découverte dans cette même région, et d'un autre côté, parce qu'il a prit le temps, en dehors de ses recherches, pour entraîner une équipe de pokémon, remporter les badges de la région et venir à bout de la ligue pokémon de celle-ci.

Avec cela, il aurait pu prendre la grosse tête et se vanter de ce qu'il a réussis, mais ce n'est pas le cas, car il préfère se concentrer sur son travail et ce qu'il fait à côté plutôt que de se vanter de choses passées.


Histoire


Mesdames, messieurs, bonsoir, mon nom est Akio, mais vous pouvez m'appeler Aki, vu qu'après cette petite biographie vous connaîtrez une bonne partie de ma vie, enfin, les moments importants.

Commençons par le début, je suis né à Vermilava, dans la région d'Hoenn, il y a de cela vingt-deux ans maintenant. A ma naissance, mon père était déjà mort, depuis un temps que je ne connais toujours pas à présent, et juste après son accouchement, ma mère succomba à ses souffrance, me laissant seul dans ce monde où je venais d'atterrir.

Heureusement pour moi, un vieil homme qui habitait dans la ville accepta de me prendre sous son aile, s'occupant de moi comme un père s'occuperait de son fils, du moins c'est ce que je pense, car n'ayant jamais eu de père, je ne pourrais pas confirmer mes dires. L'homme qui avait accepter de s'occuper de moi avait lui aussi une fille, et elle avait tout juste un an de plus que moi, cependant, nous nous sommes toujours bien entendu, depuis notre première rencontre ou je lui ai fait un sourire alors qu'elle me regardait dans un berceau.

Plus tard, quand je suis devenu un enfant capable d'agir à ma guise, de me déplacer tout seul, de manger tout seul, et de dormir dans un lit comme une personne normale et plus comme un nourrisson, le vieil homme commença à m'éduquer à sa manière, qui était la bonne, selon lui. La journée, je restait avec sa fille et une voisine qui nous gardait pendant que lui partait travailler aux sources chaudes de Vermilava.

Je passais donc mes journées à jouer avec les pokémon de l'ancien ainsi qu'avec Seiko, la fille de celui-ci, avec laquelle je m'entendais toujours aussi bien que lors de notre première rencontre bien qu'entre nous, il y avait un petite rivalité amicale due à notre éducation par le vieil homme. Et le soir, nous avions le droit à une séance d'éducation par l'homme qui m'avait accueillit, et bien que celle-ci soit plutôt spéciale, je pense que je peux dire qu'elle fut des plus correctes au final, me permettant de vivre une vie beaucoup plus normale que celle à laquelle j'aurais pu espérer en restant orphelin, même si elle n'était pas totalement parfaite.

Au bout d'un moment, le vieil homme nous donna chacun à pokémon, à Seiko et à moi, et il nous dit de nous en occuper du mieux que nous le pouvions. J'avais reçu un Galekid, et Seiko avait eut un Roselia. Chaque jour depuis celui-ci, Seiko et moi nous occupions de nos pokémon, nous leur donnions à manger, nous jouions avec eux, nous les faisions s'affronter pour les entraîner, et beaucoup d'autres choses encore. Le soir, que ce soit nos pokémon ou nous, tout le monde était fatigué et bien souvent, nous ne tardions pas beaucoup à aller nous coucher.

Pendant notre adolescence, nous voulions tout deux partir de Vermilava pour explorer le monde, mais une chose nous en empêchait. En effet, pour pouvoir avoir le droit de partir de Vermilava, il nous fallait gagner un combat pokémon en un contre un face au vieil homme qui s'est occupé de moi à la place de mes parents. Au début, je pensais que tu cela serait simple, et je fus le premier à lui lancer un défi, mais il réussit à battre mon Galekid d'une seule attaque, puis il me dit de retourner m'entraîner et de revenir quand je serais près à l'affronter de nouveau.

Cependant, malgré ses indications, je revenais le défier, jour après jour, tentant de le battre encore et encore, mais je ne faisais que résister un peu plus pendant le combat, avant de perdre une fois de plus à chaque combat. Mais tout cela changea, une ou deux semaines plus tard, quand Seiko vint défier le vieux après qu'il m'ait infligé une défaite supplémentaire. En effet, ce jour-là, c'était le premier défi que Seiko lança au maître, et, à ma grande surprise, suite à un combat incroyable, elle réussit à la battre, et donc elle obtenu le droit de partir explorer le monde en emmenant son Roselia avec elle.

Après avoir vu ce combat, je compris que je devais m'entraîner encore et encore, jusqu'à avoir un niveau suffisant pour pouvoir affronter le vieil homme et en sortir vainqueur. Nous sommes donc partis, Galekid et moi, aux abords de la ville pour nous entraîner contre des pokémon sauvages, et le soir, quand on rentrait, nous nous entraînions encore à notre façon à la maison, en courant avec de lourdes charges sur le dos pour améliorer notre vitesse par exemple. Et bien sûr, je faisais tous ces entraînements avec Galekid pour être comme connecté à lui, et pour comprendre ce qu'il ressentait et pouvoir être capable de lui demander juste ce qu'il faut en combat.

Après un petit bout de temps, je suis retourné voir le vieil homme, le défiant une fois de plus, mais en étant cette fois-ci sûr de moi, conscient que j'avais beaucoup progressé et que je pouvais le battre. Notre combat commença, et fut plutôt spectaculaire pour le niveau que j'avais, mais il se déroulait beaucoup mieux que les précédents, et sans véritablement savoir comment, je pouvait comprendre comment se sentait Galekid, surement grâce à nos entraînements. Je compris que j'avais réellement progressé quand je vis Galekid mettre son adversaire K.O. d'une ultime attaque.

Après cela, le vieil homme me donna son accord pour que je puisse partir explorer le monde, accompagné par le Galekid qu'il m'avait confié, comme il l'avait fait quelques temps plus tôt pour Seiko. C'est à ce moment que je compris qu'en réalité, il ne faisait pas cela our nous empêcher de partir, mais simplement parce qu'il savait que je n'étais pas encore prêt à partir et que je ne me serais pas entraîné autant que je l'ai fais si je n'y avais pas été obligé pour pouvoir partir de Vermilava. Je le remerciait donc chaleureusement, puis je fis mon sac, et je partis en saluant les autres personnes de la ville que je connaissait très bien depuis le temps.

C'est donc ce jour-là que mon voyage commença, et je peux dire qu'il a duré vraiment longtemps, car beaucoup de choses se sont passées pendant celui-ci. J'ai capturé de nombreux pokémon sauvages, je les ai entraîner et les ai fait évoluer, de façon à ce qu'il deviennent toujours plus forts, de façon à pouvoir remporter chaque combat qu'ils auraient à mener.

Pendant ce voyage, j'ai explorer de nombreuses ruines, des manoirs, et même un grand nombre de grottes, dans lesquelles je fis des découvertes plus ou moins importantes, ce qui me valut une certaine réputation dans la région d'Hoenn, puis au niveau mondial, ayant même rédiger des écrits sur les lieux que j'ai exploré. De plus, durant ce même village, je pris part aux différents combats d'arènes, gagnant un à un chacun des huit badges d'arènes nécessaires pour pouvoir affronter le conseil quatre de la région d'Hoenn. D'ailleurs, le quatrième de ces huits badges me permit de revenir à Vermilava, pour un combat qui me permettrait de remporter le badge représentant l'arène de feu.

Cependant, ce n'était pas tout, car en passant par Vermilava, je n'eus d'autre choix que de rendre visite au vieil homme qui m'avait élevé, et de ce que j'ai vu, il se portait plutôt bien, il a même tenu à faire un combat pokémon contre moi pour voir si j'étais devenu meilleur et si mes pokémons se portaient bien et étaient en harmonie avec moi. Ce combat-ci contre celui qui m'avait tout apprit fus beaucoup plus impressionnant que le précédent, à un tel point que tout les enfants du coin étaient venus voir le combat, mourant d'envie de pouvoir se battre à un tel niveau à leur âge. Mais bon, je ne faisais pas grand chose, mes pokémons étaient ceux qui combattaient tout le temps, et grâce à leur force, je sortais vainqueur de la plus grande partie de mes combat. Après quelques dizaines de minutes supplémentaires, le combat s'acheva sur la victoire de mon Galekid qui était devenu un Galegon.

Après cela, je remporta tout les badges qui me manquaient pour affronter le conseil quatre, puis je me dirigea vers celui-ci pour les combats les plus importants que je pouvais avoir à Hoenn. Grâce à mes pokémon, je parvint, non sans difficultés, à battre chaque membre du conseil jusqu'à arriver face au maître de la ligue, contre lequel le combat fut très compliqué et très serré. Mais heureusement pour moi, juste avant le combat contre le maître pokémon, mon Galegon avait évolué en Galeking, et il me permit de venir à bout du dernier pokémon du maître de la ligue, après quoi, il s'effondra, K.O. à son tour.

Après avoir remporter la ligue d'Hoenn, je suis rentré à Vermilava en visitant un maximum de lieux sur le chemin du retour, retournant chez le vieil homme qui m'avait élevé pour achever mon voyage à Hoenn, me demandant ce que je pourrais faire ensuite.

en rentrant chez moi, je découvrit un courrier officiel qui me permettait, si je le désirais, de devenir le nouveau champion d'arène de Vermilava. Ne sachant que répondre, j'attendis quelques jours, puis, au final, j'accepta la proposition qui m'étais faite, et depuis, je suis champion d'arène, affrontant un par un, chaque challenger qui vient pour tenter de remporter mon badge.

Quelques mois après cela, des catastrophes naturelles s'abattirent sur Vermilava, et la a subi de lourds dégâts. En effet, lorsque le volcan est entré en éruption, la ville fut recouverte de lave, et donc, durement touchée. Suite à cela, de nombreuses personnes ont donnés d'elles-mêmes pour aider à la reconstruction de la ville.

Aujourd'hui, pratiquement trois ans après cet incident, je reste le champion de l'arène de Vermilava, continuant d'aider pour la rénovation de Vermilava, et j'ai pris la décision de me lancer en parallèle, dans l'élevage pokémon, en m'aidant de tout ce que j'avais appris en tant qu'observateur pokémon par le passé.



Equipe d'arène


▬ Surnom : Dracaufeu.
▬ Race : Dracaufeu.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Obtention : Amitié nouée avec un Reptincel sauvage qui a évolué.
▬ Description : Dracaufeu, le plus puissant des quatre pokémon de l'arène qu'utilise Akio. Tout comme le champion, il a un caractère bien trempé et refuse d'abandonner un combat tant qu'il peut encore tenir debout. Depuis sa rencontre avec Akio, ils ont noué une grande amitié ensemble et ont chacun une grande confiance en l'autre. Il donne toujours tout ce qu'il a pour satisfaire Akio ainsi que lui-même. Grand combattant dans l'âme, il refuse de cacher une partie de son potentiel, pensant au fond de lui que cela reviendrait à sous-estimer son adversaire, ce qui est contraire à tout bon combattant.

▬ Surnom : Galifeu.
▬ Race : Galifeu.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Obtention : Capture d'un Poussifeu qui est devenu un Galifeu.
▬ Description : Galifeu, la seconde puissance de l'arène de Vermilava, un pokémon dont la rage de vaincre se voit juste en posant l'oeil sur lui. Même s'il n'est pas évolué sous sa dernière forme, Galifeu est un grand adversaire pour les jeunes dresseurs qui viennent affronter Akio, le champion de l'arène. Il est aussi le pokémon le plus agile de l'équipe d'arène du champion, et il se sert de ses puissantes jambes pour esquiver les attaques de ses adversaires, puis pour riposter. Galifeu est le seul pokémon de l'arène qu'Akio a véritablement capturé alors qu'il était encore un petit Poussifeu qui a par la suite évolué pour devenir un puissant Galifeu.

▬ Surnom : Feurisson.
▬ Race : Feurisson.
▬ Sexe : Féminin.
▬ Obtention : Feurisson abandonné par un dresseur qu'Akio a recueillit.
▬ Description : Feurisson, le troisième pokémon de l'arène, mais aussi la première femelle de ce petit groupe. Alors qu'elle venait tout juste d'évoluer en Feurisson, son jeune dresseur qui voulait qu'elle reste pour toujours un mignon petit Héricendre n'a pas hésité à l'abandonner, et, répugner par cela, Akio a fait le choix de recueillir Feurisson en prenant soin d'elle. Au début, Feurisson avait un problème pour contrôler ses flammes, mais avec de l'entraînement et de la volonté, elle a finalement réussit à les maîtriser parfaitement. Ayant par le passé été abandonnée, elle a le désir de protéger les autres et fait tout son possible pour vaincre tous ses adversaires sans que les autres pokémon de l'équipe championne n'est besoin de combattre.

▬ Surnom : Chimpenfeu.
▬ Race : Chimpenfeu.
▬ Sexe : Féminin.
▬ Obtention : Akio l'a trouvé, perdu dans des ruines, et a décidé de le prendre avec lui.
▬ Description : Chimpenfeu, le dernier pokémon de l'équipe d'arène de Vermilava, mais qui n'est pas faible pour autant. Akio l'a rencontré pendant qu'il voyageait à travers la région, perdu dans des ruines, ayant l'air triste. Le jeune champion, le voyant dans cet état, à décidé de le prendre avec lui pour le faire sortir des ruines, mais il n'avait pas prévu que suite à cela, le petit singe le suive partout. Après quelques temps, il en a fait l'un de ses pokémon d'arène. Il a un grand esprit combattif et ne recule jamais face à un défi, même s'il sait que son adversaire va lui mettre une raclée avant même qu'il n'est eu le temps de bouger.


Starter


▬ Surnom : Scalpion.
▬ Race : Scalpion.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Particularités (s'il en a) : Il est l'alter-égo pokémon d'Akio et à quelques cicatrices sur le corps provenant de combats passés difficiles.
Scalpion et Akio, c'est la plus grande histoire d'amitié du jeune champion. En effet, le garçon et son pokémon sont très complémentaires, et s'il n'étaient pas humain et pokémon, on aurait pu les confondre avec deux frères. Il n'est pas rare de les voir ensemble en train de s'entraîner à couper des rochers pour s'entraîner. Inséparables depuis toujours, chacun des deux est près à donner le meilleur de lui-même pour ne pas décevoir l'autre. Scalpion n'abandonne jamais un combat avant la dernière seconde.





Pseudonyme

▬ Prénom / Surnom : Alex/Akio.
▬ Sexe : Masculin.
▬ Âge : 16 ans.
▬ Personnage sur l'avatar : Roronoa Zoro de One Piece.
▬ Comment as-tu découvert le forum ? J'y étais déjà avant.
▬ Autre Compte : Aucun.
▬ Un commentaire? Non, pas pour l'instant.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   11.11.13 22:05

AKIIIIIIIIIIIOOOOOOO
Dis-moi quand t'auras fini je m'en occuperai !
Re-Bienvenue !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champion
champion

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   11.11.13 22:26

Cette fois je suis de retour pour de bon, je ne partirais plus aussi longtemps !
Merci beaucoup =D.

Edit : Et voila, fiche terminée pour le moment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice
Alternating from week to week between Laf and sex - Administratrice

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 2800
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 511
Date d'inscription : 02/06/2010

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   14.11.13 21:26

Comme si on te laissait le choix de repartir de toute façon, TU CROIS QUOI. ça fait plaisir de te revoir ♥
Chris est un peu occupé ce soir donc je prend la relève pour ce qui est de la sélection. Déjà je voulais (edit : content kaki ?!) préciser que j'aimais beaucoup l'esprit du personnage, et le contexte qui vient derrière. Il est bien foutu, vraiment, et il a un sale côté attachant de mec droit et tout et tout blablablah, tu vois où je veux en venir ?
Parenthèse vite fait sur ma vie, j'ai eu un sursaut en lisant l'histoire des huit champions à battre mais j'avais zappé que c'était post-catastrophe donc de ce côté, t'as besoin d'aucun changement. Au final la fiche te passe largement le niveau moyen que tu as demandé !
Place à la séééélection.

Pomdepik
Azurill
Scalpion
Tauros
Kabuto
Chlorobule


On va commencer par l'évidence même : Scalpion. Sa place ici est pas vraiment un mystère je crois, suffit de voir ce qu'il a au bout des bras ! C'est un Pokémon explosif, qui prend les choses à bras le corps, même lorsqu'il pourrait s'agit d'un Pomdepik qui fonctionne comme une bombe à retardement. Dans le cas de Kabuto c'est un petit coriace, qui a tenu le temps notamment grâce à sa carapace à toutes épreuves (d'ailleurs sa résistance lui donne un point commun avec les deux précédents). Tauros est moyennement un rigolo, puisqu'il se fouette tranquillement histoire de se booster. Le Pokédex a l'air de dire que les leaders de hordes sont couverts de cicatrices, alooors... Et enfin, pour Azurill et Chlorobule (j'ai penché pour le deuxième à cause d'Aromathérapie, c'est assez flou on va dire), les petites choses calmes et vulnérables aux premiers abords qui foutent une bonne pâtée quelques niveaux plus tard.

(et non j'ai pas fait la blague du Parecool/Spinda)
(du coup il aura pas de compagnon de beuverie/sieste potentiel :c)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champion
champion

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   14.11.13 21:46

Ca fait plaisir de te revoir aussi, vous m'avez manqué mine de rien =D.
Merci beaucoup pour les compliments à propos de ma fiche, c'est vraiment plaisant à entendre.
Merci aussi pour cette superbe sélection qui m'a fait hésiter pendant quelques secondes entre Kabuto -pour son évolution-, et Scalpion -pour bon nombre de raisons-, et finalement mon choix se porte sur Scalpion.

Voila, merci pour tout =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   16.11.13 23:36

Je calcule les niveaux des Pokémon d'arène et je t'envoie ça !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champion
champion

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   16.11.13 23:37

D'accord, merci beaucoup =).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   20.11.13 22:32



Dracaufeu M

Niveau 36


Capacité Spéciale
Brasier - Multiplie les dégâts des attaques Feu par 1.5 lorsqu'il ne reste qu'un tier de son énergie au Pokémon.

Capacités
Griffe
Frénésie
Flammèche
Brouillard
Draco-Rage
Grimace
Crocs Feeu
Rebondifeu
Cru-Aile

Galifeu M

Niveau 34


Capacité Spéciale
Turbo - Augmente la vitesse à chaque échange de coups portés.

Capacités
Griffe
Rugissement
Puissance
Flammèche
Picpic
Double Pied
Jet de Sable
Gonflette
Vive-Attaque


Feurisson F

Niveau 34


Capacité Spéciale
Brasier - Multiplie les dégâts des attaques Feu par 1.5 lorsqu'il ne reste qu'un tier de son énergie au Pokémon.

Capacités
Groz'Yeux
Charge
Brouillard
Flammèche
Vive-Attaque
Roue de Feu
Boul'Armure
Météores


Chimpenfeu F

Niveau 31


Capacité Spéciale
Brasier - Multiplie les dégâts des attaques Feu par 1.5 lorsqu'il ne reste qu'un tier de son énergie au Pokémon.

Capacités
Griffe
Groz'Yeux
Flammèche
Provoc
Match Punch
Combo-Griffe
Roue de Feu
Ruse
Tourmente



Scalpion M

Niveau 5


Capacité Spéciale
Acharné - Augmente moyennement l'attaque si les statistiques du Pokémon sont diminuées par une capacité ou une capacité spéciale ennemie.

Capacités
Griffe


__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
champion
champion

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 11/11/2013

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   20.11.13 23:17

Merci beaucoup pour toutes les petites fiches de pokémon, j'aime beaucoup le nouveau codage d'ailleurs.
Et du coup, il reste un truc à faire avant ma validation ou pas maintenant ? :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blond de la Mafia - Administrateur
Blond de la Mafia - Administrateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 570 $P
Points: 826
Equipe:
Nombre de messages : 1079
Date d'inscription : 31/03/2010

MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   21.11.13 12:39

Non non. Je t'ajoute aux statistiques et te donne ta couleur. J'avais juste zappé ce petit détail après ça... D:

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La vie est un éternel combat contre soi-même [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-