AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  Stats  

Partagez | 
 

 Chelsea Katsuya [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dresseur



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Chelsea Katsuya [Terminée]   13.11.13 18:50

Chelsea Katsuya


Votre personnage


▬ Surnoms : /
▬ Sexe : Féminin.
▬ Âge : Seize ans.
▬ Date de naissance : 12 Juillet.
▬ Orientation sexuelle : Hétéro.
▬ Profession : Dresseuse.
▬ Région : Johto.
▬ Genre de Pokémon souhaité : Héricendre en prédéfini région.


Caractère


Flamboyante. Voilà l’un des mots qui pourrait le mieux décrire notre héroïne. Et pourtant, lorsque vous la croisez pour la première fois, il est difficile de se faire une véritable idée de la personne qu’elle est réellement. En effet, Chelsea apparait aux premiers abords comme une jeune fille discrète et peu bavarde, ayant du mal à se mêler à la foule et qui restera seule dans son coin, et pourtant, il ne s’agit là que d’un masque qu’elle se plait à porter pour tenir à l’écart toute personne susceptible de venir la déranger. Ayant énormément de mal à faire confiance, elle jauge assez facilement ses interlocuteurs et repère ainsi rapidement s’ils sont dignes d’intérêt ou juste de beaux parleurs à qui elle tournera le dos aussi vite qu’une brise traverse une pièce. L’adolescente a effectivement quelques difficultés à s’entendre et nouer des liens avec des gens de son âge, préférant la compagnie de personnes plus âgées et adultes avec qui il est possible d’avoir des discussions et échanges plus matures qu’avec des enfants. Rien de condescendant derrière tout cela, simplement un fait qui a toujours été. Passant le plus clair de son temps entouré d’adultes à écouter leurs conversations, elle a alors acquit une maturité et une façon de penser un peu plus poussées que la plupart des adolescents de son âge. Raison pour laquelle elle a du mal à s’intégrer parmi eux, ne partageant pas spécialement leurs centres d’intérêts et les discussions qui en découlent.

Étant d’un caractère assez extrême dans sa façon d’être, c'est-à-dire soit tout, soit rien, il est inutile de chercher plus loin si vous constatez qu’elle n’est en aucun cas intéressée à ce qui se passe devant elle. À partir du moment où un sujet ou une situation ne l’intéresse pas, elle ne fera absolument pas le moindre effort pour participer ou y prêter une quelconque attention, quitte à recevoir de violentes réactions en retour, ou même de passer pour une personne tout à fait insensible et froide. Chelsea ne se gêne en effet aucunement pour dire tout haut ce qu’elle pense, peu importe que cela soit mal perçu ou non. Sans pour autant placer son avis comme étant une vérité absolue, elle estime qu’une franchise brutale vaut mieux que des non-dits ou des faux semblants. Il y a l’art et la manière de s’exprimer, l’adolescente possède la sienne, quitte à ce que cela lui rapporte quelques ennemis ou la mette à l’écart des gens, ceux-ci estimant qu’elle est trop directe, vulgaire et agressive. Cependant, la jeune fille ne s’en cache pas, et envoie généralement promener ceux à qui cela pose problème, ne voyant pas l’intérêt de changer pour qui que ce soit, tant qu’elle reste fidèle à elle-même et à ses convictions.

Toutefois, il serait regrettable de ne s’arrêter qu’à cet aspect de sa personnalité, en effet, pour les rares ayant la chance de réussir à l’approcher suffisamment pour voir ce qui se trouve derrière ce masque constant qu’elle affiche, c’est une tout autre Chelsea qui se dévoile alors. Une fois sa confiance acquise, il est ainsi aisé de voir à quel point l’adolescente arrive à faire preuve d’une gentillesse presque illimitée, ainsi que d’un soutien inconditionnel en toutes circonstances. Qu’importe les épreuves que vous pouvez traverser, elle se battra à vos côtés telle une tigresse jusqu’à ce que vous parveniez à votre objectif, n’ayant aucune pitié pour quiconque oserait se mettre sur votre passage. Protectrice envers les personnes et choses qu’elle aime, elle ne laisse ainsi personne leur porter préjudice sans subir son courroux en retour, et gare à celui qui osera franchir cette ligne. Peu importe les attaques qu’elle peut être à même de subir, elle encaissera la plupart du temps sans broncher, se contentant d’ignorer royalement les provocations, mais lorsqu’il s’agit d’une personne à qui elle tient, elle ne pardonne pas le moindre écart, ayant alors tendance à monter excessivement rapidement en pression.

Chelsea a en effet des valeurs idéalistes, dans un monde qui se veut pourtant dur et ne laissant que rarement de la place aux bons sentiments, pour autant, celle-ci refuse d’abandonner ses convictions et préfèrera toujours lutter contre le courant plutôt que de céder à la norme comportementale qui est attendu de tout individu. Voilà qui explique pourquoi elle a tant de mal à tisser des liens avec les autres, ceux-ci ne partageant généralement pas les mêmes valeurs ou leur octroyant un sens différent du sien. Bien qu’elle soit pour l’échange et les débats bien argumentés, elle se refuse à accepter ces vérités des autres, estimant bien souvent qu’elles ne sont pas assez ouvertes et qu’il vaut mieux rester seule plutôt que de se forcer à s’intégrer dans des mœurs qu’elle ne comprend et ne cautionne pas spécialement. Elle a ainsi tendance à se lier bien plus facilement avec les Pokémon qu’avec les êtres humains, trouvant qu’il s’agit là de liens plus vrais et plus sincères, quand bien même la communication est plus difficile.

Pour autant, cela ne l’empêche pas d’avoir une joie de vivre bien à elle, aimant les choses simples, il n’est ainsi jamais rare de la voir de bonne humeur simplement à cause du beau temps, ou de s’extasier sur quelque chose de tout à fait ridicule pour le commun des mortels. L’adolescente vit également une grande histoire d’amour avec la nourriture dont elle raffole, pouvant engloutir des repas tel un bébé dinosaure jusqu’à être rassasiée. Elle a également tendance à s’exprimer de manière assez cynique et ironique, mais sans jamais chercher à aller dans la méchanceté. À partir du moment où elle se sent bien et en confiance, elle est ainsi capable de vous faire rire pendant des heures sans se soucier du reste.

Il est ainsi assez aisé de constater le contraste saisissant de son comportement entre des gens qu’elle aime et de simples étrangers. Toutefois, dans l’absolu, elle reste une jeune fille simple et gentille ne cherchant qu’à avoir la paix, mais qui peut se montrer particulièrement acerbe et agressive avec toute personne faisant preuve d’une attitude qu’elle ne tolère pas.


Histoire


Bourg Geon, petite bourgade tranquille de la région de Johto, c’est ici que Chelsea vit le jour il y a de cela seize années. Si la joie des parents fut partagée durant les premières années de la vie de leur petite tête blonde, bien vite, la passion d’éleveur de son père reprit le dessus, et celui-ci s’absenta de plus en plus souvent de la maison afin de parcourir le monde à la recherche de nouvelles découvertes en matière de Pokémon. Dès lors, ce fut sa mère qui prit en charge son éducation, faisant de son mieux pour concilier le tout avec son travail, même s’il arrivait très souvent qu’elle soit contrainte de confier celle-ci à des voisins pour la journée jusqu’à ce qu’elle puisse la récupérer. Assez timide et réservée, la jeune Chelsea avait pour habitude de rester dans un coin afin que personne ne vienne l’embêter et inversement, restant la plupart du temps muette lorsqu’on venait à lui adresser la parole, ne souhaitant qu’être rassurée par la présence de ses parents. Ceux-ci étant malgré tout très peu présents, elle se contentait donc de rester silencieuse à écouter les adultes discuter entre eux, en ayant énormément de mal à se lier à d’autres bambins lorsque ceux-ci l’invitaient occasionnellement à jouer.

Très discrète en apparence, il en était autrement dans la petite tête de la fillette, celle-ci passant son temps à se questionner sur tout et n’importe quoi. Pourquoi ses parents la laissaient-ils seule ainsi ? Pourquoi personne ne semblait lui prêter une véritable attention ? Pourquoi était-elle mise à l’écart ou encore comment les autres enfants pouvaient-ils trouver certains jeux amusants ? Ce décalage qu’elle percevait entre elle et les autres n’allait pourtant que s’accentuer au fil des années, quand bien même elle cherchait petit à petit à avoir de l’attention de la part des adultes afin de combler ce manque qu’elle avait de ses parents. Même à l’école, elle n’arrivait pas vraiment à se lier d’amitié avec les autres enfants, cherchant toujours la compagnie des adultes avec qui elle avait l’habitude de se retrouver d’ordinaire, sans grand succès pour autant. C’est finalement seule qu’elle passa une grande partie de son enfance, bien que masquant autant qu’elle le pouvait ce vide qu’elle ressentait et cette absence totale de lien qu’elle n’arrivait pas à tisser.

C’est à l’âge de huit ans que celle-ci eu sa première véritable rencontre avec un Pokémon, lorsqu’en remontant dans sa chambre en milieu d’après-midi pour s’allonger sur son lit, accolé à la fenêtre grande ouverte, elle tomba nez-à-nez avec une chenille verte se trouvant sur celui-ci. Hurlant de surprise tout en arrachant violemment la couette afin de la retirer du lit, le pauvre petit Chenipan ayant atterri là par accident, autant surpris de cette rencontre, alla se réfugier sous celui-ci de peur que la jeune fille ne lui veuille du mal. Adossée contre sa porte tout en tremblant comme une feuille, Chelsea se décida finalement à aller regarder ce qu’il en était pour tenter de déloger cet intrus et vite se réapproprier l’endroit, mais c’est avec une sécrétion en plein visage qu’elle fut reçue, poussant une nouvelle fois un léger cri alors qu’elle se tordait par terre comme un ver en essayant d’enlever ce masque visqueux qui lui couvrait les yeux. Amusé de la réaction de la propriétaire de la chambre, le Chenipan se décida finalement à sortir de lui-même de sous le lit, aidant celle-ci à retirer la sécrétion qu’il lui avait lancé. Passant ensuite cinq bonnes minutes à se fixer l’un l’autre dans le silence le plus complet, ils arrivèrent chacun à la conclusion que l’autre n’était pas dangereux et qu’il n’y avait rien à craindre. De son côté, la jeune Katsuya ne pouvait s’empêcher de penser que ce n’était pas le genre de chose qui lui arrivait tous les jours, la sortant de sa routine habituelle et assez ennuyeuse.

Elle eu ainsi immédiatement le réflexe de parler au Pokémon comme à un autre être humain, conversant avec lui comme si c’était la chose la plus normale du monde, lui expliquant qu’elle ne lui ferait aucun mal et qu’elle souhaitait simplement l’emmener quelque part pour en savoir un peu plus. C’est ainsi qu’elle mit pour la toute première fois les pieds dans le laboratoire du village, ce bâtiment imposant qui semblait assez intimidant à ses yeux. Le professeur était seul ce jour là, ses assistants étant tous dehors à la recherche de diverses choses qu’il leur avait demandées. Accueillant la jeune fille avec un sourire très chaleureux sur le visage, il répondit à toutes ses interrogations, lui expliquant que son nouveau camarade avait sûrement atterrit dans sa chambre à cause d’un courant d’air trop violent pour lui. La discussion se poursuivit jusqu’à la fin de la journée, Chelsea repartant chez elle avec des étoiles dans les yeux à cause de tout ce qu’elle avait apprit, se découvrant alors une nouvelle passion pour les Pokémon qui allait dévorer toutes ses pensées. Le Chenipan quant à lui, revint lui rendre visite presque tous les jours pour passer du temps avec elle durant une année entière, année durant laquelle la brunette se désintéressa totalement de l’école au profit des Pokémon pour squatter le laboratoire du professeur dès qu’elle avait une seconde de libre.

Puis soudain, plus de visite de la part de Chenipan, inquiète, la préadolescente passa plusieurs heures à fouiller les alentours du village dans l’espoir de le retrouver, mais rien. Parvenant à la conclusion qu’il avait sûrement été capturé par un dresseur, elle se fit à l’idée qu’elle ne le reverrait plus désormais, ce qui la fit bien évidemment déprimer quelque peu. Continuant malgré tout de passer ses journées au laboratoire Pokémon afin de se rendre utile et passer du temps entourée d’adultes avec qui elle pouvait discuter, ce n’est que lors d’une journée de visite que le professeur avait organisé pour tous les enfants du village que Chelsea rencontra un nouveau Pokémon avec qui elle allait nouer un lien particulier. Alors que divers Pokémon très dociles appartenant au professeur avaient été sortis de leur pokéball et laissés en liberté pour l’occasion afin que les enfants se familiarisent avec eux, l’un d’entre eux, assez intimidé de toute cette agitation, avait préféré rester discrètement dans un coin pour être à l’abri des regards, ne souhaitant pas être chahuté dans tous les sens. C’était sans compter sur la brunette qui l’avait remarqué, et souhaitant aussi éviter l’agitation ambiante, s’était mise à l’écart et décida de s’approcher du Pokémon.

La petite Héricendre se montra très méfiante au départ, évitant de bouger et scrutant attentivement la jeune fille des pieds à la tête. Commençant à engager la discussion comme son caractère le voulait, Chelsea lui expliqua qu’elle aussi, n’aimait pas particulièrement les ambiances de ce genre, préférant le calme et la tranquillité, raison pour laquelle elle avait elle aussi cherché un coin discret où s’isoler. Devant l’attitude sereine de la jeune fille, l’hérissonne se décontracta, et passa le reste de la visite collée à celle-ci jusqu’à ce que les derniers enfants ne quitte le laboratoire. Étonné de les trouver là toutes les deux, le professeur s’en amusa, avant de congédier la brunette en lui disant qu’elle pourrait revenir le lendemain comme à son habitude. Plus les jours défilaient, et plus la préadolescente se rendait dans la bâtisse uniquement pour passer du temps avec l’Héricendre dont elle avait fait connaissance, les deux s’étant fort attaché l’une à l’autre. Il n’était ainsi jamais rare de voir le Pokémon perché sur la tête de la jeune fille ou tenu dans ses bras la quasi-totalité du temps, quand bien même la jeune Katsuya continuait d’aider le professeur avec ce qu’il y avait à faire au laboratoire, que cela aille à du rangement de dossier ou nourrir les Pokémon présents pour s’occuper d’eux.

Cette routine continua ainsi durant les trois années qui suivirent, l’adolescente atteignant ses douze ans. Elle revu son père cette année là, de retour de son dernier voyage, bien qu’elle était intéressée par le côté Pokémon de la chose, le fait qu’il soit si centré sur lui-même la dérangea un peu, comme si le fait d’avoir une famille ici n’était pas particulièrement important, il ne se contentait que de raconter ses différentes aventures sans prendre la peine de demander ce qu’il pouvait y avoir de nouveau dans son propre foyer. Proposant à sa fille de lui offrir une petite escapade à Doublonville dans le grand centre commercial en guise de cadeau avant qu’il ne reparte encore une fois, celle-ci déclina catégoriquement l’invitation, préférant passer du temps au laboratoire avec le professeur, ses assistants, et la petite Héricendre plutôt que de partir quelques jours avec cet homme qu’elle ne considérait plus comme faisant parti de sa famille, quand bien même il restait son père. L’adolescente passa le reste de sa soirée enfermée dans sa chambre, ce vide d’antan qu’elle avait, ressurgissant de nouveau suite à ces retrouvailles.

Quelques jours plus tard, après une nuit particulièrement chaude, elle eu la surprise de se faire réveiller par un très léger courant d’air frais sur le visage, ouvrant difficilement les yeux, elle constata alors qu’il s’agissait de l’œuvre d’un Papilusion qui s’était introduit dans sa chambre. Totalement stoïque durant les premières minutes, le temps que son cerveau n’émerge, elle comprit par la suite qu’il s’agissait de son ami Chenipan avec qui elle avait l’habitude de passer du temps auparavant, celui-ci ayant visiblement évolué avant de revenir finalement la revoir. Sa joie fut aussi grande que la surprise de le voir ainsi transformé, s’empressant de se lever pour aller en parler au professeur. Après une longue journée passée à ses côtés, durant laquelle l’hérissonne avait montré quelques signes de jalousie en restant encore plus collée que d’habitude à Chelsea, le Papilusion repartit cette fois-ci pour de bon, faisant ses adieux à l’adolescente dans le but de faire sa propre vie. Bien qu’heureuse de ces courtes retrouvailles, la jeune fille ne pu s’empêcher de verser quelques larmes à la fin de la journée.

Et la vie repris de nouveau son cours. Toujours autant attachée à l’Héricendre du professeur, la jeune Katsuya surpris celui-ci lorsqu’elle lui expliqua qu’elle était persuadée que le nom de celle-ci était Arizona. Lorsqu’il lui demanda pourquoi, l’adolescente lui rétorqua alors que ce nom lui semblait une évidence lorsqu’elle regardait l’hérissonne, qui de son côté, n’avait absolument pas l’air dérangée par ce surnom. Doucement mais sûrement, la brunette commençait à avoir l’envie de devenir elle aussi une dresseuse, avoir ses propres Pokémon à elle et pouvoir parcourir la région, partager de vraies choses avec eux et surtout vivre une aventure qui la sortirait de sa routine quotidienne au profit de quelque chose de plus marquant et d’incroyable. La jeune fille grandissant de plus en plus, il était tout naturel qu’elle finisse par vouloir plus, et cette envie de partir en voyage en ayant sa propre « famille » de Pokémon représentait justement ce plus.

Quelques mois avaient passé, et quelque chose d’étrange planait dans l’air. Petit à petit, les Pokémon, autant sauvages qu’apprivoisés, changèrent de comportement, se montrant plus apeurés, et ceux vivant sans dresseurs quittant même leurs lieux de vie habituels. Le temps se montrait plus hasardeux lui aussi, plus lourd, comme si quelque chose planait sur la tête des habitants de la région. Inquiet à propos de ces phénomènes, le professeur s’enferma dans son laboratoire pour tenter de comprendre ce qui pouvait bien arriver, si bien qu’il n’avait plus du tout l’occasion de discuter avec la jeune Katsuya comme il le faisait tous les jours, cependant, celle-ci continuait malgré tout de venir passer du temps avec Arizona, le Pokémon se montrant lui aussi particulièrement inquiet et apeuré comme s’il sentait quelque chose que les humains n’étaient pas capable de percevoir. Tous se demandait ce qui était à l’origine de ces phénomènes étranges, mais aucune réponse concrète ne semblait sortir, jusqu’au jour où tout changea.

Tranquillement affalée sur son lit la tête dans le vide à fixer l’orage qui grondait dehors, Chelsea eu le cœur qui fit un énorme bond lorsque soudainement, la terre se mit à violemment trembler sans prévenir. Des grondements sourds se faisaient entendre d’absolument partout, les fenêtres se brisèrent, les fondations mêmes de la maison se mirent à dangereusement bouger et le tonnerre continuait d’assourdir encore plus la bourgade. Pas le temps de réfléchir, il fallait sortir de là au plus vite, trouver un endroit sûr où se réfugier et ne pas trainer. Plusieurs voisins se regroupaient déjà dehors afin de s’éparpiller les uns chez les autres pour se mettre à l’abri dans des caves de fortune le temps que la tempête passe, solution que comptait également utiliser la mère de Chelsea, mais c’était sans compter sur celle-ci qui, dans un déclic, se précipita vers le laboratoire du village. Elle savait pertinemment que le personnel était suffisant pour prendre en charge tous les Pokémon étant dans le bâtiment et les mettre en sûreté, mais elle refusait de laisser Arizona toute seule, et malgré la peur, malgré la difficulté excessive de pouvoir réussir à se déplacer à cause des tremblements et des flashs provoqués par les éclairs et les impacts de foudre, elle ne pouvait laisser l’hérissonne dans la panique la plus totale.

Retrouvant le professeur en plein milieu du laboratoire, elle parvint tant bien que mal à lui expliquer les raisons de sa venue, mais il n’y avait pas de temps à perdre, et celui-ci l’agrippa pour la pousser aux sous-sols aux côtés de ses assistants afin de la mettre à l’abri. Tous étaient terrifiés et ne savaient pas quand ce cauchemar prendrait fin, la jeune Katsuya de son côté, serrait fébrilement contre sa poitrine la pokéball d’Héricendre qu’elle avait finalement récupérée du maître des lieux. Bien que très apeurée elle aussi, elle était rassurée de voir qu’elle n’était pas seule, et que le Pokémon qu’elle appréciait tant, était en sécurité auprès d’elle. Finalement, lorsque le tumulte prit fin et que les habitants du village purent sortir en toute sécurité, ils constatèrent avec un certain effroi les conséquences de l’accident, voyant que le chemin vers la route 27 et les chutes Tohjo avait totalement disparu pour ne laisser qu’un faible bout de plage.

Toute la population de la région se réunie alors dans ce qu’il restait de Doublonville pour décider de ce qui allait être fait suite aux énormes dommages provoqués un peu partout par ce cataclysme. Personne n’avait pu sortir indemne de ce qui était arrivé, les séquelles étant autant physiques que psychologiques. Alors qu’elle se proposa pour aider autant qu’elle le pouvait du haute de ses treize ans, Chelsea fut quelque peu traumatisée en découvrant parfois certains cadavres humains et ceux de Pokémon qui jonchaient sous les décombres, si bien que celle-ci fut plongée dans un mutisme complet qui dura quelques temps, faisant plusieurs cauchemars dans lesquels elle revivait la tragédie ainsi que la vision de ces cadavres qui la hantaient. Lorsque les habitants de Bourg Geon purent de nouveau rentrer chez eux, il fallu un certain temps à l’adolescente pour être capable de sortir de sa chambre, restant prostrée dans son lit la plupart du temps en pleurant par à-coup. Rien ne serait plus jamais comme avant à partir de cet instant…

Il lui fallu ainsi plusieurs semaines pour se rendre de nouveau dans le laboratoire du professeur pour rendre visite à l’hérissonne qui était toujours là, attendant sa visite. Toujours en s’aidant mutuellement les uns les autres, la vie reprit doucement et assez difficilement son cours et les gens réussirent à sourire de nouveau, de même pour la jeune Katsuya, même si celui-ci restait empreint d’une certaine mélancolie, et c’est ainsi que les années passèrent… Chelsea est maintenant âgée de seize ans, et c’est une fille pleine de détermination et bien décidée à franchir le cap et partir à l’aventure en tant que dresseuse Pokémon qui se lève aujourd’hui, prête à affronter son destin et voir où ses pas la mèneront. Sa première destination ? Le laboratoire du professeur afin d’obtenir le matériel nécessaire à la capture de son tout premier véritable Pokémon !



Starter


▬ Surnom : Arizona.
▬ Race : Héricendre.
▬ Sexe : Féminin.
▬ Particularités : /
Arizona est, à l’image de Chelsea, assez réservée en apparence. Pourtant, une fois les appréhensions passées, elle s’avère être une brave petite Héricendre à la volonté de feu, prête à tout pour défendre les choses qu’elle aime, à commencer par sa dresseuse bien évidemment. Elle a d’ailleurs tendance à grimper sur la tête de celle-ci chaque fois qu’elle sort de sa pokéball, préférant être perchée là-haut au grand air plutôt qu’être enfermée. Lorsqu’elle ressent de la peur, elle a le réflexe de se laisser glisser sous le vêtement de sa dresseuse pour rester agrippée à son dos jusqu’à ce qu’elle se sente plus à l’aise pour ressortir. En l’observant, il est aisé de voir qu’elle calque le caractère de Chelsea et qu’elles sont au final, très similaire dans leur manière de se comporter, ce qui peut donner lieu à des scènes assez comiques à observer.





Pseudonyme

▬ Prénom / Surnom : Reaper.
▬ Sexe : Féminin.
▬ Âge : Twenty-two years.
▬ Personnage sur l'avatar : Hisako – Angel Beats.
▬ Comment as-tu découvert le forum ? Par Hiro !
▬ Autre Compte : /
▬ Un commentaire? Rien de bien spécial si ce n'est que le forum me fait une bonne impression ! J'ai cru comprendre qu'il était autorisé de parler de son starter dans son histoire sans toutefois dire qu'il nous appartenait, donc j'espère que mon histoire vous conviendra !


__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dieu (des losers) - modérateur
dieu (des losers) - modérateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 1160 $P
Points: 457
Equipe:
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Chelsea Katsuya [Terminée]   14.11.13 18:21

Bon après avoir lu ta fiche malgré la longueur de zoulou, je voulais, après en avoir discuté avec les autres du staff, te proposer le Héricendre Shiney preuve d'une présentation qui envoie du poney avant de te valider. T'es pas obligée d'avoir le shiney mais c'est en fait une récompense pour cette fiche que tout le monde dans le staff a beaucoup aimé. Donc tiens moi au courant. :)

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dresseur



Feuille de personnage
Pokédollards: 3000P$
Points:
Equipe:
Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 13/11/2013

MessageSujet: Re: Chelsea Katsuya [Terminée]   14.11.13 20:01


Oh my god...

Je ne m'y attendais absolument pas, du coup, je suis un peu prise au dépourvu et je ne sais pas quoi dire... x_x

Contente de savoir que ma fiche vous a plu en tout cas, et c'est avec plaisir que j'accepte ce cadeau (Ça serait un peu bête de refuser en même temps) !

Merci beaucoup >///<

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dieu (des losers) - modérateur
dieu (des losers) - modérateur

avatar



Feuille de personnage
Pokédollards: 1160 $P
Points: 457
Equipe:
Nombre de messages : 692
Date d'inscription : 14/04/2010

MessageSujet: Re: Chelsea Katsuya [Terminée]   14.11.13 20:39

Le Pokémon


Arizona

Niveau 5




Les Attaques


Brasier : Donne un bonus mulitiplicateur de X1.5 aux attaques feu lorsque les PV de ce Pokémon sont inférieurs à 1/3

Charge
Groz'Yeux



Les Objets


3000P$
3 Pokéballs
2 Potions
Pokedex


Et content que le shiny te fasse plaisir en tout cas, donc t'as plus qu'à faire ton Pokématos, un journal intime si tu veux aussi et tu peux te lancer dans le rp. En espérant que tu t'amuses ici. :D
Edit Chris : Dis surtout merci à Daichi, c'est lui qui est venu nous demander !

__________________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chelsea Katsuya [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chelsea Katsuya [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokémon Powa :: Administration :: Archives :: Anciennes fiches-